PERMETTRE
. v. a.
(Il se conjugue comme Mettre. ) Donner liberté, pouvoir de faire, de dire. Il n'a fait que ce que la loi lui permettait. La loi ne permet aux enfants qu'à un certain âge de se marier sans le consentement de leur père. Les lois ne permettent pas l'exportation de telle denrée, ne permettent pas le port des armes à toute sorte de personnes. Il n'est pas permis de se venger soi-même. Permettez que je m'absente.   Vous me permettrez ou Permettez-moi de vous dire, de vous représenter. Formule de politesse dont on fait usage en disant à quelqu'un une chose contraire au sentiment, à l'opinion qu'il vient de manifester. On dit aussi simplement, dans le même cas, Permettez. On adresse encore cette formule À une personne qu'on dérange en faisant quelque chose.  S'il m'est permis de parler ainsi, se dit Quand on se sert d'un mot, d'une manière de parler qui n'est pas usitée, et qu'on hasarde.

Fam., Il n'est pas permis à tout le monde de, Il n'est pas donné à tout le monde, tout le monde n'a pas l'avantage de. Il n'est pas permis à tout le monde d'avoir du génie, du talent. Il n'est pas permis à tout le monde de parler aussi bien que vous.

Fam., À vous permis, permis à vous, Vous pouvez faire tout ce qu'il vous plaira, je ne m'en soucie point. Il se dit ordinairement par indifférence ou par mépris. Si vous voulez vous fâcher, à vous permis. On dit à peu près dans le même sens, Je vous permets d'en penser ce qu'il vous plaira ; ou Pensez-en ce qu'il vous plaira, je vous le permets.

PERMETTRE, signifie quelquefois, Autoriser à faire usage d'une chose. Les médecins lui ont permis le café. Le loi de Mahomet ne permet pas le vin, et elle permet la polygamie. Dans tel pays, les lois ne permettent pas l'or et l'argent sur les habits.

PERMETTRE, signifie aussi, Tolérer. Il faut bien permettre ce qu'on ne peut empêcher.   Il signifie également, Tolérer ce qu'on pourrait empêcher. La société permet certains désordres, dans la vue d'en prévenir de plus grands. Dieu permet souvent que les méchants prospèrent. Dieu permet le mal, mais il n'est jamais auteur du mal.   Dieu a permis que, L'ordre de la providence, de la justice divine a voulu que. C'était une famille opulente, Dieu a permis qu'elle soit tombée tout d'un coup dans la misère. Dieu permit qu'après tous ces crimes, il tombât enfin entre les mains de la justice.

PERMETTRE, se dit aussi Des choses ; et alors il signifie, Donner le moyen, la commodité, le loisir, etc. J'irai vous voir dès que mes affaires me le permettront. Ma santé ne m'a pas permis de sortir. Les vents ne leur ont pas permis encore de s'embarquer.

PERMETTRE, avec le pronom personnel, régime indirect, signifie, Se donner la licence de faire des choses dont on devrait s'abstenir. C'est un homme qui se permet beaucoup de choses, qui se permet tout. Elle s'est permis de tenir des propos contre moi. Vous ne devriez pas vous permettre un pareil langage devant une jeune personne.   Je me permettrai de vous dire, de vous représenter. Formule de civilité ou d'adoucissement.

PERMIS, ISE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • permettre — [ pɛrmɛtr ] v. tr. <conjug. : 56> • permetre 980; rare av. 1410; lat. permittere, sous l infl. de mettre I ♦ 1 ♦ Laisser faire (qqch.), ne pas empêcher. ⇒ autoriser, tolérer. « La liberté est le droit de faire tout ce que les lois… …   Encyclopédie Universelle

  • permettre — Permettre, Permittere, Copiam dare, Dare et facere facultatem, Gratiam facere et potestatem, Dimittere, Sinere. Permettre à quelqu un ce qu il veut, et le laisser faire, Aliquem indulgenter habere, Indulgere alicui. Permettre à aucun ce qu il… …   Thresor de la langue françoyse

  • permettre — Permettre. v. a. Donner pouvoir, liberté, licence de faire, de dire. Il n a fait que ce que la Loy luy permettoit. la Loy ne permet pas aux enfans de se marier sans le consentement de leur pere. le Roy luy a permis de ... les Loix ne permettent… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • permettre — (pèr mè tr ) v. a.    Il se conjugue comme mettre. 1°   Donner liberté, pouvoir de dire, de faire. •   Permettez qu à mon tour je parle avec franchise, CORN. Sertor. III, 2. •   Je vous dis que vos auteurs permettent de tuer pour une pomme, quand …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PERMETTRE — v. tr. Donner liberté, pouvoir de faire, de dire. Il n’a fait que ce que la loi lui permettait. Les lois ne permettent pas l’exportation de telle denrée, ne permettent pas le port de certaines armes. Il n’est pas permis de se venger soi même.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Permettre —          SAINT EXUPÉRY (Antoine de)     Bio express : Écrivain et aviateur français (1900 1944)     «Préparer l avenir, ce n est que fonder le présent. Il n est jamais que du présent à mettre en ordre. À quoi bon discuter cet héritage ? L avenir …   Dictionnaire des citations politiques

  • permettre — vt. , autoriser, donner l autorisation de : PARMÈTRE (Albanais, Annecy, Saxel, Thônes), C. pp. => Permis. A1) permettre, rendre possible : randre possiblo (St Nicolas Cha.), rêdre possiblyo (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Permettre — III гр., (avoir) P.p.: permis Позволять, разрешать Présent de l indicatif je permets tu permets il permet nous permettons vous permettez ils permettent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • se permettre — ● se permettre verbe pronominal S accorder quelque chose, en particulier à titre exceptionnel : Il se permet quelques fantaisies. Prendre la liberté, avoir l audace de faire telle ou telle chose : Il s est permis de fouiller dans mes affaires.… …   Encyclopédie Universelle

  • aotreañ — permettre …   Dictionnaire Breton-Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”