PANSER
. v. a.
Lever l'appareil d'une plaie, d'une blessure ; appliquer sur une plaie, sur une blessure les remèdes nécessaires à sa guérison. On l'a pansé ce matin. Le chirurgien vient le panser deux fois par jour. Sa plaie, sa blessure n'a pas été bien pansée. Panser un blessé. Panser quelqu'un à qui l'on a fait une opération. Panser un cheval blessé. Ce cheval a pris un clou de rue, le maréchal vient le panser tous les jours.

PANSER, en parlant D'un cheval, signifie aussi, L'étriller, le brosser, le nettoyer, et lui donner tout ce qui lui est nécessaire ; ce qu'on appelle quelquefois, Panser de la main, pour distinguer cette acception de la précédente. Ce palefrenier emploie la plus grande partie de la matinée à panser ses chevaux. Dans la cavalerie, les chevaux sont pansés deux fois par jour. Un cheval bien étrillé est à demi pansé.

PANSÉ, ÉE. participe, Fig. et pop., Cet homme est bien pansé, Il a bien mangé et bien bu.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • panser — [ pɑ̃se ] v. tr. <conjug. : 1> • penser de « prendre soin de » 1190; lat. pensare « penser » → 1. penser 1 ♦ (XVe) Soigner (un animal domestique, et spécialt un cheval) en lui donnant les soins de propreté. ⇒ bouchonner, brosser, étriller;… …   Encyclopédie Universelle

  • panser — un malade, voyez Penser …   Thresor de la langue françoyse

  • panser — (pan sé) v. a. 1°   Appliquer méthodiquement les topiques ou les appareils sur une partie malade. •   Un homme.... qui a été mis chez un médecin pour être pansé, MOL. Pourc. II, 7. •   Ils sont dans une ville en deçà du Rhin pour se faire panser …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PANSER — v. tr. Appliquer sur une plaie, sur une blessure les remèdes et les appareils propres à amener sa guérison. On l’a pansé ce matin. Le chirurgien vient le panser deux fois par jour. Panser un blessé. Panser quelqu’un à qui l’on a fait une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • panser — I pan|ser 1. pan|ser sb., en, e, ne (UFORMELT politibetjent) II pan|ser 2. pan|ser sb., et, e, ne (beskyttende plade af metal), i sms. panser , fx panserkøretøj, panserplade …   Dansk ordbog

  • panser — vt. , faire un pansement avec un bandage ; envelopper un doigt, un membre blessé : anmanyolâ <langer> vt. (Saxel) ; êpatâ (Albanais) ; fére on panser pinsmê (001) / in (Villards Thônes) <faire un pansement> …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • lienañ — panser Une plaie …   Dictionnaire Breton-Français

  • penser — 1. penser [ pɑ̃se ] v. <conjug. : 1> • 980 intr.; bas lat. pensare, class. pendere « peser », au fig. « réfléchir » → peser; panser I ♦ V. intr. 1 ♦ Appliquer l activité de son esprit aux éléments fournis par la connaissance; former,… …   Encyclopédie Universelle

  • PENSÉE — «Penser» a, dans notre vocabulaire courant, des sens multiples. Mais les pensées sont avant tout des états mentaux, doués de contenus, avant d’être les produits d’une activité réflexive de l’esprit. Une théorie de la pensée doit d’abord s’appuyer …   Encyclopédie Universelle

  • pansage — [ pɑ̃saʒ ] n. m. • 1798; de panser ♦ Action de panser (un cheval, une bête de somme). ● pansage nom masculin Action de panser un animal domestique. pansage n. m. Action de panser (un animal). ⇒PANSAGE, subst. masc. Ensemble des soins donnés à… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”