PILLER
. v. a.
Emporter violemment les biens d'une ville, d'une maison, etc. Piller une ville, un château. Les gens de guerre ont pillé ce village. La ville fut emportée d'assaut, et pillée.   Il se dit aussi De ceux qui commettent des exactions, des concussions, qui font dans leur charge, dans leur emploi, des gains illicites et scandaleux. Ce gouverneur abusa de son autorité pour piller la province. Cet intendant a si bien pillé son maître, qu'il est devenu plus riche que lui.   Piller une collation, un dessert, Se jeter sur une collation, sur un dessert, pour emporter les fruits, les confitures, etc.

PILLER, signifie, en parlant de Littérature et de Beaux-Arts, Prendre dans les compositions d'autrui des choses qu'on donne comme siennes. Il a pillé dans de vieux auteurs la plupart des idées que renferme son livre. Ce musicien a pillé les motifs de ses plus beaux airs dans des partitions italiennes. Cet air est pillé dans Mozart, pillé de Mozart. Ces vers sont pillés de Racine, pillés dans Racine. Cet auteur pille partout.

PILLER, se dit aussi Des chiens qui se jettent sur les animaux ou sur les personnes. Son chien a pillé le mien. C'est un chien qui pille tous les passants. Il l'a fait piller par son chien. Dans ce sens, il est peu usité.  En termes de Chasse, Pille, se dit pour exciter un chien à se jeter sur le gibier. On le dit aussi pour agacer un chien contre d'autres animaux, ou contre des personnes.

PILLER, se dit encore à de certains Jeux de triomphe, où celui qui fait a le droit, lorsqu'il tourne un as, de prendre cet as et toutes les cartes de la même couleur qui suivent, et de mettre les siennes à la place.

PILLÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • piller — [ pije ] v. tr. <conjug. : 1> • déb. XIVe; pillier 1280; de l a. fr. p(e)ille « chiffon », lat. pilleum « bonnet » 1 ♦ Dépouiller (une ville, un local) des biens qu on trouve, d une façon violente, désordonnée et destructrice. ⇒ dévaster,… …   Encyclopédie Universelle

  • Piller — bezeichnet: Piller (Gemeinde Fließ), Ortsteil von Fließ in Tirol Pillerhöhe, Gebirgspass in Tirol Piller (Unternehmen) ein deutscher Hersteller von Energiesystemen Piller ist der Familienname folgender Personen: Ernst Piller (* 1939),… …   Deutsch Wikipedia

  • piller — PILLER. v. a. Saccager, emporter violemment les biens d une maison, faire violence à quelqu un dans ses biens. Piller une ville, un chasteau. les gens de guerre ont pillé ce village. la ville fut emportée d assaut, & pillée. Il se dit aussi en… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Piller — may refer to:* Anton Piller order, court order which provides for the right to search premises without prior warning * Janine Piller, politician of the Canadian province of Newfoundland and Labrador * Michael Piller, television scriptwriter and… …   Wikipedia

  • Piller — Pill er, n. One who pills or plunders. [Obs.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • piller — (n.) plunderer, early 14c., from obsolete verb pill to plunder, to pillage (early 13c.); see PILLAGE (Cf. pillage) …   Etymology dictionary

  • piller — (pi llé, ll mouillées, et non pi yé) v. a. 1°   Dépouiller, avec violence, de ses biens une ville, une maison, etc. •   La flotte.... Croit surprendre la ville, et piller la contrée, CORN. Cid, III, 6. •   On leur promit [aux soldats réformés]… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • piller — Gaster et Piller tout, et faire degast, Populare, vel Populari, Depopulari, Perpopulari, Spoliare, Despoliare, Diripere, Depeculari, Peculatum facere, Praedam facere, Praedari, Depraedari, Expopulari, Suppilare, Compilare. Piller tout sans rien… …   Thresor de la langue françoyse

  • PILLER — v. tr. Emporter violemment les biens d’une ville, d’une maison, etc. Piller une ville, un château. Les gens de guerre ont pillé ce village. La ville fut emportée d’assaut et pillée. Il se dit aussi de Ceux qui commettent des exactions, des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Piller — This unusual surname has three distinct possible sources, each with its own history and derivation. Firstly, Piller may be of Old French origin, and a nickname for a catchpoll, or other officer of the law whose job it was to seize the assets of… …   Surnames reference

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”