PART
. s. f.
Portion de quelque chose qui se divise entre plusieurs personnes. On a fait trois parts de tout le bien de la succession. Il a une part d'enfant dans cette succession. Il eut sa part d'aîné. Quand il y a tant d'héritiers, les parts sont petites. Voilà votre part, et voici la mienne. Bonne, grande, petite part. La principale part. La plus forte part. La meilleure part. La moindre part. Une part double. Une double part. Une part et demie. Une demi-part. Trois quarts de part. Céder sa part. Avoir sa part franche, une part franche dans une affaire. Il a eu tant pour sa part et portion. Donnez-moi ma part. Demander, réclamer, prendre sa part. Faire la part de quelqu'un, à quelqu'un. Faire les parts. Régler les parts. Il doit avoir les trois parts, les cinq parts des six, etc. Il en a eu tant à sa part, pour sa part. S'il y a du profit, j'en aurai ma part, j'y aurai part. J'y retiens part. J'en retiens part. Entrer en part, être de part avec quelqu'un. Ce comédien a part entière, demi-part, quart de part dans les bénéfices de la société. Cet acteur est à la part, à la demi-part. Une part de pain bénit. Une part de gâteau. Quote part : voyez QUOTE.  En termes de Marine, Être à la part, naviguer à la part, se dit Lorsque chacun de ceux qui composent un équipage a sa part dans les bénéfices de la campagne.

Fig. et fam., Avoir part au gâteau, Avoir part aux profits qui reviennent d'une affaire.

Prov., fig. et pop., Il n'en jetterait pas sa part aux chiens, se dit D'un homme qui se croit bien fondé dans les prétentions qu'il a sur quelque chose. On dit de même : Il n'en quitte pas sa part. Il compte bien en avoir sa part, sa bonne part. Il n'en donnerait pas sa part pour rien au monde.

Prov. et fig., La part du lion, se dit Lorsqu'un homme abuse de son autorité, de sa force pour s'attribuer la totalité d'une chose qu'il devrait partager avec d'autres.

PART, se dit aussi Des choses qui, sans être divisées, peuvent se communiquer à plusieurs personnes. Avoir part à la faveur, aux bonnes grâces du prince. Vous avez beaucoup de part à son amitié. Il lui accorde une grande part de confiance. C'est un honneur, c'est un plaisir dont je veux avoir ma part. Toute l'Europe a part aux avantages de la paix. Tous les élus auront part à la béatitude éternelle.   Avoir part à quelque chose, Y contribuer, y concourir. Il a eu part à la dépense. Il a eu la principale part à cet ouvrage. Il a eu part à cette bonne oeuvre. Lorsque le verbe Avoir est précédé de la négation, l'usage assez ordinaire est d'employer la préposition de. Il n'a point eu de part à cet ouvrage. Je n'ai point de part à ce fait-là. Il a beaucoup de part, peu de part à ce qui se fait.   Prendre part à quelque chose, Y participer. Il a pris part à cette entreprise, à cette négociation, à ce complot. Il n'a pris aucune part à la conspiration.   Prendre part à quelque chose, Y prendre intérêt. Je prends part à tout ce qui vous touche. Quelle part prenez-vous à cette affaire ? Je prends part à votre douleur, à votre succès, à votre joie.   Faire part de quelque chose à quelqu'un, Partager avec lui quelque chose, l'y faire participer. Cet homme fait part de son bien aux pauvres. Il ne désire avoir de la fortune que pour en faire part à ceux qui l'entourent.   Faire part de quelque chose à quelqu'un, Lui communiquer quelque chose, le lui faire savoir, l'en informer. Quand vous aurez des nouvelles, faites-m'en part. Faites-moi part de vos sentiments, de votre opinion là-dessus. Il m'a fait part de ses regrets, de ses craintes, de ses espérances. On dit dans le même sens, en Diplomatie : Donner part d'un événement. Il y a déjà longtemps que la nouvelle en est arrivée, mais l'ambassadeur n'en a pas encore donné part.   Billets de faire part, ou elliptiquement Billets de part, Billets circulaires par lesquels on fait part d'un mariage, d'une naissance, d'un décès, qui intéresse celui qui écrit.  Dans une affaire, dans une entreprise, Faire la part des accidents, Prévoir et mettre comme en ligne de compte tout ce que les accidents pourront apporter d'obstacles et causer de préjudice. On dit en des sens analogues : En faisant la part du bonheur, du hasard, on trouve encore qu'il a mis beaucoup d'habileté dans cette affaire, dans cette négociation. Cet acteur a peu réussi dans son premier début, mais il faut faire la part du trouble, de la timidité. Etc.   Faire la part de la critique, Mêler quelques critiques aux éloges qu'on donne.

