PLEIN
, EINE. adj.
Qui contient tout ce qu'il est capable de contenir. Il est opposé à Vide. Un tonneau plein de vin. Une bouteille pleine. Un verre plein. Un vase plein. Cela est si plein, qu'il n'y peut rien tenir de plus. Cela n'est pas plein, n'est pas tout plein, n'est plein qu'à demi, n'est qu'à demi plein. Acheter un panier plein de fruits. Un boisseau plein de noix. Un plein pot de confitures. Une pleine bourse de louis. Lorsque Plein est mis avant le substantif, comme dans ces deux dernières phrases, il sert à donner quelque sorte d'énergie à ce qu'on veut dire.

Prov., Quand le vase est trop plein, il faut bien qu'il déborde, Une extrême douleur, un long ressentiment qu'on s'est efforcé de contenir, éclate à la fin, malgré qu'on en ait.

Fam., Plein comme un oeuf, Extrêmement plein.

Fig., Un ouvrage plein, Un ouvrage d'esprit où l'on trouve tout ce qu'il doit contenir. Cet ouvrage n'est pas assez plein, Il y manque beaucoup de choses. On dit dans le même sens, Un style plein et nourri, Un style ferme, abondant, et qui fait naître beaucoup d'idées.

PLEIN, s'emploie, par exagération, pour signifier, Qui contient une grande quantité. Il a ses greniers pleins de blé, et ses caves pleines de vin. La salle est pleine de monde. L'église était si pleine, qu'on n'y pouvait entrer. Parler la bouche pleine. C'est un corps qui est plein d'humeurs.   Cet homme est plein de vin, Il est ivre, il est pris de vin.

Fam., Avoir le ventre plein, Être repu abondamment, être rassasié. Quand il a le ventre plein, il s'endort. On dit populairement, dans le même sens, Il est plein, il est bien plein.   Pop., Elle a toujours le ventre plein, se dit D'une femme qui est souvent grosse.  Bête pleine, Bête qui porte des petits. Une chatte pleine. Une chienne pleine. Une jument pleine.

PLEIN, signifie aussi, Qui abonde en quelque chose que ce soit. C'est un pays plein de tout ce qui est nécessaire à la vie. Un jardin plein de fruits. Une rivière pleine de poisson. Une terre pleine de gibier. Un parterre plein de fleurs. Un cabinet plein de tableaux. Un habit plein de taches, plein de boue. Une écriture pleine de ratures. Un champ plein de chardons. Un grenier plein de rats. Un chien plein de puces.   Il s'emploie figurément dans la même signification. Un livre plein d'érudition, plein de bonnes choses, plein de sottises. Un thème plein de fautes. Un homme plein d'esprit, plein de bonté, plein de courage, plein de probité, plein d'honneur, plein de politesse, plein de bonnes intentions, plein de bonne volonté, plein de vanité, plein de vent, plein d'orgueil, plein de bonne opinion de lui-même. Il a la tête pleine de visions, de chimères. Il est plein de santé. Il est plein de vie. Dans l'Écriture sainte, la Vierge est appelée, Pleine de grâce. Cette femme est pleine de grâce. Ses yeux sont pleins de douceur. La vie est pleine de misère. Une situation pleine de danger. Un logement plein d'incommodités. Une affaire pleine de ressources.   Un homme plein de difficultés, Un homme difficultueux. Un homme plein d'expédients, Un homme qui trouve des expédients pour tout.  Un homme plein de lui-même, Un homme qui a beaucoup de vanité, qui a trop bonne opinion de sa personne Être plein d'une chose, En avoir l'imagination tout occupée. Il est si plein de son idée, qu'il en est fatigant. Je viens d'entendre la plus belle chose du monde, j'en suis encore tout plein. Il venait de voir un terrible spectacle, il en était encore tout plein.   Avoir le coeur plein, Avoir des sujets de mécontentement ou de satisfaction, de tristesse ou de joie, qu'on éprouve le besoin de déclarer, de confier à d'autres. J'ai le coeur trop plein, il faut enfin que je m'ouvre à vous.

Fam., Être plein de loisir, Être maître de son temps, n'avoir point d'affaires.  En style de l'Écriture, Mourir plein de jours, Mourir dans un âge fort avancé.

PLEIN, signifie quelquefois, Entier, complet. Un jour plein, Les vingt-quatre heures tant du jour que de la nuit. Pleine lune, La lune lorsqu'elle nous paraît entièrement éclairée, et qu'elle est en opposition avec le soleil. Nous aurons pleine lune tel jour. --- Pleine lune, se dit aussi de Tout l'espace qui est depuis le quatorzième jour jusqu'au vingt et unième de la lune. Nous sommes dans la pleine lune.

