PLAINTE
. s. f.
Gémissement, lamentation. S'abandonner aux cris et aux plaintes. Les plaintes d'un malade, d'un homme qui souffre. La plainte le soulage. La douleur ne lui arracha pas une seule plainte. Le ciel a entendu ses plaintes.   Il signifie aussi, Ce qu'on dit, ce qu'on écrit pour faire connaître le sujet qu'on a de se plaindre de quelqu'un. Former des plaintes contre quelqu'un. Il en porta ses plaintes au ministre. Il en fit ses plaintes à plusieurs personnes. Il fait de grandes plaintes de vous, contre vous. Il en a fait des plaintes bien aigres et bien amères. Il s'est répandu en plaintes à ce sujet. Il m'a adressé les plaintes les plus graves contre vous. Ses plaintes sont bien fondées, sont mal fondées, sont exagérées. On n'a pas écouté ses plaintes. On a fermé l'oreille à ses plaintes. On a étouffé ses plaintes. Ses plaintes ont éclaté en tous lieux. Ils ont de grands sujets de plainte l'un contre l'autre. Je ne lui ai donné aucun sujet de plainte. On vous fera justice sur vos plaintes.   Il signifie aussi, L'exposé qu'on fait en justice du sujet qu'on a de se plaindre. Rendre plainte en justice. Rendre sa plainte au commissaire. Le magistrat a reçu sa plainte. Porter plainte. Porter sa plainte. J'ai lu sa plainte. On lui a donné acte de sa plainte.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • plainte — [ plɛ̃t ] n. f. • v. 1100 dr.; de plaindre 1 ♦ ( plaint v. 1160) Expression vocale de la douleur (par des paroles ou des cris, des gémissements). ⇒ geignement, gémissement, hurlement, lamentation, pleur, soupir. Exhaler, pousser des plaintes… …   Encyclopédie Universelle

  • plainte — Plainte. s. f. Gemissement, lamentation. S abandonner aux cris & aux plaintes. les plaintes d un malade, d un homme qui souffre. On dit poët. Les plaintes d un amant. elle est insensible à ma plainte. Il sign. aussi, Ce qu on dit, ce qu on escrit …   Dictionnaire de l'Académie française

  • plainte — Plainte, ou complainte, Questus, huius questus, Conquestus, Conquestio, Querela, Querimonia. Plainte qu on fait à aucun d un autre, Postulatio. Plainte envers aucun du mal qu il a fait, Expostulatio. Faire plainte de quelque chose, Deplorare de… …   Thresor de la langue françoyse

  • Plainte — [plɛ̃t] die; , s <aus fr. plainte »(Weh)klage, Jammer«> Musikstück mit verhalten klagendem Charakter im 17./18. Jh …   Das große Fremdwörterbuch

  • Plainte —   [plɛ̃t; französisch »Klage«] die, / s, Musik: im 17./18. Jahrhundert Bezeichnung für Stücke von verhalten klagendem Charakter, v. a. in der Klavier und Kammermusik französischer und deutscher …   Universal-Lexikon

  • Plainte —  Ne doit pas être confondu avec action en justice en procédure civile française …   Wikipédia en Français

  • plainte — (plin t ) s. f. 1°   Paroles et cris par lesquels on exhale sa peine. •   De quelque désespoir qu une âme soit atteinte, La douleur est toujours moins forte que la plainte, LA FONT. Matrone.. •   Pour moi, je comprends qu il y a quelque sorte de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PLAINTE — n. f. Gémissement, lamentation. Les plaintes d’un malade, d’un homme qui souffre. La plainte le soulage. La douleur ne lui arracha pas une seule plainte. Le ciel a entendu ses plaintes. Il signifie aussi Ce qu’on dit, ce qu’on écrit pour faire… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • plainte — pareiškėjo ar paramos gavėjo skundas statusas Aprobuotas sritis parama žemės ūkiui apibrėžtis Pareiškėjo arba paramos gavėjo rašytinis kreipimasis į Nacionalinę mokėjimo agentūrą prie Žemės ūkio ministerijos, Lietuvos Respublikos žemės ūkio… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • plainte — nf. planta (Saxel), plêta (Albertville), pl(y)inta (Aix | Albanais). A1) plainte, reproche : lanye nf. (Taninges). E. : Fatigue …   Dictionnaire Français-Savoyard

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”