Fig. et fam., Faire la part du diable, Ne pas juger avec trop de rigueur les actions, la conduite d'une personne, et tenir compte de la faiblesse humaine.

PART, signifie encore, Lieu, endroit, côté. Je vais quelque part, je ne veux pas dire où. Je vous suivrai, quelque part que vous alliez, en quelque part du monde que vous alliez. Je ne puis aller où vous voulez, il faut que j'aille autre part. Mettez cela quelque autre part. De quelque part qu'il vienne. On a beau chercher, on ne le trouve nulle part. J'ai lu cela quelque part, Dans quelque écrit.

Fig., Prendre en bonne part, en mauvaise part, Trouver bon, trouver mauvais, interpréter en bien ou en mal. Il a pris en bonne part ce que vous lui avez dit. Il l'a pris en mauvaise part. Ce mot se prend tantôt en bonne, tantôt en mauvaise part.

PART, se dit aussi en parlant De la personne d'où vient quelque chose. De quelle part viennent ces nouvelles ? Il est venu de la part du roi. Dites-lui cela de ma part. Saluez-le, complimentez-le de ma part. Cela vient de bonne part. Je le sais de bonne part. De quelque part qu'il vienne, il sera toujours bien reçu. Je sais cela d'autre part que vous. Il faut recevoir les biens et les maux comme venant de la part de Dieu.

Fam., Je prends cela de la part d'où il vient, Je ne fais nul cas de tout ce que cet homme a pu dire d'offensant pour moi, je ne l'estime pas assez pour m'en fâcher.  Pour ma part, pour sa part, Quant à moi, quant à lui. Vous ferez ce qu'il vous plaira ; mais, pour ma part, je n'y consentirai jamais. Il y a fait, pour sa part, tout ce qu'il a pu. On disait de même, De ma part, de sa part ; mais, dans ce sens, ces locutions ont vieilli.

DE PART ET D'AUTRE, DE TOUTE PART, DE TOUTES PARTS. loc. adverbiales, De côté et d'autre, de tout côté. Je suis allé, j'ai couru de part et d'autre. J'ai trouvé, j'ai ramassé cela de part et d'autre. Il arrive des soldats de toutes parts. De toute part, la nature offre des merveilles et des énigmes.   De part et d'autre, des deux parts, d'une part, d'autre part, de toute part, de toutes parts, se disent en parlant Des personnes, pour marquer Relation, réciprocité, opposition, concours. Ils se sont bien traités de part et d'autre. On est content de part et d'autre. Erreur, sottise des deux parts. Entre un tel d'une part, et un tel de l'autre, ou d'autre part, je suis embarrassé de faire un choix. Il m'est venu des félicitations de toutes parts.   De part et d'autre, d'une part, d'autre part, de toute part, de toutes parts, se disent en parlant Des choses que l'on considère, que l'on examine sous deux rapports, ou sous un grand nombre de rapports. D'une part, il considérait que... D'autre part, il envisageait... Après avoir tout examiné de part et d'autre. D'une et d'autre part je vois de grands avantages. Je ne vois qu'inconvénients de toutes parts, de toute part.   Dans les contrats, dans les procès, D'une part, d'autre part, servent à désigner Les parties contractantes ou plaidantes. Transaction entre un tel d'une part, et un tel d'autre part.   Dans les mémoires, dans les livres de compte, etc., En l'autre part, de l'autre part, De l'autre côté de la feuille. J'ai reçu le contenu en l'autre part, de l'autre part. Cette somme, jointe à celle qui est portée de l'autre part, forme un total de mille francs.

