PAROLE
. s. f.
Mot prononcé. Parole bien articulée, mal articulée. Il ne sait pas articuler ses paroles. Paroles distinctes. Paroles entrecoupées de soupirs, de sanglots. Dieu a créé la lumière d'une seule parole. Prononcer une parole. En un jour il ne dit pas trois paroles. Il n'a pas dit une seule parole. Il faut lui arracher les paroles de la bouche. Il n'a pas la force d'achever ses paroles. Il traîne ses paroles. Je vous expliquerai cela en trois paroles, en peu de paroles. Il a répété tout ce qu'on lui a dit parole pour parole.

PAROLE, signifie aussi, La faculté naturelle de parler. Dieu a donné la parole à l'homme. C'est un grand avantage que la parole. Il a perdu, il a recouvré la parole, l'usage de la parole. Les organes de la parole. Le mécanisme par lequel se forme la parole est admirable. JÉSUS-CHRIST a rendu la vue aux aveugles, la parole aux muets.   Avoir le don de la parole, avoir la parole à commandement, manier bien la parole ; et fam., Avoir la parole à la main, en main, Bien parler, parler facilement.

Fig., Perdre la parole, Ne plus pouvoir parler. Le malade a perdu la parole depuis vingt-quatre heures. Il signifie aussi, Devenir muet de surprise, de crainte, etc.  Il ne lui manque, il n'y manque que la parole, se dit D'un portrait fort ressemblant, d'une statue bien faite.

PAROLE, signifie aussi, Le ton de la voix, selon qu'elle est forte ou faible, douce ou rude, etc. Il a la parole rude, la parole agréable, la parole douce, la parole brève, la parole lente, la parole nette, la parole forte, la parole embarrassée, difficile. Il a la parole d'un homme malade. Il a encore la parole bonne. Il a la parole tremblante, la parole faible. Je l'ai reconnu à sa parole. Déguiser, contrefaire sa parole. Dans ces deux dernières phrases, il vieillit ; on dit plus ordinairement : Déguiser, contrefaire sa voix. Je l'ai reconnu à sa voix.

Fig., Avoir la parole haute, Parler avec autorité, avec arrogance.

PAROLE, signifie aussi, Sentence, beau sentiment, mot notable. Parole mémorable. C'est une belle parole, une parole digne d'un souverain. Il faudrait écrire cette parole en lettres d'or. Il a dit une belle parole, une parole remarquable, admirable, sublime, une parole pleine de justesse, pleine de sens.

PAROLE, signifie encore, Mot ou discours considéré sous le rapport des qualités que lui donne l'idée ou le sentiment qu'il exprime. En ce sens, il s'emploie ordinairement au pluriel. Paroles civiles, obligeantes. Paroles amicales. Paroles amiables. Fâcheuses paroles. Paroles mystérieuses, énigmatiques, ambiguës, équivoques. Paroles claires. Paroles obscures. Paroles discrètes. Paroles indiscrètes. Paroles significatives. Paroles insignifiantes. Paroles dures, inciviles, outrageuses, outrageantes. Paroles aigres. Paroles douces, doucereuses. Paroles chrétiennes, pieuses. Paroles impies. Paroles honnêtes, déshonnêtes, sales. Vilaines paroles. Paroles hautaines. Paroles modestes. Paroles flatteuses ; gracieuses, affectueuses, respectueuses. Paroles inutiles, superflues, oiseuses. Il est insolent en paroles. Avantageux en paroles. Libre en paroles. Réservé, modeste, retenu en paroles. Il l'a maltraité de paroles. Paroles de civilité, d'honnêteté. Paroles de colère. Ce sont les paroles d'un fou, d'un homme ivre. La douceur, la modestie de ses paroles. Mal interpréter, prendre en mauvaise part, empoisonner les paroles de quelqu'un. Il n'eut pas plutôt lâché la parole. Il eût bien voulu retenir sa parole. À quoi bon tant de paroles ? Cet homme a un flux de paroles qui ne tarit pas. Sa conversation est un déluge de paroles. Il faut peser, mesurer ses paroles. Il dit plus en une parole que vous en mille. Ajoutez-vous foi à ses paroles ? Dans tout ce qu'il vous dit, il n'y a pas une parole de vérité.   Ironiq., De belles paroles, De grandes promesses qu'on n'a pas dessein de tenir.  De bonnes paroles, Des discours qui annoncent des intentions favorables. Il m'a donné de bonnes paroles. On dit quelquefois, dans le sens contraire, Il m'a donné de mauvaises paroles.

