PLEUVOIR
. v. n.
( Il pleut. Il pleuvait. Il plut. Il a plu. Il pleuvra. Il pleuvrait. Qu'il pleuve. Qu'il plût. ) Il se dit De l'eau qui tombe du ciel. Il pleut à verse. Il pleut à seaux. Il pleut bien fort. Il ne pleut guère. Il commençait à pleuvoir. Il y a longtemps qu'il n'a plu. Il ne fait que pleuvoir depuis quelque temps. Il pleuvra bientôt.

Fam., Il y pleut comme dans la rue, se dit en parlant D'une maison où la pluie perce les planchers.  Pop., Je n'en ai non plus qu'il en pleut, se dit Pour donner à entendre qu'on n'a pas la moindre partie de la chose dont il s'agit.

Prov., fig. et pop., Il a bien plu sur sa friperie, se dit D'un homme qui est déchu d'une vigoureuse santé, ou d'une fortune éclatante.  Pop., Comme s'il en pleuvait, Beaucoup, en grande quantité. Donnez-nous du vin comme s'il en pleuvait. Il dépense de l'argent comme s'il en pleuvait.

Prov. et fig., C'est un écoute s'il pleut, se dit D'un homme faible, qui se laisse arrêter par les moindres obstacles. Il se dit aussi D'une promesse illusoire, d'une mauvaise défaite, d'une espérance très-incertaine.

PLEUVOIR, se dit aussi De plusieurs choses qui tombent ou semblent tomber du ciel comme la pluie. Le bruit courait qu'il avait plu du sang en tel endroit, qu'il y avait plu des pierres. Le peuple croit qu'il pleut quelquefois des grenouilles et des insectes. Dieu fit pleuvoir le feu et le soufre sur Sodome et sur Gomorrhe.

Prov. et par exagérat., Quand il pleuvrait des hallebardes, la pointe en bas, ou simplement, Quand il pleuvrait des hallebardes, Quelque mauvais temps qu'il puisse faire. Il se dit ordinairement Pour marquer qu'on est dans une nécessité indispensable de sortir, et qu'il n'y a aucune considération de mauvais temps qui en puisse empêcher.

PLEUVOIR, se dit, figurément, De plusieurs choses qui tombent d'en haut en grande quantité. Il pleut des bombes, des obus, des boulets de canon, des balles de fusil en cet endroit. Les coups de fusil y pleuvent. On fit pleuvoir sur lui une grêle de coups, une grêle de pierres, une grêle de dards, de flèches, de traits.

Fig., Il pleut des brochures, de mauvais vers, etc., Il s'en publie chaque jour une grande quantité. Il pleut des chansons, des épigrammes, etc., contre un tel, Il court beaucoup de chansons, d'épigrammes, etc., contre lui. Les sarcasmes pleuvent sur lui de tous côtés, Il est l'objet de mille sarcasmes.

Fig. et fam., Il pleut des mauvais plaisants, des ennuyeux, des importuns, etc., Quelque part qu'on aille, on rencontre beaucoup de mauvais plaisants, d'ennuyeux, d'importuns, etc.

Fig., Les biens, les dignités, les honneurs pleuvent chez lui, pleuvent sur lui, Il lui arrive de grands avantages coup sur coup ; on lui prodigue les dignités, les honneurs.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pleuvoir — [ pløvwar ] v. impers. et intr. <conjug. : 23> • pluveir 1160; bas lat. plovere, class. pluere I ♦ V. impers. 1 ♦ Tomber, en parlant de l eau de pluie. ⇒fam. 2. flotter. Pleuvoir légèrement, à peine. ⇒ bruiner, pleuvasser, pleuviner,… …   Encyclopédie Universelle

  • pleuvoir — Pleuvoir, Pluere, Depluere. Pleuvoir aupres, Appluere. Pleuvoir dedans quelque lieu, Impluere. Il pleuvoit par toute la maison, Domus perpluebat. Bud. ex Quintil. Quand il veut pleuvoir, Impendens pluuia. Il pleut des pierres, Pluit lapides, et… …   Thresor de la langue françoyse

  • pleuvoir — PLEUVOIR. v. n. Impersonnel. Il se dit de l eau qui tombe du ciel. Il pleut. il pleut à verse. il pleut à seaux. il pleut bien fort. il ne pleut guere. il commence à pleuvoir. il y a long temps qu il n a plu. il ne fait que pleuvoir depuis… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • pleuvoir — vimp. PLyUVRE (Annecy.003, Thônes.004, Villards Thônes | Albanais.001.BEA.), plouvre (Aix.017, Arvillard.228, Chambéry.025), plovai (Cordon.083, Reyvroz.218, Saxel.002), C.1 ; vèrsâ la plôze (Notre Dame Be.). E. : Aggraver (S ), Cesser. A1)… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • pleuvoir — (pleu voir ; Chifflet remarque, Gramm. p. 98, qu il faut dire pleuvoir, et non plouvoir), il pleut ; il pleuvait ; il pleuvra, il pleuvrait ; il plut ; qu il pleuve ; qu il plût ; pleuvant ; plu, invariable, v. n. 1°   Il se dit de l eau qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PLEUVOIR — v. intr. Il se dit de l’Eau qui tombe du ciel, et dans ce sens il est toujours impersonnel. Il pleut très fort. Il ne pleut guère. Il commençait à pleuvoir. Il ne fait que pleuvoir depuis quelque temps. Il pleut à verse, à seaux, à torrents, Il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • pleuvoir — (v. 3) conjugue seulement 3 p.s. Présent : pleut ; Futur : pleuvra ; Passé : plut ; Imparfait : pleuvait ; Présent du subjonctif : pleuve ; Imparfait du subjonctif : plût ; Conditionnel : pleuvrait ; Participe passé : plu …   French Morphology and Phonetics

  • Pleuvoir — III гр., (avoir) P.p.: plu 1) Проливаться, идти дождем 2) Изобиловать Il pleut Идет дождь Présent de l indicatif il pleut Imparfait de l indicatif il pleuvait Passe composé de l indicatif …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • Pleuvoir à verse — ● Pleuvoir à verse pleuvoir abondamment …   Encyclopédie Universelle

  • Ce sont nues et vent sans pleuvoir. — См. Много сулят, мало дают …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”