OUVERTURE
. s. f.
Fente, trou, espace vide, dans ce qui d'ailleurs est continu. Grande ouverture. Petite ouverture. Large ouverture. Faire une ouverture. Laisser une ouverture. Il y a une grande ouverture à la muraille. L'eau et l'air s'insinuent par les plus petites ouvertures.   Il se dit particulièrement, en Architecture, Des portes, des arcades, des croisées d'un édifice. Ce bâtiment a trop d'ouvertures.   Cette porte, cette fenêtre n'a pas assez d'ouverture, a trop d'ouverture, La baie de cette porte, de cette fenêtre est trop petite, est trop grande.

OUVERTURE, signifie aussi, L'action par laquelle on ouvre. L'ouverture d'un coffre. L'ouverture d'un pâté. L'ouverture de la veine. L'ouverture d'un corps. L'ouverture d'une fosse. L'ouverture de la porte sainte. L'ouverture de la malle d'un courrier. L'ouverture d'une dépêche. À l'ouverture de la lettre. L'ouverture d'un testament.   À l'ouverture du livre, En ouvrant le livre au hasard. À l'ouverture du livre, il a trouvé ce qu'il cherchait.   En termes de Guerre, L'ouverture de la tranchée, Le premier travail que l'on fait pour pratiquer, pour creuser la tranchée.

OUVERTURE, signifie figurément, Le commencement de certaines choses. L'ouverture de l'assemblée. L'ouverture des chambres. L'ouverture de la session. Le discours d'ouverture. L'ouverture du parlement. L'ouverture des états. L'ouverture du concile. L'ouverture de la campagne. L'ouverture d'un inventaire. L'ouverture de la chasse. L'ouverture de la foire, du théâtre. L'ouverture de la scène.   Il se dit, particulièrement, de La symphonie par laquelle commence un opéra. L'ouverture est belle. L'ouverture de cet opéra est trop longue. Je suis arrivé après l'ouverture, quand on finissait l'ouverture. L'ouverture de la Caravane, de Guillaume Tell.

OUVERTURE, se dit encore, figurément, Des premières propositions relatives à une affaire, à une négociation, à un traité, etc. Faire des ouvertures de paix. Faire l'ouverture d'un avis. Faire l'ouverture d'un expédient. C'est lui qui m'a fait les premières ouvertures de ce mariage. Se prêter, se refuser, entendre à des ouvertures. Il n'a pas écouté mes ouvertures.   Il signifie aussi, Expédient, voie, occasion. Voilà une bonne ouverture pour vous faire sortir de cette affaire. C'est une ouverture que je vous donne. Je ne vois aucune ouverture pour parvenir à mon but. Je profiterai de l'ouverture. Je vous servirai si je trouve quelque ouverture à parler de votre affaire.   Il signifie quelquefois, Aveu, confidence. Faire des ouvertures inutiles, indiscrètes.

Fig., Ouverture de coeur, Franchise, sincérité, épanchement amical. Il m'a parle avec une grande ouverture de coeur.

Fig., Ouverture d'esprit, La facilité de comprendre, de saisir. Il n'a aucune ouverture d'esprit. Il a beaucoup d'ouverture d'esprit pour les mathématiques. On dit de même absolument, Il a beaucoup d'ouverture pour les sciences, etc.   En Jurispr., Il y a ouverture à la substitution, La substitution commence d'avoir lieu en faveur de quelqu'un L'ouverture d'une succession, Le moment où les biens d'un défunt sont dévolus à ses héritiers. L'ouverture de la succession se fait au lieu du dernier domicile du mort.   Il y a ouverture à cassation, à requête civile, à la requête civile, Il y a lieu de se pourvoir par cassation, par requête civile.  En Jurispr. féodale, on disait, Il y a ouverture de fief, Le seigneur de qui relève le fief est en droit d'en lever les fruits ; et on appelait Ouverture de rachat, Le cas dans lequel le droit de rachat d'une terre était dû au seigneur dont elle relevait.

