PENCHANT
. s. m.
Pente, terrain qui va en baissant. Le penchant d'une montagne. Le penchant d'un précipice.

Fig., Se retenir sur le penchant du précipice, se dit D'une personne qui, sur le point de se laisser aller au désordre, de prendre un mauvais parti, a la prudence et la force de s'arrêter.

Fig., Être sur le penchant de sa ruine, Être sur le point d'être ruiné, d'être détruit. Cet homme est sur le penchant de sa ruine. Cet État est sur le penchant de sa ruine.

Fig., La fortune, la faveur de cet homme est sur son penchant, Elle est sur le déclin.

Fig., Le penchant de l'âge, Le déclin de l'âge.

PENCHANT, signifie aussi, figurément, Propension, inclination naturelle de l'âme. Son penchant le mène au bien. Il a du penchant pour tous les plaisirs. Son penchant l'entraîne, l'emporte à trop de dépense. Suivre son penchant. Se laisser aller, s'abandonner, céder à son penchant. Résister à son penchant. Il a réformé ses mauvais penchants. C'est là son penchant. Avoir plus de penchant pour une personne que pour une autre. Il a plus de penchant à la sévérité qu'à l'indulgence. Nobles penchants. Penchants vertueux.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • penchant — [ pɑ̃ʃɑ̃ ] n. m. • 1538; « mur qui penche » 1532; de pencher 1 ♦ Vx ou littér. Versant, pente. « la ville, bâtie sur le penchant d une montagne » (Nerval). 2 ♦ (1642) Mod. et cour. Inclination naturelle vers un objet ou une fin. ⇒ faible, goût,… …   Encyclopédie Universelle

  • penchant — penchant, ante 1. (pan chan, chan t ) adj. 1°   Qui penche, qui est incliné. •   Il y a une grande différence de relever une maison ruinée, et de la soutenir quand elle est penchante, BOSSUET Réfut. catéch. Ferry, II, 5. •   Le Rhin.... Appuyé d… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Penchant — Pen chant , n. [F., fr. pencher to bend, fr. (assumed) LL. pendicare, L. pendere. See {Pendant}.] Inclination; decided taste; bias; as, a penchant for art. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • penchant — 1670s, from Fr. penchant, properly the prp. of O.Fr. pencher to incline, from V.L. *pendicare, a frequentative formed from L. pendere to hang (see PENDANT (Cf. pendant)) …   Etymology dictionary

  • penchant — ► NOUN ▪ a strong liking or inclination: a penchant for champagne. ORIGIN French, leaning, inclining …   English terms dictionary

  • Penchant — Pen chant , n. (Card Playing) A game like b[ e]zique, or, in the game, any queen and jack of different suits held together. [Webster 1913 Suppl.] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Penchant — (fr., spr. Pangschaug), Neigung, Hang …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Penchant — (franz., spr. pangschāng), Neigung, Hang …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Penchant — (frz., spr. pangscháng), Neigung, Vorliebe …   Kleines Konversations-Lexikon

  • penchant — I noun affinity, appetite, ardor, attachment, attraction, bent, bias, capacity, competence, direction, disposition, eagerness, enthusiasm, fancy, fondness, gravitation, inborn ability, inclinatio, inclination, innate ability, leaning, liking,… …   Law dictionary

  • penchant — /pã ʃã/, it. /pan ʃan/ s.m., fr. [part. pres. di pencher pendere ]. [disposizione favorevole verso qualcuno o qualcosa] ▶◀ (fam.) debole, feeling, inclinazione, predilezione, propensione, simpatia, tendenza. ↑ vocazione. ◀▶ antipatia, avversione …   Enciclopedia Italiana

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”