ASSOTER
. v. a.
Infatuer d'une passion, rendre sottement amoureux. Il s'est laissé assoter de cette fille.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie, Prendre un sot amour, un sot attachement. Il s'est assoté d'une femme qui le ruinera. Dans l'un et l'autre sens, il est familier.

ASSOTÉ, ÉE. participe, Il est bien assoté de son fils.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • assoter — ⇒ASSOTER, ASSOTIR, verbe trans. Rare, vieilli, fam. I. Emploi trans. Rendre sot, notamment par une affection, une passion exagérée : • 1. T. me dit très justement que le modèle rabaisse son homme. Une personne sotte vous assotit. E. DELACROIX,… …   Encyclopédie Universelle

  • assoter — ASSOTER. v. a. Infatuer d une passion, rendre sottement amoureux. Il s est laissé assoter d une fille. Il s emploie ordinairement avec le pronom personnel, et signifie, Prendre un sot amour. Il s est assoté d une maison qui le ruinera. Il est… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • assoter — (a so té) v. a. 1°   Infatuer d une ridicule passion. 2°   S assoter, v. réfl. Il s est assoté d une femme qui le ruinera. REMARQUE    Sotie, assoter, rassoter, ne prennent qu un t ; on en met deux à sotte, sottement, sottise, sottisier. Il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ASSOTER — v. tr. Rendre sot. Vos discours finiront par m’assoter. Il se dit parfois pour Rendre sottement amoureux. Il s’est assoté d’une femme qui le ruinera. Dans les deux acceptions il est familier et vieux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • assoter — se Assoter de quelque picarde, Aliqua deperire, Perdite amare. L assotée de quelcun, Amica …   Thresor de la langue françoyse

  • assotir — ⇒ASSOTER, ASSOTIR, verbe trans. Rare, vieilli, fam. I. Emploi trans. Rendre sot, notamment par une affection, une passion exagérée : • 1. T. me dit très justement que le modèle rabaisse son homme. Une personne sotte vous assotit. E. DELACROIX,… …   Encyclopédie Universelle

  • rassoter — ⇒RASSOTER, verbe trans. Vx, fam. A. Rendre sot. Synon. (vx) abêtir; (vieilli) assoter, assotir. Plusieurs offrent des visages pittoresques (...) que ces sempiternels recommencements ont quelque peu rassotés et découragés (ARNOUX, Solde, 1958, p.… …   Encyclopédie Universelle

  • a- — 1. a ♦ Élément, du lat. ad, marquant la direction, le but à atteindre, ou le passage d un état à un autre (var. ad ; ac , af , ag , al , an , ar , as , at ) : amener, alunir, adoucir. ⇒ à. a 2. a ♦ Élément tiré du gr. exprimant la négation (« pas …   Encyclopédie Universelle

  • Assot — As*sot , v. t. [OF. asoter, F. assoter; ? (L. ad) + sot stupid. See {Sot}.] To besot; to befool; to beguile; to infatuate. [Obs.] [1913 Webster] Some ecstasy assotted had his sense. Spenser. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • amoureux — amoureux, euse [ amurø, øz ] adj. et n. • 1220; lat. vulg. amorosus, avec infl. de amour 1 ♦ Qui éprouve de l amour, qui aime. ⇒ épris; fam. mordu, pincé. Tomber, être amoureux de qqn. ⇒ s amouracher, s éprendre (cf. fam. En pincer). Un jeune… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”