PÉRIR
. v. n.
Prendre fin. Il signifie ordinairement, Faire une fin malheureuse, violente, et il se dit Des personnes et des choses. Suivant quelques philosophes, le monde périra par l'eau ; suivant d'autres, il périra par le feu. Son armée est détruite ; les combats en ont fait périr une partie, le reste a péri de faim et de misère. Il ne peut manquer de périr, trop de gens conspirent sa perte. Il périrait plutôt, il aimerait mieux périr, que de manquer à sa parole. Les vaisseaux périrent sur la côte, périrent en pleine mer. Tous ceux qui étaient sur ce navire ont péri. Périr au port, dans le port. Les plus grands empires ont péri. Tôt ou tard les méchants, les scélérats périssent malheureusement. Satan et ses anges ont péri par orgueil. Périssent avec eux leurs détestables ouvrages !   Par exagérat., Périr d'ennui, Être excédé d'ennui.

PÉRIR, signifie aussi, Dépérir, tomber en ruine, en décadence ; et alors il ne se dit que Des choses. Les maisons inhabitées périssent plus promptement que les autres. Les vaisseaux périssent dans le port par l'effet du soleil et de l'humidité. Le corps, parvenu à son plus haut degré de développement, périt ensuite avec plus ou moins de promptitude.

PÉRIR, s'emploie figurément. La liberté périt par la licence. Les arts périssent s'ils ne sont pas encouragés. Cette branche de commerce a péri. Toutes les facultés de cet homme périssent à la fois.

PÉRIR, en termes de Jurisprudence, se dit D'une instance qu'on a négligé de poursuivre pendant un certain temps. Il a laissé périr son appel. Il a la même signification que Périmer.

PÉRI, IE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • périr — [ perir ] v. intr. <conjug. : 2> • 1050; lat. perire « aller à travers » ♦ Littér. 1 ♦ Mourir (avec une idée de mort violente ou prématurée). Périr sur l échafaud. Périr à la guerre. ⇒ 1. tomber. « Chilpéric périt bientôt, assassiné »… …   Encyclopédie Universelle

  • perir — PERIR. v. n. Prendre fin. Tout perira un jour. Le monde perira par le feu. Il signifie aussi Faire une fin violente. Cette armée est diminuée de la moitié, les combats en ont fait perir une partie, le reste est peri de necessité. de faim & de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • perir — et estre gasté, Perire, Disperire. Perir par feu, Conflagrare. Perir avec les autres, Deflagrare communi incendio. Perir du tout, Deperire. Estre peri, Venire ad internecionem, comme estre peri en eauë, en feu, en abysme, Aqua summergi igne… …   Thresor de la langue françoyse

  • périr — (pé rir) v. n. 1°   Prendre fin. •   Elle [Mme de Soubise] avait une de ses dents du devant de la bouche un peu endommagée ; ma foi, elle a péri, SÉV. 21 oct. 1676. •   Lui [Dieu], aux yeux de qui rien ne se perd.... verra t il périr sans… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PÉRIR — v. intr. Prendre fin, cesser d’être. Il signifie ordinairement Avoir une fin malheureuse, violente. La population, une partie de la population a péri de faim et de misère. Il ne peut manquer de périr. Il périrait plutôt, il aimerait mieux périr… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • périr — dépérir périr …   Dictionnaire des rimes

  • perir — peri périr; détruire; abîmer ; bousiller. voir avalir, degalhar, exterminar …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • perir — pe|rir Mot Agut Verb intransitiu …   Diccionari Català-Català

  • périr — vi. (ep. des hommes et surtout des animaux) : péri (Aix.017, Chambéry, Montagny Bozel), pèri (Saxel.002), C.1. E. : Crever, Mourir. C.1 Ind. fut. : é pèréra / é pèrétra (002). Ps. : te péri, a péri (017). Subj. prés. : k a périsse (017). Pp. :… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • PERİR — f. Evvelki gün …   Yeni Lügat Türkçe Sözlük

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”