PENSER
. v. n.
Former dans son esprit l'idée, l'image de quelque chose. L'homme pense. L'âme pense. La matière est incapable de penser. "Je pense, donc je suis," a dit Descartes.   Penser finement, noblement, singulièrement, etc., Avoir des pensées fines, des pensées nobles, des pensées singulières, etc.  Bien penser, mal penser, Avoir en politique, en religion, en morale, des opinions, des sentiments conformes ou contraires aux véritables principes. C'est un homme qui pense bien, qui pense mal. Dans les temps de partis, mal penser, c'est penser autrement que celui qui vous en fait le reproche.

PENSER, signifie aussi, Raisonner. L'art de penser. Cet homme pense avec justesse, pense juste.   Il signifie encore, Réfléchir. Avant de parler, il faut penser. Il parle sans penser. C'est un homme qui pense beaucoup. Il pense peu. Il ne pense guère. Les gens qui pensent ont blâmé cette mesure. Cela donne à penser. J'ai pensé longtemps à ce que vous m'avez dit. L'affaire est trop importante pour ne pas prendre le temps d'y penser. Pensez-y mûrement. Ce que vous me proposez me paraît difficile à exécuter, j'y penserai. Il a fait cela sans y penser. Pensez-y bien. Penser en soi-même à quelque chose.   Il signifie en outre, Songer à quelque chose, se souvenir de quelque chose. Je devais vous apporter un livre, je n'y ai plus pensé. Je pense souvent à vous, pensez quelquefois à moi. Je ne pense plus au monde. Il pense encore à la perte qu'il a faite. Le mal vient sans qu'on y pense.   Il signifie souvent, Avoir une chose en vue, former quelque dessein. À quoi pensez-vous de faire cela ? Ce parti est avantageux pour votre fille, vous y devriez penser. Je suis trop de vos amis pour avoir pensé à vous nuire. Je pensais à vous aller voir. Il ne pense plus à cette maison, il en veut acheter une autre. Lequel de vos amis pensez-vous aller voir ? Que pensez-vous faire ?   Penser à mal, Avoir quelque mauvaise intention. Faire ou dire une chose sans penser à mal, La faire, la dire sans aucune intention de fâcher personne. J'ai fait cela, j'ai dit cela sans penser à mal.

PENSER, s'emploie quelquefois pour Prendre garde. Vous avez des ennemis, pensez à vous. C'est un homme qui se perdra, s'il ne pense à lui.   Il signifie aussi, Être sur le point de. J'ai pensé mourir. Il a pensé être noyé. Nous pensâmes être enveloppés dans sa disgrâce.

PENSER, est aussi verbe actif, et signifie, Avoir dans l'esprit. C'est un homme qui ne dit jamais ce qu'il pense. Je crois que ce que vous dites est bien éloigné de ce que vous pensez. Il pense beaucoup de choses qu'il ne dit pas. On peut ne pas dire tout ce qu'on pense, mais il faut penser tout ce qu'on dit. Il témoignait avoir envie de vous servir, et pensait tout autre chose.   Penser tout haut, Faire connaître avec franchise, sans détour, sans réserve, ce qu'on a dans l'esprit.

PENSER actif, signifie encore, Imaginer. J'ai pensé une chose qui vous tirera d'affaire. Savez-vous ce que j'ai pensé pour faire réussir votre entreprise ?   Il signifie aussi, Croire, juger. On pense de lui cent choses fâcheuses. On ne pense rien de vous qui ne soit honorable. Je dis les choses comme je les pense. Je le pense comme vous. Que pensez-vous de cet homme ? Je sais ce que je dois en penser, ou simplement, Je sais qu'en penser. Je n'en pense ni bien ni mal. Il est difficile d'en penser du bien. Cela n'est pas si aisé qu'on le pense. Il s'emploie quelquefois absolument. Cela est plus vrai qu'on ne pense. Vous le croyez sincère, je pense de même. Il y a, je pense, six lieues de chez vous chez moi.   Il est souvent neutre dans la même acception. C'est un homme qui pense toujours mal de son prochain. Il pense être plus habile homme qu'il n'est. Il ne pensait pas être observé. Vous pensez faire des merveilles. Vous n'en êtes pas où vous pensez. Je pensais qu'il était de vos amis. Ne pensez pas que je dise cela pour vous contrarier. Pensez-vous que je me contente de vos excuses ?   À ce que je pense, Suivant mon idée, suivant ma conjecture. Il y a bien une lieue d'ici chez vous, à ce que je pense du moins.   Façon de penser, Opinion, jugement sur quelque chose. Voilà ma façon de penser. Faites-moi connaître votre façon de penser. Il a sur tout cela une façon de penser singulière.