Fig., Paroles emmiellées, Paroles flatteuses et d'une douceur affectée.  Porter la parole, Parler au nom d'une autorité, d'une compagnie, d'un corps, au nom de plusieurs personnes. C'était lui qui portait la parole au nom de la compagnie.   Avoir la parole, Avoir le droit de parler, en vertu de sa charge, de son emploi. Parmi les gens du roi, c'est l'avocat général qui a la parole.   Dans les Assemblées politiques, Avoir la parole, Avoir le droit, la permission de parler, conformément au règlement. Vous avez la parole. Vous n'avez pas la parole. On ne peut avoir trois fois la parole dans une même séance sur un même objet.   Demander la parole, Demander à parler, à être entendu. On dit aussi : Accorder, refuser la parole. Ôter, retirer la parole. Céder la parole.   Prendre la parole, Commencer à parler, à faire un discours dans une assemblée ; et Reprendre la parole, Recommencer à parler après une interruption Adresser la parole à quelqu'un, Parler directement à quelqu'un.  Couper la parole à quelqu'un, L'interrompre dans son discours.  Faire passer la parole de main en main, Faire passer d'une personne à une autre un avis, un avertissement, un ordre, jusqu'à celles qui sont les plus éloignées.  En termes de Guerre, Passe parole, absolument, Faites passer l'avis, l'ordre, le commandement. Avance, cavalerie, passe parole. Il se dit aussi, à certains Jeux de renvi, Quand celui qui doit parler ne veut pas couvrir le jeu pour le moment.

Prov. et pop., Paroles ne puent pas, ou au singulier, Parole ne pue pas, se dit, par manière d'excuse, Lorsqu'on est obligé de parler de choses sales et dégoûtantes.

Fig. et adv., En paroles couvertes, En termes qui insinuent, qui font entendre quelque chose qu'on ne veut pas dire ouvertement. Je lui ai fait entendre cela en paroles couvertes. C'était lui dire en paroles couvertes qu'il était un ignorant. Cette locution vieillit ; on dit plus souvent, À mots couverts.

PAROLE, se dit quelquefois Des termes, des expressions considérées relativement à l'art de parler ou d'écrire. La parole doit répondre exactement à la pensée. La force du sens se perd dans la trop grande abondance des paroles. Cet auteur dit moins de paroles que de choses. On ne peut se défendre du charme de ses paroles. Des paroles choisies. Des paroles éloquentes. Ce ne sont que des paroles.   Il signifie quelquefois, Éloquence, diction. Il possède le talent de la parole. L'art de la parole a été plus cultivé, plus considéré chez les anciens que chez les modernes. Il porte au plus haut degré les grâces, les agréments, les charmes de la parole. L'autorité, le pouvoir, la puissance de la parole. Il domine par la parole. Mahomet subjugua l'Arabie par le glaive et par la parole.

