PATRIE
. s. f.
Le pays où l'on a pris naissance. La France est notre patrie. Dans des contrées pauvres, dont le climat est rude, on voit les hommes chérir leur patrie. L'équipage poussa des cris de joie en revoyant la patrie. Dans l'exil, le coeur palpite au souvenir de la patrie. Chasser les armées étrangères du sol de la patrie.   Il signifie, dans un sens plus particulier, La province, la ville où l'on est né. Le Languedoc est sa patrie. Marseille est sa patrie. J'irai visiter encore une fois ma patrie. Lyon, sa patrie, a reçu des marques de sa munificence.   Il se dit souvent, dans un sens figuré, de La nation dont on fait partie, de la société politique dont on est membre. Solon donna des lois à sa patrie. Cicéron fut appelé le Père de la patrie. Les vertus de ce magistrat, les talents de ce poëte font honneur à votre patrie, honorent votre patrie. Se dévouer pour sa patrie. Asservir sa patrie. Porter les armes contre sa patrie. Il n'y a point de patrie sans liberté. L'amour de la patrie doit survivre aux institutions qui la rendaient heureuse. Les devoirs envers l'humanité sont encore plus sacrés que les devoirs envers la patrie.

PATRIE, se dit quelquefois, par extension, Du climat, de la contrée propre à certains animaux, ou même à certains végétaux. La Laponie est la patrie du renne. La patrie des palmiers.

Fig., Athènes fut la patrie des philosophes, Beaucoup de philosophes célèbres habitèrent cette ville, y donnèrent leurs leçons. La France est la patrie des sciences et des arts, Les sciences et les arts y fleurissent, y sont particulièrement en honneur.  La céleste patrie, Le ciel, considéré comme le séjour des bienheureux.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • patrie — [ patri ] n. f. • 1511; lat. patria « pays du père », de pater 1 ♦ Nation, communauté politique à laquelle on appartient ou à laquelle on a le sentiment d appartenir; pays habité par cette communauté. ⇒ nation, 1. pays. Il considère la France… …   Encyclopédie Universelle

  • patrie — PÁTRIE, patrii, s.f. 1. Mediu politic, social şi cultural în care îşi desfăşoară viaţa şi lupta fiecare popor; teritoriu locuit de un popor; ţară în care s a născut cineva şi al cărei cetăţean este. ♢ Patrie mamă (sau mumă) = ţară din care s a… …   Dicționar Român

  • patrie — Patrie. s. f. Le lieu natal, le païs dans lequel on est né. La France est nostre Patrie. l amour de la patrie. pour le bien de la patrie. pour le service de sa patrie. servir sa patrie. deffendre sa patrie. mourir pour sa patrie. le devoir envers …   Dictionnaire de l'Académie française

  • patrie — Patrie, f. penacut. Est francisé, du Latin Patria, qu on dit pays de naïssance. Qui a trahi sa patrie, Proditor patriae …   Thresor de la langue françoyse

  • patrie — (pa trie) s. f. 1°   Pays où l on a pris naissance. •   Mourir pour sa patrie est un sort plein d appas Pour quiconque à des fers préfère le trépas, CORN. Oedipe, II, 3. •   Chacun songe comment il s acquittera de sa condition ; mais, pour le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Patrie —          ANDRADE (Mario Paul de Morais, dit Mario de)     Bio express : Écrivain brésilien (1893 1945)     «La patrie est au hasard des migrations et du pain que Dieu donne.»     Source : Le Poète mange des cacahuètes     Mot(s) clé(s) : Dieu… …   Dictionnaire des citations politiques

  • PATRIE — SECTION PREMIÈRE.     Nous nous bornerons ici, selon notre usage, à proposer quelques questions que nous ne pouvons résoudre.     Un Juif a t il une patrie ? S il est né à Coimbre, c est au milieu d une troupe d ignorants absurdes qui… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Patrie — Pour les articles homonymes, voir Patrie (homonymie). Le mot patrie désigne, étymologiquement, le pays des pères. L équivalent allemand est Vaterland ou Heimat, et en anglais, father land ou birthplace. Suivant les époques, les lieux et les… …   Wikipédia en Français

  • PATRIE — n. f. La terre des ancêtres, le pays où l’on est né, la nation dont on fait partie, la société politique dont on est membre. La France est notre patrie. Solon donna des lois à sa patrie. Cicéron fut appelé le Père de la patrie. Bien mériter de la …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Patrie — Recorded in many forms including Patria, Patrick, Patrie, Patrice, Patry, Petrie and Petery, this surname is usually of pre 10th century Olde French origins. Introduced into England by the Norman after or at the Conquest of 1066, in most cases it …   Surnames reference

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”