PEAU
. s. f.
Membrane qui enveloppe et couvre extérieurement toutes les parties du corps de l'homme et des animaux. La peau de l'homme. Avoir la peau dure, épaisse, tendre, déliée, noire, bise, blanche, belle, vilaine, ridée, sèche, rude, douce, fine, unie, huileuse, couperosée. Ce coup n'a fait qu'effleurer la peau. Il a la peau éraflée, égratignée, déchirée, emportée. La peau du front, du visage, de la langue, des mains, du ventre. La peau d'un animal. Les quadrupèdes ont la peau couverte de poils, les oiseaux de plumes, et les poissons d'écailles. Les serpents changent de peau, dépouillent leur vieille peau. Les serpents ont la peau mouchetée, tavelée. Les pores de la peau. Sa peau est comme un crible. Cette boisson porte légèrement, fortement à la peau.   Il se dit quelquefois, familièrement, Des parties de la peau qui sont flasques et pendantes. Il a de grandes peaux qui lui pendent au menton.   Maladies de peau, de la peau, Celles qui altèrent la peau. Le soufre est employé avec succès dans les maladies de la peau.

Prov. et fig., Les os lui percent la peau, il n'a que la peau et les os, il a la peau collée sur les os, se dit D'un homme ou d'un animal fort maigre.

Fam., Il est gras à pleine peau, se dit D'un homme ou d'un animal extrêmement gras.

Fig. et fam., Il crève dans sa peau, Il est gras à pleine peau, à ne plus tenir dans ses habits. Cela se dit aussi D'un homme qui a quelque grand dépit qu'il s'efforce de renfermer en lui-même.

Fig. et fam., Il ne saurait durer dans sa peau, se dit D'un homme inquiet, agité, tourmenté par quelque désir.

Fig. et fam., Vous avez beau faire, il ne changera jamais de peau, il mourra dans sa peau, Il ne changera point de moeurs, il ne se corrigera point. On dit dans le même sens, Il mourra dans la peau d'un insolent, d'un effronté, d'un fat, etc.

Prov. et fig., Dans sa peau mourra le renard, se dit en parlant D'un homme rusé, et pour faire entendre qu'il ne se corrigera pas. On dit de même, en parlant D'un méchant homme, Le loup mourra dans sa peau.

Fig. et fam., Je ne voudrais pas être dans sa peau, Je ne voudrais pas être à sa place, dans la position fâcheuse ou périlleuse où il se trouve.

Prov. et fig., La peau lui démange, se dit D'une personne qui, sans aucune nécessité, s'expose à se faire battre.

PEAU, se dit aussi Du simple épiderme, de la première peau. Cette femme s'est servie d'une drogue qui lui a enlevé la peau. Cette maladie lui a fait faire peau neuve.

PEAU, se dit, figurément et familièrement, dans plusieurs phrases, pour signifier, La personne même dont on parle. Faire bon marché de sa peau, Prodiguer sa vie, s'exposer au danger, aux coups, sans nécessité. Craindre pour sa peau, avoir peur pour sa peau, ménager sa peau, Craindre les coups, le danger, éviter de s'y exposer. Avoir soin de sa peau, Se dorloter, avoir soin de sa personne. Vendre bien cher sa peau, Se bien défendre contre ceux par qui l'on est attaqué. Je ne veux point me charger de votre peau, Je ne veux point me charger de vous, je ne veux point avoir l'embarras de vous mener. Ce dernier exemple est populaire.

PEAU, se dit aussi de La dépouille de l'animal, de sa peau séparée de son corps. Une peau d'ours, de renard, de tigre, de loutre, de lapin, de mouton, de veau, de bouc, etc. Une peau d'anguille. Ces sauvages sont vêtus de peaux de bêtes. On polit le bois avec de la peau de chien de mer. Corroyer, apprêter, appareiller, maroquiner une peau. Passer, parfumer une peau. Peau musquée. Peau de senteur. Peau d'Espagne. Gants de peau.   Peau de vélin, Peau de veau préparée pour la reliure ou pour l'impression. Un exemplaire imprimé sur peau de vélin.   Peau crue ou verte, Peau qui n'a point encore reçu de préparation.  Peau de bon apprêt, Peau facile à préparer.

