POUDRE
. s. f.
Poussière, petites particules de terre desséchée, qui s'élèvent en l'air à la moindre agitation, au moindre vent. Poudre légère, menue, épaisse. Il y a beaucoup de poudre dans la campagne. Il serait nécessaire qu'il plût pour abattre la poudre. Il fait aujourd'hui beaucoup de poudre. La poudre vole. On ne se voit point à cause de la poudre. Un tourbillon de poudre. Faire tomber la poudre. Secouer la poudre de dessus ses habits. Des souliers tout blancs de poudre, tout couverts de poudre. Dieu a dit au premier homme : Tu es poudre, et tu retourneras en poudre.   Ce pain sent la poudre, se dit Du pain fait avec du blé qui a contracté un goût de poudre.

Fig. et fam., Jeter de la poudre aux yeux, Imposer, éblouir par ses discours et par ses manières.  Par exagérat., Mettre en poudre, réduire en poudre une ville, un château, des fortifications, Les ruiner, les abattre, les détruire. Le canon a réduit ces murailles, cette place en poudre.

Fig., Mettre en poudre un ouvrage, un raisonnement, Critiquer un ouvrage, réfuter un raisonnement, de manière à n'en laisser rien subsister.

Fig. et poétiq., Faire mordre la poudre à ses ennemis, Les tuer dans un combat.

POUDRE, se dit aussi en parlant Des différents corps, des différentes substances solides qu'on a broyées ou pilées, et réduites en molécules très-petites. De la poudre d'iris. De la poudre de corail pour les dents. De la poudre de violette. Poudres de senteur. Du sucre en poudre. Du tabac en poudre. Du café en poudre. Mettez, réduisez cette substance en poudre.   Poudre impalpable, Poudre si déliée, qu'on ne la sent presque pas sous le doigt.  Poudre de diamants, Poudre faite de diamants broyés, et dont on se sert pour tailler les diamants. Il se dit, par extension, Des diamants qui sont si petits, qu'à peine les peut-on mettre en oeuvre. Ce n'est là que de la poudre de diamants.   Poudre d'or, L'or qui est en petites parcelles. De la poudre d'or de Guinée.   Poudre de projection, Celle à laquelle les alchimistes attribuaient la puissance de convertir en or les autres métaux.

POUDRE, se dit aussi de Divers médicaments, simples ou composés, qui sont sous la forme de poudre. Poudre médicinale. Poudre purgative. Poudre vermifuge, pectorale, sternutatoire, dentifrice, antispasmodique, etc. Poudre d'ipécacuana. Poudre de magnésie. Une poudre d'une grande vertu. Prendre des poudres.

Fig. et pop., Prendre la poudre d'escampette, S'évader, s'enfuir.

Fig. et pop., Poudre de perlimpinpin, Poudre sans efficacité que les charlatans débitent comme guérissant toute sorte de maux.

POUDRE, se dit aussi de Ce qu'on met sur l'écriture pour la sécher, et pour empêcher qu'elle ne s'efface. De la poudre de buis. De la poudre de bois de Brésil. Mettre de la poudre sur une lettre.

POUDRE, se dit encore de L'amidon pulvérisé dont on se sert pour les cheveux. On l'appelle plus particulièrement Poudre à poudrer. Poudre purgée à l'esprit-de-vin. Poudre rousse. Poudre de senteur, de fleur d'orange, de jasmin, etc. Mettre de la poudre. Sac à poudre. Boîte à poudre. Bien peu de gens aujourd'hui portent de la poudre.   Un oeil de poudre, un petit oeil de poudre, Une teinte légère de poudre. Ses cheveux n'avaient qu'un oeil de poudre. Son perruquier ne lui a mis qu'un oeil de poudre.

