PASSADE
. s. f.
Passage d'un homme dans un lieu où il fait peu de séjour. Il n'a pas séjourné là, il n'y a fait qu'une passade. Ce gîte serait mauvais pour un long séjour, mais il est assez bon pour une passade.

Prov., Cela est bon pour une passade, Cela est bon pour une fois, mais à la charge de n'y plus retourner.

PASSADE, dans le langage de la galanterie, Commerce avec une femme qu'on quitte aussitôt après qu'on l'a possédée. Avoir une passade, quelques passades.

PASSADE, signifie aussi, Aumône demandée par des gens qui ne font que passer, et qui n'ont pas coutume de mendier. Il y avait sur le chemin beaucoup de soldats qui demandaient la passade. Donner la passade à un pauvre soldat. Il a vieilli en ce sens.

PASSADE, en termes de Manége, La course d'un cheval qu'on fait passer et repasser plusieurs fois sur une même longueur de terrain. Il fit faire plusieurs passades à son cheval.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • passade — [ pasad ] n. f. • 1454 « partie de jeu »; it. passata, de passare « passer » 1 ♦ (1573) Équit. Course d un cheval qu on fait passer et repasser sur un même parcours. 2 ♦ (fin XVIIe) Cour. Liaison amoureuse de courte durée. ⇒ aventure. « la… …   Encyclopédie Universelle

  • passade — Passade. s. f. Il se dit du passage d un homme dans un lieu où l on croyoit qu il deust séjourner. Il n a pas séjourné là, il n y a fait qu une passade. On dit prov. Cela est bon pour une passade, pour dire, Cela est bon pour une fois, mais à la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Passade — Pas*sade , Passado Pas*sa do, n. [F. passade; cf. Sp. pasada. See {Pass}, v. i.] 1. (Fencing) A pass or thrust. Shak. [1913 Webster] 2. (Man.) A turn or course of a horse backward or forward on the same spot of ground. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • passade — Passade, f. penacut. Est la piece d argent qu on donne à quelqu un qui tire païs, pour luy aider à son voyage, Viaticum, comme, Donner la passade à quelqu un, Iuuare viatico. Liu. lib. 22. Ou luy donner dequoy passer son chemin …   Thresor de la langue françoyse

  • Passade — (fr., spr. Passahd), 1) Durchreise, Durchgang; 2) eine Schule in der Reitkunst, bes. für den commandirenden Offizier, wenn er die Linie richtet; man traversirt dabei in einer Linie vorwärts u. wendet am Ende das Pferd in halbem Zirkel, indem man… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Passade — (franz.), in der Reitkunst schulgerechtes Auf und Absprengen im kurzen oder gestreckten Galopp auf gerader Linie mit Kehrtwendung und Wechsel (vgl. Reitkunst mit Tafel, Fig. 4); beim Fechten Vorwärtsbewegung, um dem Gegner näher zu kommen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Passade — Passāde (frz.), Bewegung vorwärts beim Fechten; in der Reitkunst Verbindung eines kurzen Galopps mit einer Kurzkehrtwendung …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Passade — Passade, frz., Durchgang; in der Reitkunst das Vorwärtstraversiren in einer Linie, wobei man am Ende das Pferd im halben Cirkel wendet …   Herders Conversations-Lexikon

  • passade — [pə sād′] n. [Fr < It passata < passare,PASS2 < VL: see PASSACAGLIA] Horsemanship the movement of a horse backward and forward over the same course …   English World dictionary

  • passade — (pâ sa d ) s. f. 1°   Passage d un homme dans un lieu où il fait peu de séjour. Ce gîte est assez bon pour une passade. •   Le cardinal de Bouillon demanda la passade à plusieurs personnes dont les maisons étaient plus commodes que les méchants… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Passade — Wappen Deutschlandkarte …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”