ASSIMILER
. v. a.
Rendre semblable. Ces penchants honteux assimilent l'homme à la brute.   Il signifie plus ordinairement, Présenter comme semblable ; établir entre deux ou plusieurs choses une comparaison qui suppose ressemblance. On ne peut assimiler ce cas à aucun autre. Le détenu pour délit politique ne saurait être assimilé à un vil criminel.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel. Ainsi on dit, S'assimiler à quelqu'un, Se comparer à quelqu'un, s'estimer son égal. Pensez-vous que j'ose m'assimiler à ce grand homme ?

ASSIMILER, se dit aussi, dans le langage didactique, De l'acte par lequel les corps vivants exercent leur faculté d'assimilation. Les corps vivants croissent et s'entretiennent en s'assimilant des substances étrangères, en les assimilant à leur propre substance.   Il se dit quelquefois, dans un sens analogue, avec le pronom personnel régime direct. Les particules matérielles qui s'assimilent à la propre substance d'un animal, d'un végétal.   ASSIMILÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • assimiler — [ asimile ] v. tr. <conjug. : 1> • 1495; lat. assimilare, de similis « semblable » I ♦ V. tr. A ♦ (1611) ASSIMILER À : considérer, regarder, traiter comme semblable (à). Assimiler une indemnité à un salaire. ⇒ confondre; identifier. « Cette …   Encyclopédie Universelle

  • assimiler — ASSIMILER. v. act. Rendre semblable, ou présenter comme semblable. On est parvenu à assimiler ces deux choses. On le dit aussi pour, Établir entre deux choses une comparaison qui suppose ressemblance. On ne peut assimiler ce cas à aucun autre.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • assimiler — (a ssi mi lé) v. a. 1°   Comparer, rapprocher. Comment assimiler des choses si contraires ? Peut on assimiler l or au cuivre ? 2°   En termes de physiologie, convertir en sa propre substance. Les animaux s assimilent un grand nombre de substances …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ASSIMILER — v. tr. Rendre semblable. Ces penchants honteux assimilent l’homme à la brute. S’assimiler à quelqu’un. Il signifie plus ordinairement Présenter comme semblables deux ou plusieurs personnes, deux ou plusieurs choses. On ne peut assimiler ce cas à… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • assimiler — vt. ASSIMILÂ (Albanais, Annecy) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'assimiler — ● s assimiler verbe pronominal être assimilé verbe passif Devenir, être devenu semblable aux membres du groupe social dans lequel on vit ; s intégrer : Des étrangers depuis longtemps assimilés. ● s assimiler (citations) verbe pronominal être… …   Encyclopédie Universelle

  • digérer — [ diʒere ] v. tr. <conjug. : 6> • fin XIVe; « calmer » 1361; « mettre en ordre » jusqu au XVIIe; lat. digerere « distribuer » 1 ♦ Faire la digestion de. Digérer son repas. Cour. Assimiler facilement, normalement (les aliments). ⇒ assimiler …   Encyclopédie Universelle

  • assimilation — [ asimilasjɔ̃ ] n. f. • 1503; assimulation 1374; lat. assimilatio, de assimilare → assimiler 1 ♦ Acte de l esprit qui considère (une chose) comme semblable (à une autre). ⇒ identification, rapprochement. L assimilation d une chose à une autre,… …   Encyclopédie Universelle

  • absorber — [ apsɔrbe ] v. tr. <conjug. : 1> • assorber « engloutir » mil. XIe; lat. absorbere I ♦ 1 ♦ Laisser pénétrer et retenir (un fluide, des particules, un rayonnement) dans sa substance. Le sable absorbe l eau. ⇒ s imbiber, s imprégner. Le… …   Encyclopédie Universelle

  • assimilable — [ asimilabl ] adj. • 1803 sens 2; de assimiler ♦ Qui peut être assimilé. 1 ♦ Qu on peut assimiler à qqch., traiter comme semblable. ⇒ comparable, semblable. L aliéné est assimilable à un mineur. Assimilables l un à l autre. 2 ♦ Qui est… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”