PAROLE, signifie aussi, Assurance, promesse verbale par laquelle on s'engage à faire certaines choses. Parole sacrée, inviolable. Parole solennelle. Parole expresse, positive, formelle. En foi et parole de roi. Tenir parole, sa parole. Donner parole. Donner sa parole, sa parole d'honneur. Tirer parole de quelqu'un. Retirer, reprendre, dégager sa parole. Se dédire de sa parole. On lui a rendu sa parole. J'ai pris leur parole. Je suis le dépositaire de leur parole. Manquer de parole. J'ai parole de lui. Je vous donne ma parole que cela sera. Cela sera, je vous en donne ma parole. Il m'a donné parole pour aujourd'hui. Sommer quelqu'un de sa parole. C'est une parole donnée. La parole vaut l'argent. Sa parole y est engagée. Un homme d'honneur n'a que sa parole. Se fier à la parole de quelqu'un. On a laissé aller ce prisonnier de guerre sur sa parole. Il n'est pas gardé, il est prisonnier sur sa parole. Un honnête homme doit se regarder comme esclave de sa parole.   Être homme de parole, un homme de parole, Tenir tout ce qu'on promet.  Ma parole, ma parole d'honneur, parole d'honneur, se dit quelquefois, dans la conversation, Pour affirmer fortement. Ma parole d'honneur, cela s'est passé comme je vous le dis. On dit aussi, Votre parole ? à quelqu'un qui vient de faire une promesse ou d'avancer un fait, afin de s'assurer davantage de sa bonne foi, de sa sincérité.  Jouer sur sa parole, perdre une somme d'argent sur sa parole, Jouer, perdre à crédit et sur sa bonne foi. Les joueurs raisonnables évitent de jouer sur leur parole. Il a perdu vingt louis comptant, et cinquante sur sa parole. Dans le même sens, La parole fait le jeu, vaut le jeu, vaut jeu, On est obligé de tenir, d'exécuter ce qu'on a dit en se mettant au jeu ou pendant qu'on jouait. Cela se dit aussi, par extension, De toute parole donnée.  Cet homme est à deux paroles, il a deux paroles, Il parle tantôt d'une façon, tantôt d'une autre ; il n'y a pas de fond à faire sur ce qu'il dit.  En fait de Commerce, de conventions, N'avoir qu'une parole, Ne point surfaire, dire tout d'un coup les conditions auxquelles on veut traiter.  En termes de Guerre, Se parler sur parole, se dit De deux personnes de partis contraires qui se voient, se parlent, sur la parole de ne rien entreprendre l'une contre l'autre.

PAROLE, signifie encore, Une proposition que l'on fait de la part d'un autre. Parole d'accommodement. Parole de paix. Je lui ai porté parole de trois mille francs, s'il voulait renoncer au procès. Il a fait demander cette jeune personne en mariage, c'est moi qui en ai porté la parole. Ce n'est pas un homme assez considérable pour le charger de cette parole, d'une parole si importante. Je suis le porteur de paroles.

PAROLES, au pluriel, signifie quelquefois, Discours piquants, aigres, offensants. Se prendre de paroles. Ils ont eu des paroles, quelques paroles ensemble. Des paroles en venir aux mains. On dit, dans le même sens : Ils ont eu de grosses paroles ensemble. Ils en sont venus aux grosses paroles.

Fig. et fam., Je lui ferai rentrer les paroles dans le corps, dans le ventre, Je saurai bien le faire taire. Cette phrase signifie aussi, Je lui ferai rétracter les paroles qu'il a dites.

PAROLES, au pluriel, signifie encore, Promesses vaines et vagues, par opposition à Effets. Moins de paroles, plus d'effets. Il n'a que des paroles. Je veux avoir de l'argent, je ne me contente pas de paroles. Pense-t-il m'amuser de paroles, avec des paroles, me payer de paroles ? On dit dans le même sens, Des paroles vagues, des paroles vaines, des paroles en l'air.   La parole éternelle, la parole incréée, la parole incarnée, JÉSUS-CHRIST. On dit plus ordinairement, Le Verbe.   La parole de Dieu, la parole divine, ou simplement, La parole, L'Écriture sainte et les sermons qui se font pour l'expliquer. Prêcher la parole de Dieu aux peuples. Annoncer la parole de Dieu. Écouter la parole de Dieu. C'est un homme qui abuse de la parole de Dieu, en y donnant des explications forcées. Figurément, Distribuer le pain de la parole.   La parole écrite, L'Écriture sainte ; à la différence de La parole non écrite, La tradition Paroles sacramentales, et absolument, Paroles, Les mots que le prêtre prononce dans la consécration. Quand le prêtre a prononcé les paroles sacramentales, a dit les paroles, etc.