Prov., Honni soit qui mal y pense, Il ne faut pas interpréter en mal ce qui peut être innocent.

PENSÉ, ÉE. participe, Imaginé. Dessin bien pensé. Chose bien pensée. Cela n'est pas trop mal pensé.   Ouvrage bien pensé, Ouvrage bien conçu, dont les idées sont justes et ordonnées convenablement. Cet ouvrage est aussi bien pensé que bien écrit.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • penser — 1. (pan sé) v. a. 1°   Trouver en réfléchissant, imaginer, combiner (ce qui est le sens le plus voisin du latin pensare, peser, méditer). J ai pensé une chose qui vous tirera d affaire. •   Entendre vos raisons, qui se rapportent fort à celles qu …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • penser — Penser, Arbitrari. Je pense que cela est vray, Arbitror hoc esse verum: Cogitare. Je pense à vostre affaire, De tuo negotio cogito: Censere, Opinari. Qu en pensez vous de luy? Quid de illo censes? Versare, aut secum in animo versare, In corde… …   Thresor de la langue françoyse

  • penser — PENSER: Pénible ; les choses qui nous y forcent sont généralement délaissées …   Dictionnaire des idées reçues

  • penser — 1. penser [ pɑ̃se ] v. <conjug. : 1> • 980 intr.; bas lat. pensare, class. pendere « peser », au fig. « réfléchir » → peser; panser I ♦ V. intr. 1 ♦ Appliquer l activité de son esprit aux éléments fournis par la connaissance; former,… …   Encyclopédie Universelle

  • PENSER — v. intr. Exercer l’activité de l’esprit, accomplir quelque opération de l’intelligence, concevoir, imaginer, réfléchir. Je pense, donc je suis , a dit Descartes. Absolument, Penser est le privilège de la nature humaine. C’est un homme qui pense… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • penser — I. PENSER. v. n. Former dans son esprit l idée, l image de quelque chose. L homme pense. l ame pense. Il n y a que les substances spirituelles qui soient capables de penser. Il signifie aussi, Raisonner. Il pense bien. il pense finement. on peut… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Penser —          BERGSON (Henri)     Bio express : Philosophe français (1859 1941)     «Agir en homme de pensée et penser en homme d action.»     Source : Discours, entretiens et autres sources     Mot(s) clé(s) : Agir Homme d action Penser     … …   Dictionnaire des citations politiques

  • penser — vt. , songer, réfléchir ; projeter, imaginer ; s imaginer, croire ; juger, estimer ; espérer ; penser à (+ inf.) : pansâ (Giettaz.215b, Houches, Larringes, Lugrin, Megève, Morzine, St Nicolas Chapelle, St Paul Chablais, Samoëns, Saxel.002), pêssâ …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Penser — Pensée Pour les articles homonymes, voir Pensée (homonymie). Au sens large, la pensée est l activité psychique consciente dans son ensemble, les processus par lesquels l être humain élabore, au contact de la réalité, des concepts qu il associe… …   Wikipédia en Français

  • penser — v.i. Penser bien, avoir les mêmes opinions politiques que celui qui s exprime. / Ce que je pense, ce qu on n ose dire : Marcher dans ce que je pense, dans la merde. Un coup de pied où je pense, au cul …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”