POSTE
. s. f.
Établissement de chevaux, placé de distance en distance, pour le service des personnes qui veulent voyager avec célérité. Chevaux de poste. Chaise de poste. On a établi des postes sur telles et telles routes. Maître de poste. Maître de la poste de tel endroit. La poste aux chevaux.   Il se dit aussi de La manière de voyager avec des chevaux de poste. Prendre la poste. Aller en poste. Voyager en poste. On dit de même, Courir la poste, Courir sur des chevaux de poste, ou en chaise avec des chevaux de poste.

Fig. et fam., Courir la poste, aller un train de poste, Marcher trop précipitamment, lire ou écrire trop vite, etc. On dit aussi, Faire tout en courant la poste, faire tout en poste, Faire tout à la hâte. Ce n'est pas une chose qui se fasse en courant la poste, C'est une chose qui demande du temps et du soin.

POSTE, se dit aussi de La maison où sont les chevaux qu'on va prendre pour courir la poste. C'est une poste où il y a de bons chevaux. Vous serez retardé à la première poste.

POSTE, signifie aussi, en France, Une mesure de chemin fixée communément à deux lieues. Il y a six postes, poste et demie, double poste, tant de postes de telle ville à telle autre. Courir trois postes, quatre postes sur le même cheval.   Poste royale, Poste qui se paye double à l'entrée et à la sortie de certaines villes principales, et des lieux où est la cour.

POSTE, se dit aussi de L'exercice qu'on fait en courant la poste à cheval. La poste fatigue beaucoup. La poste l'a mis en tel état, qu'il ne peut presque se remuer.

POSTE, se dit encore d'Un établissement formé et dirigé par le gouvernement pour le transport des lettres d'un pays, d'un lieu à un autre. La poste est une invention des temps modernes. La poste est une branche des revenus de l'État. Le service de la poste est maintenant journalier dans toute la France.   Il se dit aussi Du courrier qui porte les lettres. La poste va partir. Portez cette lettre avant que la poste soit partie. La poste vient d'arriver, ne fait que d'arriver. C'est aujourd'hui jour de poste pour l'Italie.   Grande poste, Celle qui porte les lettres dans les provinces et dans les pays étrangers. Petite poste, Celle qui porte les lettres dans la ville et dans la banlieue Poste restante. Mots qu'on écrit sur l'adresse d'une lettre, pour avertir qu'elle doit rester au bureau de l'endroit où on l'envoie, jusqu'à ce que la personne à qui elle est adressée la réclame.  Malle-poste. Voyez MALLE.

POSTE, se dit aussi de La maison, du bureau où l'on porte les lettres qui doivent être envoyées, et où sont distribuées celles qui arrivent. La poste aux lettres. Directeur de la poste aux lettres. Les commis, les employés de la poste. L'administration des postes. La poste est dans telle rue. Porter ses lettres à la poste. On dit, dans le même sens, Le bureau de la poste, un bureau de poste.  À POSTE. loc. adv.À certains termes différents dont on est convenu. Acheter, vendre, payer à poste. Il est vieux. À SA POSTE. loc. adv.À sa disposition, à sa convenance. Mettre des gens à sa poste en quelque endroit. Avoir un médecin à sa poste. C'est un emploi tout fait à sa poste, Qui lui convient bien. Il est vieux.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • poste — 1. (po st ) s. f. 1°   Établissement de chevaux, placé de distance en distance pour le service des voyageurs. Chevaux de poste. Chaise de poste. •   Afin que les ordres du prince pussent être portés avec plus de diligence, Cyrus établit d espace… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • -poste — ⇒ POSTE, POSTE , élém. de compos. Élém. tiré des subst. poste1 et poste2, entrant dans la constr. de qq. subst. comp. A. poste. [Corresp. à poste1] 1. [ poste signifie «qui porte les dépêches; qui assure un transport»; le subst. désigne un moyen… …   Encyclopédie Universelle

  • poste- — ⇒ POSTE, POSTE , élém. de compos. Élém. tiré des subst. poste1 et poste2, entrant dans la constr. de qq. subst. comp. A. poste. [Corresp. à poste1] 1. [ poste signifie «qui porte les dépêches; qui assure un transport»; le subst. désigne un moyen… …   Encyclopédie Universelle

  • poste — Poste, penac. Ores est masculin, et signifie un messager qui va ça et là en diligence faire ses messages, Larius, Cursor, Nuntius alipes, Pegasida, ou Pegaseus nuntius, Ce nom est appliqué à tous messagers allans en haste soyent de pied soyent de …   Thresor de la langue françoyse

  • poste — (Del lat. postis). 1. m. Madero, piedra o columna colocada verticalmente para servir de apoyo o de señal. 2. Cada uno de los dos palos verticales de la portería del fútbol y de otros deportes. 3. p. us. Mortificación o castigo que en los colegios …   Diccionario de la lengua española

  • posté — posté, ée (po sté, stée) part. passé de poster. Mis dans un endroit. •   Je suis ici posté commodément pour attendre, MOL. Préc. 9.    Fig. Il est bien posté, il est dans une situation avantageuse. •   Je suis trop vieux, trop malade et trop bien …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • poste — poste; ri·poste; …   English syllables

  • pòste — poste m. poste ; appareil radio, télé. voir aparelh …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Poste — Poste, Nebenfluß der Warthe, im Kreise Sternberg des preußischen Regierungsbezirks Frankfurt …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Pöste — Pöste, eichene Planken, 16–20 Fuß lang u. 3–4 Zoll dick …   Pierer's Universal-Lexikon

  • poste — s. m. 1. Pau fincado a prumo no solo. 2. Espécie de coluna a que antigamente ligavam os criminosos para os expor à ignomínia pública. 3. Coluna ou pilar da portada de um edifício …   Dicionário da Língua Portuguesa

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”