PEINTUREUR
. s. m.
Celui qui peinture, et qu'on appelle plus ordinairement Barbouilleur.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • peintureur — [pɛ̃tyʀœʀ] n. m. ÉTYM. 1793, in D. D. L.; de peinture. ❖ 1 Vx. Peintre. 2 Mod., fam. Mauvais peintre. REM. On trouve aussi peinturier …   Encyclopédie Universelle

  • peintureur — (pin tu reur) s. m. 1°   Celui qui peinture.    Ouvrier qui met en couleur les bois, les fers, les murs, etc. 2°   Mauvais peintre, barbouilleur. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Nus seliers ne nul painturiers ne doit rien de chose qu il vende ne… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PEINTURE — JUSQU’À ces dernières années, la peinture allait de soi pour l’homme occidental. C’était une représentation, qui se voulait fidèle, du réel ou de l’imaginaire. Même les parties décoratives y donnaient à voir quelque chose, par exemple des… …   Encyclopédie Universelle

  • peinturer — [ pɛ̃tyre ] v. tr. <conjug. : 1> • 1150 « décorer de peintures »; p. p. déb. XIIe; de peinture 1 ♦ Vx Couvrir de couleur. 2 ♦ Mod. Peindre d une façon grossière et maladroite. ⇒ barbouiller, peinturlurer. Saint Mathurin et « saint Yves,… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”