PANIER
. s. m.
Ustensile fait d'osier, de jonc, etc., qui sert à contenir des marchandises, des denrées, des provisions, etc., et particulièrement celles qu'on veut transporter. Grand panier. Petit panier. Panier couvert. Le couvercle, le fond, le cul d'un panier. Panier à anse, sans anse. Prendre son panier, pour aller au marché. Panier de boulanger, de vendangeur. Un cheval de bât avec des paniers pleins de provisions. Un panier d'osier. Un panier de jonc. Un panier à claire-voie.   Panier d'un coche, Grande caisse faite d'osier, qui se mettait par devant ou par derrière le coche, et dans laquelle on plaçait des marchandises, quelquefois des voyageurs.  Panier de marée, Panier dans lequel on apporte d'ordinaire la marée à la halle.  Panier à bouteilles, Panier à compartiments, dans lequel on met des bouteilles. On dit de même, Le panier aux verres, le panier à l'argenterie.   Panier à ouvrage, Petite corbeille où les femmes mettent leurs ouvrages d'aiguille.  En Architect., Une voûte, une arcade à anse de panier, Une voûte, une arcade surbaissée, qui n'a pas son cintre parfait, son plein cintre.

Prov. et fig., Faire danser l'anse du panier, se dit D'une servante qui fait payer à ses maîtres ce qu'elle achète, plus cher qu'on ne le lui a vendu. On dit dans le même sens, L'anse du panier vaut beaucoup à cette servante.

Prov. et fig., À petit mercier, petit panier, ou simplement, Petit mercier, petit panier, Les personnes qui ont peu de bien doivent proportionner leur dépense à leur revenu. On le dit plus particulièrement, en parlant de commerce : Il ne faut pas faire des spéculations, des entreprises au-dessus de ses forces.

Prov. et fig., Il est sot comme un panier, se dit D'un homme fort sot. Il est resté sot comme un panier, se dit D'un homme qui, s'apercevant qu'il a été attrapé, est demeuré muet de surprise.

Fig. et fam., C'est un panier percé, se dit D'une personne qui dépense tout son argent, qui n'en saurait garder.

Prov. et fig., Mettre tous ses oeufs dans un panier, Faire dépendre d'une seule chose son sort, sa fortune, son bonheur, etc. Il signifie particulièrement, Placer tous ses fonds dans une même affaire ou dans un seul genre de propriété, d'industrie, ou enfin dans une seule créance. Il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans un panier.

Prov., Adieu paniers, vendanges sont faites, se dit Lorsque les vendanges sont passées ou qu'il est arrivé malheur aux vignes. Il se dit, figurément, De toutes les affaires manquées sans ressource, et quelquefois de celles qui sont entièrement terminées.

PANIER, signifie quelquefois, Panerée, contenu d'un panier. Un panier de raisins, de pêches, de fraises, de pommes, etc. Ces fruits se vendent au panier. Combien vaut le panier de ces fruits ?   Le dessus du panier, Le choix, ce qu'il y a de plus beau et de meilleur, et qu'on place ordinairement en évidence pour faire valoir le reste. Le fond du panier, Le rebut, ce qu'il y a de moins beau et de moins bon. Prendre le dessus du panier. Il n'y a plus que le fond du panier. L'un et l'autre s'emploient quelquefois figurément, dans le langage familier. Il ne nous a fait voir que ses meilleurs dessins, il montrait le dessus du panier.

PANIER, se dit quelquefois d'Une ruche d'abeilles faite en osier ou en paille. Il a jusqu'à vingt paniers dans son jardin.

PANIER, se dit aussi d'Une espèce de jupon, garni de verges de baleine, qui soutenait et étendait les jupes et la robe des femmes à droite et à gauche jusqu'à une largeur d'un demi-pied au moins de chaque côté. Les femmes ne portent plus de paniers. Il n'y avait que les dames de condition, et quelques femmes riches, qui fissent usage de paniers. Les paniers étaient bien ridicules.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • panier — [ panje ] n. m. • 1165; lat. panarium « corbeille à pain » 1 ♦ Réceptacle fait, à l origine, de vannerie, et servant à contenir, à transporter des marchandises, des provisions, des animaux. ⇒ bourriche, cabas, corbeille, hotte, paneton, panière.… …   Encyclopédie Universelle

  • panier — PANIER. s. m. Ustencile de ménage fait d osier, de jonc, &c. & propre à contenir quelque chose. Grand panier. panier couvert. le couvercle d un panier. pamer à ance, sans ance. mettez ces fleurs dans ce panier. des paniers de messager. le panier… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • panier — PANIÉR, paniere, s.n. Jupon cu balene care serveşte pentru a ţine fusta înfoiată pe şolduri; p. ext. rochie cu un astfel de jupon. [pr.: ni er] – Din fr. panier. Trimis de valeriu, 03.02.2004. Sursa: DEX 98  paniér (jupon) s. n. (sil, ni er), pl …   Dicționar Român

  • panier — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mnż I, D. u, Mc. paniererze, blm {{/stl 8}}{{stl 7}} produkty (jajko, mąka, bułka tarta) służące do obtoczenia przed smażeniem kawałków mięsa, ryb, jarzyn : {{/stl 7}}{{stl 10}}Przygotować panier. {{/stl 10}} …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • Panier — Pan ier, n. See {Pannier}, 3. [Obs.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Panier — Panier, Fahne, so v.w. Banner 1) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Panīer — (Pannier), soviel wie Banner, s. Fahne …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Panier — Panīer, s. Banner …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Panier — Panier,das:⇨Wahlspruch …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • Panier — Sn Banner …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Panier — Nom porté en Poitou Charentes ainsi que dans la Somme. On envisage généralement un surnom métonymique donné à un fabricant de paniers, mais un rapport avec le pain n est pas impossible. Variantes : Pagnez (59, 62), Pagnier (25, 39, 59), Pagniez… …   Noms de famille

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”