PRENABLE
. adj. des deux genres
Qui peut être pris, qui n'est pas si fort qu'il ne puisse être pris. Il se dit proprement Des villes et des places fortifiées. Cette place est prenable. Cette ville n'était prenable que par tel côté. Cette place n'est prenable que par famine.

Fig., Cet homme n'est prenable ni par or ni par argent, Les plus belles offres ne peuvent le séduire, le corrompre.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prenable — [ prənabl ] adj. • 1155; de prendre ♦ Rare Qui peut être pris. Cette forteresse est prenable. Il a pris tout ce qui était prenable. ⊗ CONTR. Imprenable; inexpugnable. ● prenable adjectif Qui peut être pris : Une ville difficilement prenable.… …   Encyclopédie Universelle

  • prenable — Prenable. adj. v. de deux genres. Qui peut estre pris, qui n est pas si fort qu il ne puisse estre pris. Il se dit proprement des villes & des places fortifiées. Cette Place est prenable. la citadelle n est pas prenable. Il se dit mieux dans la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • prenable — (pre na bl ) adj. 1°   Qui peut être pris, en parlant d une place forte. Cette ville n était prenable que par cet endroit. 2°   Fig. Qui peut être gagné, séduit. •   Sire.... l on a su vous prendre par l endroit seul que vous êtes prenable, je… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PRENABLE — adj. des deux genres Qui peut être pris, qui n’est pas si fort qu’il ne puisse être pris. Il se dit proprement des Villes et des places fortifiées. Cette place est prenable. Cette ville n’était prenable que par tel côté. Cette place n’est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • prendre — [ prɑ̃dr ] v. <conjug. : 58> • 980; lat. prehendere I ♦ V. tr. A ♦ Mettre avec soi ou faire sien. 1 ♦ Mettre dans sa main (pour avoir avec soi, pour faire passer d un lieu dans un autre, pour être en état d utiliser, pour tenir). Prendre un …   Encyclopédie Universelle

  • imprenable — [ ɛ̃prənabl ] adj. • v. 1365; de 1. in et prenable 1 ♦ Qui ne peut être pris. Citadelle, forteresse imprenable. ⇒ inexpugnable. 2 ♦ Vue imprenable, qui ne peut être masquée par de nouvelles constructions. ⊗ CONTR. Indéfendable, prenable. ●… …   Encyclopédie Universelle

  • pregnable — pregnability, n. /preg neuh beuhl/, adj. 1. capable of being taken or won by force: a pregnable fortress. 2. open to attack; assailable: a pregnable argument. [1400 50; late ME prenable < MF prenable, pregnable, equiv. to pren (weak s. of prendre …   Universalium

  • imprenable — (in pre na bl ) adj. 1°   Qui ne peut être pris. •   Il semblait que les plus méchantes villes devenaient imprenables dès que nous les attaquions, VOIT. Lett. 83. •   Nulle ville ne paraissait imprenable à ce prince [Philippe de Macédoine],… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Impregnable — Im*preg na*ble, a. [F. imprenable; pref. im not + prenable pregnable, fr. prendre to take, L. prehendere. See {Comprehend}, {Get} to obtain.] Not to be stormed, or taken by assault; incapable of being subdued; able to resist attack;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Impregnableness — Impregnable Im*preg na*ble, a. [F. imprenable; pref. im not + prenable pregnable, fr. prendre to take, L. prehendere. See {Comprehend}, {Get} to obtain.] Not to be stormed, or taken by assault; incapable of being subdued; able to resist attack;… …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”