POUDRE, se dit en outre d'Un mélange de salpêtre, de soufre et de charbon, qui s'enflamme aisément, et sert à charger les canons, les fusils, et autres armes à feu. On l'appelle plus particulièrement Poudre à canon. Bonne poudre. Grosse poudre. Poudre fine. Une livre de poudre. Baril de poudre. Moulin à poudre. Magasin à poudre. On ne trouva pas un grain de poudre dans le magasin. La soute aux poudres. Le feu prit aux poudres. On fit sauter le vaisseau en mettant le feu aux poudres. Le fusil ne prit pas feu, parce que la poudre était mouillée. Poire à poudre.   Poudre à giboyer, et plus ordinairement, Poudre à tirer, La poudre la plus fine, qui sert à la chasse.  Poudre de mine, La poudre la plus commune, la moins parfaite, qu'on n'emploie que pour charger les mines. Poudre de traite, Poudre fabriquée pour être vendue ou échangée dans les pays où se faisait la traite des nègres.  Poudre fulminante. On appelle ainsi Les poudres, autres que la poudre à canon, qui détonent par le frottement, par le choc ou par la chaleur. Il y a des poudres fulminantes qui détonent pur le seul attouchement d'une barbe de plume. Le chlorate de potasse forme avec le soufre une poudre qui produit une détonation violente par un léger choc.

Fig. et fam., Ce pays sent la poudre à canon, Il est voisin, il est limitrophe de l'ennemi.

Prov. et fig., Tirer sa poudre aux moineaux, Se mettre en frais, prendre beaucoup de peine pour une chose qui ne le mérite pas.

Prov., Il n'a pas inventé la poudre, se dit D'un homme sans esprit.

Fig. et fam., Le feu prend aux poudres, se dit en parlant De quelqu'un qui s'échauffe, s'enflamme tout d'un coup, qui entre tout à coup en colère. À peine lui eut-on dit ce mot, que le feu prit aux poudres.

Fig., Mettre le feu aux poudres, Exciter la haine, la discorde, la sédition, par ses discours, par ses conseils.

Prov., Il est vif comme la poudre, il est comme la poudre, se dit D'un homme excessivement vif, qui prend feu tout de suite.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • poudre — [ pudr ] n. f. • puldre 1080; lat. pulvis, pulveris « poussière » 1 ♦ Vx (ou fig. du sens 2) Terre desséchée et pulvérisée. ⇒ poussière. Le convoi de camions « soulève à mesure, en passant, l épais tapis de poudre blanche qui ouate le sol »… …   Encyclopédie Universelle

  • poudré — poudré, ée (pou dré, drée) part. passé de poudrer. 1°   Couvert de poudre à mettre sur la tête. •   Vos cheveux frisés naturellement avec le fer, poudrés naturellement avec une livre de poudre, du rouge naturel ! cela est plaisant ; mais vous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Poudre — (franz., spr. pūdr ), Pulver, Staub, Puder; P. de riz, feinstes Reismehl, als trockne Schminke gebraucht. P. de Goa, Goapulver, s. Chrysarobin. Poudre B, das französische Vieille Schießpulver, vom Ingenieur Vieille für Lebel Gewehre erfunden,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Poudre — Pou dre, n. [See {Powder}.] Dust; powder. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] {Poudre marchant} [see {Merchant}], a kind of flavoring powder used in the Middle Ages. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Poudre — (fr., spr. Pud r), Staub; Pulver; Puder …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Poudre — (frz., spr. puhdr), Staub, Pulver, Puder. P. B., offizielle Bezeichnung des franz. Vieillepulvers (s.d.) für Gewehre (für Geschütze »B. C.«). P. de riz (spr. ri, »Reispulver«), als trockne, weiße Schminke dienendes feinstes Reismehl …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Poudre — (puhdr), franz., Staub; Pulver …   Herders Conversations-Lexikon

  • poudré — Poudré, [poudr]ée. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • poudre — (pou dr ) s. f. 1°   Légères particules de terre desséchée qui couvrent le sol ou s élèvent en l air. •   Qu ils soient comme la poudre et la paille légère Que le vent chasse devant lui, RAC. Esth. I, 5. •   Contre le vent, la poudre et la soleil …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • poudre — I. POUDRE. s. f. Petits corpuscules de terre dessechée, qui s eslevent en l air à la moindre agitation, au moindre vent. Poudre legere, menüe, épaisse. il y a beaucoup de poudre dans la campagne. il seroit necessaire qu il plust pour abbatre la… …   Dictionnaire de l'Académie française

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”