Fig. et fam., Paroles sacramentelles, mots sacramentaux, Les mots essentiels pour la conclusion d'une affaire, d'un traité. L'affaire est conclue ; il a dit les paroles sacramentelles, le mots sacramentaux.   Paroles magiques, Les paroles dont le peuple croit que les magiciens se servent pour des opérations de magie.  Charmer, guérir avec des paroles, Faire un charme, guérir en prononçant certaines paroles, dans lesquelles on suppose une secrète vertu. Il prétendait guérir avec des paroles. Il prétendait charmer les armes à feu avec des paroles.

PAROLES, signifie aussi, Les mots d'un air, d'une chanson, d'un motet, etc. Je me souviens de l'air, mais j'ai oublié les paroles. Il chante assez bien, mais il ne prononce pas nettement les paroles. Faire de belles paroles sur un air. Les paroles de cet opéra sont d'un auteur inconnu.

SUR PAROLE. loc. adv.D'après le témoignage d'autrui. Il ne faut ni approuver, ni surtout condamner sur parole. Estimer, louer quelqu'un sur parole.   Être prisonnier sur parole, jouer sur parole, Sur sa parole.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Parole — Parole …   Deutsch Wörterbuch

  • parole — [ parɔl ] n. f. • 1080; lat. pop. °paraula, lat. ecclés. parabola « comparaison » (→ 1. parabole) I ♦ UNE, DES PAROLES : élément(s) de langage parlé (⇒ langage) . 1 ♦ Élément simple du langage articulé. ⇒ mot; expression. Vx Mot. « Ce n est pas… …   Encyclopédie Universelle

  • parole — Parole. s. f. Mot prononcé. Parole bien articulée mal articulée. il ne sçait pas articuler ses paroles. parole distincte. belles paroles. paroles choisies. paroles energiques. paroles efficaces. paroles affectées, estudiées, bien arrangées. Dieu… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • parole — pa·role /pə rōl/ n [Old French, speech, word, prisoner s word of honor to fulfill stated conditions, from Late Latin parabola speech, parable, from Greek parabolē comparison]: a conditional release of a prisoner who has served part of a sentence… …   Law dictionary

  • Parole — steht für: eine Form eines militärischen Kennworts, siehe Parole (Militär) ein Passwort einen Wahlspruch oder Slogan Parole (Linguistik) in der strukturellen Sprachwissenschaft die individuelle Sprachverwendung Parole (Programm) eine Software zur …   Deutsch Wikipedia

  • Parole — Pa*role , n. [F. parole. See {Parley}, and cf. {Parol}.] 1. A word; an oral utterance. [Obs.] [1913 Webster] 2. Word of promise; word of honor; plighted faith; especially (Mil.), promise, upon one s faith and honor, to fulfill stated conditions,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • parole — [pə rōl′] n. [Fr, a word, formal promise < OFr < LL(Ec) parabola, a speech, PARABLE] 1. Now Rare word of honor; promise; esp., the promise of a prisoner of war to abide by certain conditions, often specif. to take no further part in the… …   English World dictionary

  • Parole — Pa*role , v. t. [imp. & p. p. {Paroled}; p. pr. & vb. n. {Paroling}.] (Mil. and Penology) To set at liberty on parole; as, to parole prisoners. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Parole — Parole, MD U.S. Census Designated Place in Maryland Population (2000): 14031 Housing Units (2000): 6946 Land area (2000): 10.283928 sq. miles (26.635251 sq. km) Water area (2000): 1.568272 sq. miles (4.061805 sq. km) Total area (2000): 11.852200… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Parole — »Kennwort; Losung, Leitspruch«: Das Wort wurde im 17. Jh. in der Militärsprache aus gleichbed. frz. parole entlehnt. Das frz. Wort bedeutet eigentlich »Wort; Spruch« und war bereits in mhd. Zeit (mhd. parol‹l›e »Wort, Rede«) einmal entlehnt… …   Das Herkunftswörterbuch

  • parole — ► NOUN 1) the temporary or permanent release of a prisoner before the expiry of a sentence, on the promise of good behaviour. 2) historical a prisoner of war s word of honour not to escape or, if released, to act as a non belligerent. ► VERB ▪… …   English terms dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”