PRÉCAUTIONNER
. v. a.
Prémunir quelqu'un par ses conseils contre quelque mal dont il est menacé. Précautionner les fidèles contre l'erreur.   Il s'emploie plus ordinairement avec le pronom personnel ; et alors il signifie, Prendre ses précautions. Se précautionner contre le chaud, contre le froid. Il est bon de se précautionner contre les maux qui nous menacent, contre la malice des hommes.

PRÉCAUTIONNÉ, ÉE. participe, Il est aussi adjectif, et signifie, Prudent, avisé. C'est un homme fort précautionné.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • précautionner — [ prekosjɔne ] v. tr. <conjug. : 1> • 1671; p. p. 1640; de précaution ♦ Vx Mettre en garde (qqn) contre qqch. ♢ V. pron. (1671) Vieilli ou littér. Se précautionner contre : prendre ses précautions. ⇒ s assurer, se prémunir, prévenir. Se… …   Encyclopédie Universelle

  • precautionner — Precautionner, se precautionner. v. n. pass. Prendre ses precautions. Il est bon de se precautionner le plus que l on peut contre les maux qui nous menacent, ou contre la malice des hommes …   Dictionnaire de l'Académie française

  • PRÉCAUTIONNER — v. tr. Prémunir quelqu’un par ses conseils contre quelque mal dont il est menacé. Précautionner les fidèles contre, l’erreur. SE PRÉCAUTIONNER s’emploie plus ordinairement et signifie Prendre ses précautions. Se précautionner contre le chaud,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • précautionner — (pré kô sio né ; en vers, de cinq syllabes) v. n. 1°   Prémunir contre. On l a précautionné contre les filous de Paris. 2°   Se précautionner, v. réfl. Se mettre en garde contre. •   Il [Pygmalion] ne laissait pas de se précautionner contre elle… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • se précautionner — ● se précautionner verbe pronominal Littéraire. Prendre des précautions contre quelqu un, quelque chose ; se prémunir : Il s était précautionné contre les voleurs en renouvelant ses serrures …   Encyclopédie Universelle

  • précaution — [ prekosjɔ̃ ] n. f. • mil. XVIe; lat. præcautio, de præcavere « prendre garde » 1 ♦ Disposition prise pour éviter un mal ou en atténuer l effet. ⇒ garantie, mesure, prévention, protection. Précautions contre les maladies. Ce serait une excellente …   Encyclopédie Universelle

  • GARDE — n. f. Action ou charge de protéger, de conserver, de défendre, de soigner, de surveiller quelqu’un ou quelque chose. Il m’a confié la garde de sa maison. Il confia ses enfants à la garde d’un vieux serviteur. à la garde de Dieu! Dieu vous ait en… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • garde — 1. garde [ gard ] n. f. • guarde 1050 ; de garder I ♦ Action de garder avec attention, en surveillant ou en protégeant. 1 ♦ Action de garder, de conserver (qqch.). ⇒ conservation, préservation, protection, surveillance. Être préposé à la garde… …   Encyclopédie Universelle

  • gardé — 1. garde [ gard ] n. f. • guarde 1050 ; de garder I ♦ Action de garder avec attention, en surveillant ou en protégeant. 1 ♦ Action de garder, de conserver (qqch.). ⇒ conservation, préservation, protection, surveillance. Être préposé à la garde… …   Encyclopédie Universelle

  • prémunir — (pré mu nir) v. a. 1°   Précautionner contre. •   Dès qu il paraît que leur raison [des jeunes filles] a fait quelque progrès, il faut se servir de cette expérience pour les prémunir contre la présomption, FÉN. Éduc. filles, III. •   L effet de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”