POSTE
. s. m.
T. de Guerre. Lieu où un soldat, un officier est placé par son chef ; lieu où l'on a placé des troupes, ou qui est propre à en recevoir, pour une opération militaire. Poste avancé. Poste avantageux. Poste dangereux, périlleux. Mauvais poste. Quitter un poste. Garder son poste. Défendre son poste. Emporter un poste. On les a chassés du poste où ils étaient. On força les ennemis dans leur poste. Ce ne fut qu'une affaire de poste. Faire la guerre de postes.   Il se dit quelquefois particulièrement d'Un corps de garde. Le poste de la mairie. Le poste de telle rue, de l'état-major. Se rendre au poste. Entrer au poste. La garde sortit du poste. Les grands postes. Les petits postes. Visiter les postes de la ville.   Poste d'honneur, Celui qui est regardé comme le plus périlleux. On appelle aussi Poste d'honneur, Celui qui est établi pour garder un personnage éminent, un corps constitué, etc., et lui rendre des honneurs.

POSTE, se dit aussi Des soldats placés ou destinés à être placés dans un poste. Enlever un poste. Retirer un poste. Relever un poste. Replier un poste. Former les postes au quartier. Tirer les postes. Un poste de garde nationale, de la ligne, de garde municipale, etc. Doubler les postes. Chef de poste.

POSTE, se dit aussi de Toute sorte d'emplois et de fonctions. Être dans un poste élevé, dans un poste considérable. Il est dans un joli poste. Il occupe un poste envié par bien des gens. Il ne se plaît guère dans le poste où on l'a mis. Il est dans un poste désagréable. Il mériterait un meilleur poste.   Être à poste fixe dans un lieu, Y être à demeure, y être sédentaire.  Être à son poste, Être où le devoir exige que l'on soit. Ce commis est toujours à son poste. On dit dans le même sens, Aller, se rendre, retourner à son poste ; mourir à son poste.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • poste — 1. (po st ) s. f. 1°   Établissement de chevaux, placé de distance en distance pour le service des voyageurs. Chevaux de poste. Chaise de poste. •   Afin que les ordres du prince pussent être portés avec plus de diligence, Cyrus établit d espace… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • -poste — ⇒ POSTE, POSTE , élém. de compos. Élém. tiré des subst. poste1 et poste2, entrant dans la constr. de qq. subst. comp. A. poste. [Corresp. à poste1] 1. [ poste signifie «qui porte les dépêches; qui assure un transport»; le subst. désigne un moyen… …   Encyclopédie Universelle

  • poste- — ⇒ POSTE, POSTE , élém. de compos. Élém. tiré des subst. poste1 et poste2, entrant dans la constr. de qq. subst. comp. A. poste. [Corresp. à poste1] 1. [ poste signifie «qui porte les dépêches; qui assure un transport»; le subst. désigne un moyen… …   Encyclopédie Universelle

  • poste — Poste, penac. Ores est masculin, et signifie un messager qui va ça et là en diligence faire ses messages, Larius, Cursor, Nuntius alipes, Pegasida, ou Pegaseus nuntius, Ce nom est appliqué à tous messagers allans en haste soyent de pied soyent de …   Thresor de la langue françoyse

  • poste — (Del lat. postis). 1. m. Madero, piedra o columna colocada verticalmente para servir de apoyo o de señal. 2. Cada uno de los dos palos verticales de la portería del fútbol y de otros deportes. 3. p. us. Mortificación o castigo que en los colegios …   Diccionario de la lengua española

  • posté — posté, ée (po sté, stée) part. passé de poster. Mis dans un endroit. •   Je suis ici posté commodément pour attendre, MOL. Préc. 9.    Fig. Il est bien posté, il est dans une situation avantageuse. •   Je suis trop vieux, trop malade et trop bien …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • poste — poste; ri·poste; …   English syllables

  • pòste — poste m. poste ; appareil radio, télé. voir aparelh …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Poste — Poste, Nebenfluß der Warthe, im Kreise Sternberg des preußischen Regierungsbezirks Frankfurt …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Pöste — Pöste, eichene Planken, 16–20 Fuß lang u. 3–4 Zoll dick …   Pierer's Universal-Lexikon

  • poste — s. m. 1. Pau fincado a prumo no solo. 2. Espécie de coluna a que antigamente ligavam os criminosos para os expor à ignomínia pública. 3. Coluna ou pilar da portada de um edifício …   Dicionário da Língua Portuguesa

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”