DE PART EN PART. loc. adv.D'un côté à l'autre, d'une superficie à l'autre. Un coup d'épée qui le perce de part en part. La muraille était percée de part en part.  À PART. loc. adv.Séparément. Mettez cela à part. Il le tira à part. Il fait ses affaires à part. Faire bande à part. Un mari et une femme qui font lit à part. C'est un fait à part.   Raillerie à part, Sans raillerie, en mettant la raillerie de côté. On dit de même : Plaisanterie à part. Intérêt personnel à part. Prévention à part. Modestie à part. Etc.   C'est un homme, un esprit à part, C'est un homme que son genre d'esprit, que ses qualités distinguent de tous les autres. À PART, se met quelquefois au commencement de la phrase ; et alors il signifie, Excepté. À part quelques auteurs favoris, j'ai renoncé à tous les livres. A part sa vivacité, on ne peut qu'être satisfait de son caractère.  À PART, dans les pièces de théâtre, se dit en parlant De quelques mots ou de quelques phrases que les personnages qui sont en scène prononcent assez haut pour être entendus des spectateurs, mais que d'autres personnages, qui sont en scène avec eux, sont censés ne point entendre. Ce vers doit être dit à part. Voyez APARTÉ. À PART MOI, À PART SOI. loc. adverbiales et familières, En moi-même, en soi-même, tacitement. Je disais à part moi. Examinons bien, disait-il à part soi.

LA PLUSPART, Voyez PLUPART (LA).

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • part — part …   Dictionnaire des rimes

  • part — 1. (par ; l Académie dit que le t se prononce ; c est une erreur ; ceux qui usent de ce mot, les légistes et les médecins, ne prononcent pas le t) s. m. 1°   Terme de jurisprudence. L enfant dont une femme vient d accoucher.    Exposition de part …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Part — (p[aum]rt), n. [F. part, L. pars, gen. partis; cf. parere to bring forth, produce. Cf. {Parent}, {Depart}, {Parcel}, {Partner}, {Party}, {Portion}.] 1. One of the portions, equal or unequal, into which anything is divided, or regarded as divided; …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Part — (p[aum]rt), v. t. [imp. & p. p. {Parted}; p. pr. & vb. n. {Parting}.] [F. partir, L. partire, partiri, p. p. partitus, fr. pars, gen. partis, a part. See {Part}, n.] [1913 Webster] 1. To divide; to separate into distinct parts; to break into two… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • part — [pɑːt ǁ pɑːrt] noun 1. [countable, uncountable] a piece of something such as an object, area, or group: part of • He will have to repay part of the money. • An important part of the trend towards globalisation is the growth of multinational… …   Financial and business terms

  • Part — Part, v. i. 1. To be broken or divided into parts or pieces; to break; to become separated; to go asunder; as, rope parts; his hair parts in the middle. [1913 Webster] 2. To go away; to depart; to take leave; to quit each other; hence, to die;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Part — (über frz. part aus lat. pars „Teil“) steht für: Teil, in diesem Sinn seltener verwendet Stimme (Musik) Rolle (Theater), auch im übertragenen Sinn in der Schifffahrt: Den Teil einer Leine. Hier wird das Wort als Femininum verwendet. Also die lose …   Deutsch Wikipedia

  • part — I (place) noun area, division, locale, location, premises, purlieus, quarter, room, section, site, spot associated concepts: part in a courthouse II (portion) noun allocation, allowance, amount, bit, chip, chunk, collop, component, constituent,… …   Law dictionary

  • Part — (v. lat.), 1) Antheil an etwas, so an einem Schiff, zu dessen Bau man Summen vorgestreckt hat, od. an dem Gewinn einer gemeinschaftlichen Unternehmung; 2) (Weber), so v.w. Patrone; 3) so v.w. Partei; 4) jeder einzelne Theil eines Takels, von dem… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Part — Part, ein Teil eines laufenden Guts (Taus). Die feste Part einer Talje umfaßt den Teil des Taues vom festen Tamp bis zum beweglichen Block, die lose Part den Teil außerhalb der Talje. T. Schwarz …   Lexikon der gesamten Technik

  • part. — part. 〈Abk. für〉 parterre * * * part. = ↑ parterre. * * * Part. = ↑Parterre (1) …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”