OUVERTURE, en termes de Dioptrique, La surface plus ou moins grande que les verres des lunettes présentent aux rayons de la lumière. Plus l'oculaire d'une lunette a d'ouverture, plus l'instrument a de clarté ; et plus l'objectif a d'ouverture, plus l'instrument a de champ.   En Géométrie, L'ouverture d'un angle, L'écartement plus ou moins grand de deux lignes droites qui, se rencontrant en un point, forment un angle. On dit dans un sens analogue, L'ouverture d'un compas, L'écartement plus ou moins grand de ses deux branches.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ouverture — [ uvɛrtyr ] n. f. • XIIe; lat. pop. °opertura, class. apertura → ouvrir I ♦ A ♦ L ouverture (de)... 1 ♦ Action d ouvrir; état de ce qui est ouvert. Ouverture d une boîte, d une bouteille; d un coffre fort. Ouverture des portes d un lieu public.… …   Encyclopédie Universelle

  • ouverture — Ouverture. s. f. Fente, trou, espace vuide dans ce qui est continu, dans ce qui est plein d ailleurs. Grande ouverture, petite ouverture, large ouverture. il y a une grande ouverture à la muraille. cette porte, ces fenestres n ont pas assez d… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ouverture — ou le fait d ouvrir, Apertio, Patefactio, Apertura. Ouverture et trou fait en quelque lieu, Apertura. Ouverture faicte pour entrer en la ville, Patefactum iter ad vrbem. Fuite et ouverture par où on peut fuir, Effugium. Donner ouverture de… …   Thresor de la langue françoyse

  • Ouvertüre — Sf einleitendes Musikstück erw. fach. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. ouverture (eigentlich Eröffnung ), aus l. apertūra Öffnung, Eröffnung , einer Ableitung von l. aperīre öffnen .    Ebenso nndl. ouverture, ne. overture, nfrz. ouverture …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Ouverture — Ouverture, Eröffnungsstück (ital. Sinfonia), entstand aus dem Bedürfniß, vor Beginn der Oper den Zuhörer in die entsprechende Stimmung zu versetzen und seiner Phantasie vorahnende Blicke in das kommende dramatisch musik. Gemälde zu eröffnen. Früh …   Damen Conversations Lexikon

  • Ouvertüre — Ouvertüre: Das seit dem Ende des 17. Jh.s bezeugte Fremdwort bezeichnet ein eröffnendes, einleitendes Instrumentalstück zu einer Oper, einem Oratorium u. a. Es ist aus gleichbed. frz. ouverture entlehnt, das eigentlich allgemein »Öffnung,… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Ouverture — (fr., spr. Uwertühr), 1) Eröffnung, Einleitung, ein größeres einleitendes Instrumentaltonstück; bes. 2) das einer Oper, eines Oratoriums, Balletes etc.; 3) sonst eine in der Form feststehende, bes. durch Lully ausgebildete Art von Symphonie,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ouvertüre — (franz., spr. uwär ), Eröffnungsstück, Einleitung, besonders einer Oper. Die ersten musikdramatischen Versuche wußten von einer O. nichts, sondern begannen in der Regel mit einem (gesungenen) Prolog oder direkt mit der Handlung; diejenigen aber,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Ouverture — (frz., spr. uwärtüre), Eröffnung, Einleitungstonstück, Instrumentalvorspiel zu Opern, Oratorien etc.; auch selbständiges Kunstwerk (Konzert , Fest O.) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Ouverture — (uwertühr), frz. dtsch., Eröffnung; in der Musik ein nur von Instrumenten vorzutragendes Tonstück, als Einleitung zu einem großen Musikstücke, Oper, einem Oratorium etc. Es ist ihre Aufgabe, den Grundcharakter des nachfolgenden großen Tonwerks in …   Herders Conversations-Lexikon

  • ouverture — фр. [увэртю/р] overture англ. [о/увэтьюэ] увертюра …   Словарь иностранных музыкальных терминов

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”