PLANCHE
. s. f.
Ais, morceau de bois refendu, ayant peu d'épaisseur, et plus long que large, dont on se sert principalement dans les ouvrages de menuiserie. Une planche d'un pied de large, de six pieds, de neuf pieds, de douze pieds de long. Planche de sapin. Planche de chêne. Planche de bois de hêtre, de bois de noyer. Scier des planches. Passer un ruisseau sur une planche. On ne saurait entrer dans ce bateau, la planche a été levée, retirée.   Planches de bateau, Planches de chêne ou de sapin, qu'on tire des débris de bateaux, et dont on fait des cloisons légères.

Fig. et fam., Faire la planche aux autres, Être le premier à tenter, à faire quelque chose qui présente ou paraît présenter des difficultés, des dangers. C'est lui qui fait la planche aux autres ; et absolument, C'est lui qui fait la planche.

Fig. et fam., Faire planche, se dit aussi D'une chose qu'on fait pour la première fois, et qui pourra être imitée à l'avenir. Cela fera planche pour la suite. Il faut prendre garde que cette trop grande facilité ne fasse planche pour une autre fois, pour une autre occasion.   En Natation, Faire la planche, Nager étendu sur le dos, sans mouvement apparent.

Fig. et fam., S'appuyer sur une planche pourrie, Mettre sa confiance en l'appui d'une personne faible, et dont on ne peut tirer aucun secours. On dit aussi D'une personne de cette sorte, C'est une planche pourrie.

Fig., C'est une planche dans le naufrage, se dit D'une dernière ressource que quelqu'un trouve dans son désastre, d'un dernier moyen qu'il a d'échapper à une ruine totale.

Fig., C'est une planche qu'il a sauvée de son naufrage, C'est un faible débris qu'il a conservé de sa fortune.

Fig., parmi les Théologiens, C'est une seconde planche, la seconde planche après le naufrage, se dit Du sacrement de pénitence.  Monter sur les planches, Jouer la comédie sur un théâtre public. Cet acteur croit toujours être sur les planches, Il croit toujours jouer la comédie, être en scène.

PLANCHE, se dit aussi d'Une feuille de métal préparée pour la gravure, et plus ordinairement d'Une plaque de cuivre, ou d'Un morceau de bois plat, sur lesquels on a exécuté quelque ouvrage de gravure, pour en tirer des estampes. Une planche de cuivre. Une planche de bois. Une planche bien gravée, mal gravée. Préparer une planche. Retoucher une planche. La planche est usée. On n'a tiré qu'une centaine d'estampes, d'épreuves, et l'on a rompu la planche.   Il signifie également, L'estampe tirée sur une planche gravée. On ne le dit guère, en ce sens, que Des estampes jointes à un ouvrage pour en faciliter l'intelligence. Il y a plusieurs planches dans ce livre. Un atlas composé de vingt planches. Planche cinq, figure trois.

PLANCHE, en termes de Jardinage, Petit espace de terre plus long que large, que l'on cultive avec soin, pour y faire mieux venir des fleurs, des légumes, des herbages. Une planche de tulipes, d'anémones. Une planche de pourpier, de chicorée.

PLANCHE, se dit aussi d'Un fer de forme particulière que l'on ajuste au pied des mulets.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • planche — [ plɑ̃ʃ ] n. f. • v. 1190; bas lat. planca, fém. de plancus « aux pieds plats », du gr. phalanx I ♦ 1 ♦ Pièce de bois plane, plus longue que large et généralement peu épaisse. ⇒ ais, chanlatte, latte, planchette, palplanche. Scier des planches… …   Encyclopédie Universelle

  • planche — PLANCHE. s. m. Ais, morceau de bois scié en long, & qui a ordinairement un pouce d épaisseur, & un pied de largeur. Une planche de six pieds, de neuf pieds, de douze pieds de long, planche de sapin. planche de chesne. planche de bois de hestre.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Planche — 〈[ plã:ʃ] f. 10; Fechtsp.〉 Fechtbahn [frz., „Brett, Planke“] * * * Planche [plã:ʃ], die; , n […ʃn̩] [frz. planche, eigtl. = Planke, Brett < spätlat. planca, ↑ Planke] (Fechten): Fechtbahn. * * * Planche   [plãʃ; …   Universal-Lexikon

  • Planche — may refer to: * Planche (exercise), a bodyweight exercise * James Planché, a British dramatist, antiquary and officer of arms * Jean Baptiste Gustave Planche * La Planche, a village …   Wikipedia

  • planche — Planche, f. penac. Vient du Latin Planca, Qui est un ais tout plain et uni, Festus, Et se prend pour un tel ais porté sur les deux bords d un fossé, pont, ruisseau ou riverote, ou sur les crouppes de deux murailles servant à passer d un lez à l… …   Thresor de la langue françoyse

  • Planche — [plã:ʃ] die; , n [...ʃn̩] <aus gleichbed. fr. planche, eigtl. »Planke, Brett« dies über spätlat. planca aus lat. p(h)alanga, vgl. ↑Phalanx> Fechtbahn …   Das große Fremdwörterbuch

  • Planche — [plã:ʃ ], die; , n <französisch> (Fechtbahn) …   Die deutsche Rechtschreibung

  • planche — (plan ch ) s. f. 1°   Morceau de bois refendu, peu épais, et plus long que large. •   Un ruisseau se rencontre, et pour pont une planche, LA FONT. Fabl. XII, 4. •   À quelques lieues de Mojaïsk, il fallut traverser la Kologha ; ce n était qu un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PLANCHE — n. f. Ais, pièce de bois refendu, ayant peu d’épaisseur. Planche de sapin. Planche de chêne. Planche de bois de hêtre, de bois de noyer. Scier des planches. Passer un ruisseau sur une planche. On ne saurait monter sur ce bateau, la planche a été… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Planche — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « planche », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot planche peut désigner : Planche en …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”