POINDRE
. v. a.
Piquer. Il n'est guère usité que dans les deux phrases suivantes :

Prov. et fig., Oignez vilain, il vous poindra ; poignez vilain, il vous oindra, Quand on fait du bien à un malhonnête homme, on n'en reçoit que du déplaisir ; et, au contraire, quand on le gourmande, on en tire ce qu'on veut.

Fam. et fig., Quel taon vous point ? Quelle fantaisie vous prend ? d'où vous vient cette humeur ? Cette phrase a vieilli ; on dit : Quelle mouche vous pique ?

POINDRE, est aussi neutre : il n'est guère usité qu'à l'infinitif et au futur, et ne se dit proprement que Du jour qui commence à paraître, et des plantes qui commencent à pousser. Le jour ne fait que poindre. À peine le jour commençait à poindre. Je partirai dès que le jour poindra. Dès que les herbes commencent à poindre.

Fam., Le poil commence à lui poindre au menton, se dit D'un jeune garçon à qui la barbe commence à venir.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • poindre — [ pwɛ̃dr ] v. <conjug. : 49; surtout à l inf., aux troisièmes pers. du prés. et de l imp. et au p. prés.> • XIe « piquer »; lat. pungere I ♦ V. tr. 1 ♦ Vx Piquer. 2 ♦ (XIIe) Fig. et littér …   Encyclopédie Universelle

  • poindre — POINDRE. v. a. Piquer. Il n a guere d usage qu en cette phrase proverbiale. Oignez vilain, il vous poindra; poignez vilain, il vous oindra, qui signifie, Caressez un malhonneste homme, il vous fera du mal; faites luy du mal, il vous caressera.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • poindre — Poindre, Pungere, Compungere, Expungere, Fodicare, Lancinare. Cette oraison te poind jusques au sang, Haec te cruentat oratio. B. ex Cicerone. Cette herbe poind et picque, Mordet haec herba. S il y a quelques choses en tes lettres qui me poignent …   Thresor de la langue françoyse

  • poindre — (poin dr ), je poins, tu poins, il point, nous poignons, vous poignez, ils poignent ; je poignais ; je poignis ; je poindrai ; je poindrais ; poins, qu il poigne ; que je poigne, que nous poignions ; que je poignisse ; poignant, point v. a.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • POINDRE — v. tr. Piquer. Il n’est guère usité que dans la phrase suivante : Prov. et fig., Oignez vilain, il vous poindra; poignez vilain, il vous oindra, En traitant avec égards un homme grossier, on n’en reçoit que de mauvais procédés; au contraire, en… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • poindre — (v. 3) Présent : poins, poins, point, poignons, poignez, poignent ; Futur : poindrai, poindras, poindra, poindrons, poindrez, poindront ; Passé : poignis, poignis, poignit, poignîmes, poignîtes, poignirent ; Imparfait : poignais, poignais,… …   French Morphology and Phonetics

  • poindre — vi. pwindre (Chambéry), R. Point …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • pointer — 1. pointer [ pwɛ̃te ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; de 1. point I ♦ 1 ♦ Marquer d un point (qqch.) pour faire un contrôle. ⇒ pointage (2o). Son secrétaire « lui présentait une liste de noms, qu il examinait et pointait au crayon rouge »… …   Encyclopédie Universelle

  • point — 1. point [ pwɛ̃ ] n. m. • 1175 « endroit, moment »; lat. punctum « piqûre », de pungere → poindre I ♦ A ♦ Portion de l espace déterminée avec précision. 1 ♦ Endroit, lieu. En divers, en plusieurs points. « il relevait la tête et fixait son regard …   Encyclopédie Universelle

  • poignant — poignant, ante [ pwaɲɑ̃, ɑ̃t ] adj. • XIIIe; « piquant » 1119; de poindre « piquer », avec infl. de empoigner, poigne ♦ Qui cause une impression très vive et pénible; qui serre, déchire le cœur. ⇒ déchirant. Une scène poignante. ⇒ bouleversant,… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”