Prov. et fig., Coudre la peau du renard avec celle du lion, Joindre la finesse à la force.

Prov. et fig., Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir pris, avant de l'avoir mis par terre, Il ne faut pas disposer d'une chose avant de la posséder ; il ne faut pas se flatter trop tôt d'un succès incertain Contes de Peau d'âne, par allusion à un vieux conte dont l'héroïne s'appelle Peau d'âne, Petits contes inventés pour l'amusement des enfants.

PEAU, en termes de Palais, se disait Du parchemin. Greffier à peau ou à la peau.

PEAU, se dit quelquefois Des parties tendineuses et coriaces qui se trouvent dans la viande. Vous avez cru me donner de la viande, ce n'est rien qu'une peau. Ce bouilli ne vaut rien, il n'y a que des peaux.

PEAU, se dit aussi de L'enveloppe qui couvre les fruits, les amandes des noyaux, les oignons, etc. La peau des pêches, des fruits à noyau, est fort déliée. Le raisin muscat a la peau dure. La peau des noix fraîches est fort amère. La peau de cette orange est fort épaisse. Les oignons sont couverts de plusieurs peaux. Couleur de peau d'oignon. Confire des abricots sans peau.

PEAU, se dit encore d'Une espèce de croûte plus ou moins déliée qui se forme sur les substances liquides ou onctueuses, par l'épaississement qui résulte de l'évaporation. Il se forme une peau sur le lait bouilli, sur l'encre, sur les confitures, sur le fromage, etc.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • peau — peau …   Dictionnaire des rimes

  • PEAU — La peau est un tissu de revêtement qui enveloppe le corps et le maintient, tout en le protégeant contre les agressions extérieures; mais c’est aussi un véritable organe, possédant des fonctions sensorielles (toucher) et mettant en œuvre de… …   Encyclopédie Universelle

  • peau — PEAU. s. m. La partie exterieure de l animal, qui enveloppe & couvre toutes les autres parties. La peau de l homme. avoir la peau dure, la peau espaisse, la peau tendre, la peau delicate, deliée, la peau noire, la peau blanche, la peau belle, la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • peau — Peau, Cutis, Pellis, Exuuiae. Peaux de bestes sauvages, Ferarum spolia. Peau de bouc ou de chevre à mettre du vin, ou de l huyle, Vter vtris. Peau de parchemin, Membrana. Petite peau de parchemin, Membranula. La peau qui couvre les yeux dessoubs… …   Thresor de la langue françoyse

  • peau — «poh», noun. 1. French. skin. 2. any one of various fabrics resembling skin: »Gelaperm acetate gives brilliant iridescence to this peau, makes its color last longer (New Yorker) …   Useful english dictionary

  • peau — (pô ; au pluriel, l x se lie : des pô z assouplies) s. f. 1°   Membrane dense, épaisse, qui enveloppe et couvre extérieurement toutes les parties du corps de l homme, des animaux vertébrés et d un assez grand nombre d animaux sans vertèbres. Les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PEAU — n. f. Membrane qui enveloppe et couvre extérieurement le corps de l’homme et des animaux. Avoir la peau dure, épaisse, tendre, noire, brune, blanche, ridée, sèche, rude, douce, fine, unie, huileuse, couperosée. Ce coup n’a fait qu’effleurer la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Peau —  Pour les articles homophones, voir PO, Pot et Pau (homonymie). Photo rapprochée de la peau humaine La peau est un organe composé de pl …   Wikipédia en Français

  • peau — nf. ; épiderme, tissu peau cutané // épidermique ; peau (de tambour) : PÉ (Albanais.001b.PPA., Annecy.003b.TER., Argentières, Balme Si., Bernex, Biot, Boëge, Évian, Giettaz, Marignier, Meillerie, Menthonnex Cle., Montagny Bozel, Morzine, Notre… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • peau — n.f. La peau ou peau de balle, peau de zob, rien, balpeau. Pour la peau, pour rien, inutilement. / Peau de... Injure : Peau de vache (aux policiers, aux supérieurs hiérarchiques, à toute personne sévère) ; peau d hareng (à une personne… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”