Fig. et fam., C'est une pleine lune, se dit D'une personne qui a le visage large et plein. On dit de même, Avoir un visage de pleine lune.   Pleine vendange, pleine récolte, Une vendange, une récolte abondante. On a fait cette année une pleine récolte, une pleine vendange.   Plein rapport, État d'une propriété, d'une terre qui rapporte autant qu'on peut le désirer. Cette propriété, cette vigne est maintenant en plein rapport.   En termes de Blason, Armes pleines, Celles qu'on porte telles qu'elles sont, sans aucune écartelure ni brisure. La branche aînée de cette maison portait les armes pleines. On dit aussi, Cette maison porte son écu d'or plein, de gueules plein, etc., Elle ne porte dans l'écu de ses armes qu'un émail, ou qu'une couleur, comme l'or, le gueules, etc., sans aucune pièce ni meuble.  En termes de Marine, Plein bois, La partie du navire qui est au-dessus de l'eau. Tous les boulets ont porté en plein bois.   En termes de Billard, Prendre une bille pleine, La viser et l'atteindre avec la sienne de centre à centre.

PLEIN, signifie aussi figurément, Entier, complet, absolu. Il a une pleine connaissance de l'affaire. Il a pleine autorité d'en dispenser. Il a pleine puissance d'en disposer comme il jugera à propos. Il a pleine liberté d'aller où il voudra. J'en ai une pleine et entière conviction. Remporter une pleine victoire. Il a plein pouvoir de son maître. Le roi a donné plein pouvoir à son ambassadeur. Les ambassadeurs se communiquent réciproquement leurs pleins pouvoirs.   De notre certaine science, pleine puissance et autorité royale. Formule dont le roi se servait dans ses édits et dans ses déclarations.

PLEIN, signifie quelquefois, Gras, replet, rebondi. Cet homme a le visage plein. Cette femme a la gorge pleine.   En termes de Manége, Jarrets pleins, Jarrets gras. Flancs pleins, Flancs qui ne sont ni creux, ni retroussés, ni coupés. Les flancs d'un cheval doivent être pleins à l'égal des côtes.   Bois plein, Bois compacte dont le tissu est serré.  Une voix pleine, Une voix dont le son a de la rondeur, du volume.

PLEIN, se construit souvent avec la préposition en, et sert à former différentes locutions adverbiales de lieu et de temps, qui signifient, Au milieu de, mais qui ne servent véritablement qu'à donner plus de force et d'expression à ce qu'on dit. Il harangua en plein parlement. Cela fut dit en pleine assemblée. César fut tué en plein sénat. Il l'insulta en pleine rue, en plein marché. Ils ont été volés en plein jour, en plein midi. Il a passé la nuit en plein air. Il boit chaud en plein été. Il se baigne dans la rivière en plein hiver. Cette hostilité fut faite en pleine paix. Au mois prochain, nous serons en pleine vendange, en pleine récolte.   Un arbre en plein vent, planté en plein vent, Un arbre exposé au vent de tous côtés, qui n'est à l'abri d'aucune muraille. Un arbre en pleine terre, Un arbre qui n'est point renfermé dans une caisse. On dit dans le même sens, Un arbre de plein vent, un arbre de pleine terre.   En pleine marée, Quand le flux est le plus haut. En pleine mer, Loin des côtes. En plein champ, Au milieu des champs. En pleine campagne, Dans les champs, loin des habitations.  L'armée est en pleine marche, La plus grande partie des troupes qui la composent est en marche. L'ennemi est en pleine retraite, en pleine déroute, La retraite de l'ennemi est décidée, sa déroute est complète. Cette province est en pleine révolte, en pleine insurrection, Elle est tout à fait révoltée, l'insurrection y est générale.  Tailler en plein drap, Tailler dans une pièce de drap, y prendre tout ce qu'il faut pour faire un habit, sans être gêné par l'aunage ; et, figurément et familièrement, Avoir amplement et abondamment tout ce qu'il faut pour l'exécution d'un dessein.

PLEIN, se construit aussi avec les prépositions à et de, et sert à former plusieurs locutions adverbiales, qui marquent l'intensité, l'abondance, le haut degré de la chose dont il s'agit. Crier à pleine tête, à pleine gorge. Voguer à pleines voiles. Boire à plein verre. Uriner à plein canal. De l'eau qui vient à plein tuyau. Un ruisseau qui coule à pleins bords. Une femme grosse à pleine ceinture. Un cheval gras à pleine peau. Des chevaux qui tirent à plein collier. Du vin qui sent la framboise à pleine bouche. Il peut faire cela de plein droit. Il a fait cela de plein gré, de son plein gré.

Fig., À pleine main, ou À pleines mains, Abondamment, libéralement. Donner, répandre de l'argent à pleine main, à pleines mains.

Fam., Cette étoffe est à pleine main, Elle est fort épaisse, moelleuse, bien fournie.  En termes de Manége, Ce cheval a un appui, une bouche à pleine main, Il a la bouche bonne.  Franchir un fossé de plein saut, En sautant d'un bord à l'autre.

