ATTÉNUER
. v. a.
Affaiblir, diminuer les forces, l'embonpoint. Les jeûnes, les veilles, les fatigues l'ont extrêmement atténué, l'ont atténué.   En termes de Médec., Atténuer les humeurs, Les rendre moins grossières et plus fluides.

ATTÉNUER, signifie aussi, Diminuer, rendre moins grave. Atténuer l'effet d'un mal. Ce délit est beaucoup atténué par les circonstances. Il s'est vainement efforcé d'atténuer le crime. Cela n'atténue point ses torts, sa faute.

ATTÉNUER, s'emploie quelquefois avec le pronom personnel. Le crime, le délit s'atténue, lorsque ...

ATTÉNUÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • atténuer — [ atenɥe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1120, puis XVIe; lat. attenuare, de tenuis → ténu 1 ♦ Vx Rendre plus mince. ⇒ amaigrir, amincir. « Des corps atténués [...] réduits à l état de fantômes glorieux » (Taine). 2 ♦ Mod. (Abstrait) Rendre moins… …   Encyclopédie Universelle

  • attenuer — ATTENUER. v. a. Affoiblir, diminuer les forces, l embonpoint. Les jeûnes, les veilles, les fatigues l ont extrêmement atténué. f♛/b] On dit en termes de Médecine, Atténuer les humeurs, pour dire, Les rendre moins grossières et plus fluides.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • attenuer — Attenuer. v. act. Affoiblir, diminuer les forces & l embonpoint. Les jeusnes, les veilles, les fatigues, l ont extremement attenué. On dit en termes de Medecine. Attenuer les humeurs, pour dire, Les rendre moins grossieres & plus fluides …   Dictionnaire de l'Académie française

  • attenuer — Attenuer, Attenuare, Eleuare. Attenué, Attenuatus, Extenuatus …   Thresor de la langue françoyse

  • atténuer — (a té nu é) v. a. 1°   Rendre mince, ténu ; diminuer l embonpoint. Les jeûnes, les veilles, les fatigues l ont extrêmement atténué. 2°   Terme de médecine. Atténuer les humeurs, les rendre plus fluides. 3°   Fig. Diminuer, rendre moins grave. Son …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ATTÉNUER — v. tr. Rendre moins fort. Les jeûnes, les veilles, les fatigues l’ont extrêmement atténué, l’ont atténué. Figurément, il signifie Rendre moins grave. Atténuer l’effet d’un mal. Ce délit est beaucoup atténué par les circonstances. Il s’est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • atténuer — atténué, atténuer фр. [атэнюэ/] приглушенно, смягченно, смягчать …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • atténuer — vt. aténwâ (Villards Thônes). A1) affaiblir, diminuer, fortement, (la force d une boisson alcoolisée) : KASSÂ <casser> (Albanais.001). A2) atténuer (un effet quelconque), attiédir (une boisson trop chaude ou trop froide), faire supporter un …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'atténuer — ● s atténuer verbe pronominal être atténué verbe passif Être moins fort, moins violent, moins important, etc. : La différence de salaire entre eux s atténue. ● s atténuer (synonymes) verbe pronominal être atténué verbe passif Être moins fort,… …   Encyclopédie Universelle

  • atténuation — [ atenɥasjɔ̃ ] n. f. • attenuation 1498; atenuation 1345; lat. attenuatio 1 ♦ Littér. ou didact. Action d atténuer (surtout un mal). ⇒ amoindrissement, diminution, réduction. L atténuation d une douleur. ⇒ adoucissement. « La rigueur de la… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”