Fig., Passer d'un plein saut ou de plein saut d'un emploi subalterne à une place élevée, En franchissant les degrés intermédiaires.

PLEIN, sert quelquefois de préposition de quantité ; et alors il signifie, Autant que la chose dont on parle peut en contenir. Avoir du vin plein sa cave, du blé plein ses greniers. Avoir de l'argent plein ses poches. Avoir plein ses poches d'argent.

PLEIN, est aussi employé comme substantif. En Philosophie scolastique, Le plein, L'espace que l'on suppose entièrement rempli de matière ; par opposition au Vide, L'espace où l'on suppose qu'il n'y a aucune matière, aucun corps, pas même de l'air. Le plein et le vide. De ces deux philosophes, l'un croit le vide, l'autre soutient le plein.   La lune est dans son plein, Elle nous paraît éclairée en entier.  Le plein d'un mur, Le massif d'un mur, la partie où il n'y a ni portes ni fenêtres.  Une étoffe brodée tant plein que vide, Une étoffe dont une partie est brodée, et dont l'autre ne l'est pas.  Mettre dans le plein, mettre en plein, Mettre sa flèche, sa balle de fusil ou de pistolet, etc., au milieu du but que l'on vise.  Au Jeu de biribi, Mettre en plein, Mettre l'argent qu'on joue au milieu d'un chiffre : lorsque ce chiffre arrive, on retire soixante-quatre fois autant qu'on a mis au jeu ; et cela s'appelle Gagner un plein.   Au Jeu de trictrac, Faire son plein, Couvrir de deux dames chaque case d'une des tables ou jans du trictrac. On dit aussi : Conserver son plein. Tenir son plein. Rompre son plein.

PLEIN substantif, en termes de Calligraphie, Partie d'une lettre, d'un caractère d'écriture ou d'imprimerie, qui est formée d'un trait plus gros, plus large que le reste. Il est opposé à Délié. La lettre O a deux pleins et deux déliés.

EN PLEIN. loc. adv.Pleinement, complétement. Le soleil donnait en plein sur nous. Il a perdu son procès en plein, tout en plein. Donner en plein dans un piége.  À PUR ET À PLEIN. loc. adv.Tout à fait, entièrement. Il n'est guère usité que dans ces locutions : Absous à pur et à plein. Soldé à pur et à plein.

TOUT PLEIN, sert quelquefois d'adverbe de quantité ; et alors il signifie, Beaucoup. On trouve tout plein de gens qui pensent... Il y a tout plein de monde dans les rues. J'ai tout plein de livres d'égarés. Vous dites qu'il n'y a pas de boutiques dans cette rue, il y en a tout plein. Il est très familier.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • plein — plein, pleine [ plɛ̃, plɛn ] adj. et n. m. • 1080; lat. plenus I ♦ (Sens fort) A ♦ Qui contient toute la quantité possible. 1 ♦ (Choses) Une boîte pleine, presque pleine. ⇒ 1. rempli. La boîte n est pas pleine. Verre plein à ras bord. Valise trop …   Encyclopédie Universelle

  • plein — plein, eine 1. (plin, plè n ) adj. 1°   Qui contient tout ce qu il est capable de contenir, par opposition à vide. Une bouteille pleine de vin. •   Que Rohaut vainement sèche pour concevoir Comment, tout étant plein, tout a pu se mouvoir, BOILEAU …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • plein — PLEIN, [pl]eine. adj. Qui contient tout ce qu il est capable de contenir. Il est opposé à Vuide. Un muid plein de vin. une bouteille pleine. un verre plein. un vase plein. cela est si plein qu il n y peut rien tenir davantage. cela n est pas… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • plein- — ⇒PLEIN , PLEINE , élém. de compos. Élém. entrant dans la constr. de subst. et ayant les valeurs de «totalité, maximum, intensité» de l adj.; le 2e élém. est un subst.; les mots constr. sont des subst., gén. masc. V. plein( )air, plein( )cintre,… …   Encyclopédie Universelle

  • plein — Plein, m. monosyllab. Signifie rempli, non pas à comble, ains à capacité ou mesure, Iusta plenitudine refertus, Il vient du mot Latin Plenus. Pleine, f. penac. Plena, referta, voyez Plein. Plein de grande bonté, prouësse, chevallerie, preud… …   Thresor de la langue françoyse

  • plein — plein·air·ism; plein·air·ist; plein; terre·plein; plein·air·isme; plein·air·iste; …   English syllables

  • Plein — Plein, a. [OF. & F., fr. L. plenus.] Full; complete. [Obs.] Plein remission. Chaucer. {Plein ly}, adv. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • plein — terre plein trop plein …   Dictionnaire des rimes

  • Plein — Plein, a. Plan. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Plein — Plein, v. i. & t. To complain. See {Plain}. [Obs.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”