OUTRER
. v. a.
Porter les choses au delà de la juste raison. Les stoïciens ont outré la morale. Ces maximes sont bonnes, mais il ne faut pas les outrer. Outrer une pensée, un sentiment, une comparaison. Outrer la mode. C'est un homme qui outre tout. Il ne faut rien outrer.   Il s'emploie aussi absolument. Il ne faut jamais outrer. Vous outrez.

OUTRER, signifie aussi, Accabler, surcharger de travail. C'est outrer des ouvriers, que de les faire travailler sans relâche. Dans cette acception, il a vieilli.  Il s'employait quelquefois, en ce sens, avec le pronom personnel. Cet homme s'est outré à courir la poste. Il faut travailler, mais il ne faut pas s'outrer.   Outrer un cheval, Le pousser au delà de ses forces. Mener un cheval si longtemps au galop, c'est l'outrer.

OUTRER, signifie encore, Offenser quelqu'un grièvement, pousser sa patience à bout. Vous l'avez outré. Vous l'avez tellement outré, qu'il ne vous le pardonnera jamais.

OUTRÉ, ÉE. participe, Un cheval outré, Excédé.  Outré de douleur, de dépit, de colère, etc., Pénétré, transporté de douleur, de dépit, de colère, etc.  Il est outré de vos refus, de vos injures, etc., Vos refus, vos injures l'irritent, le révoltent. En ce sens, on dit absolument : Il est outré. Je suis outré.

OUTRÉ, s'emploie adjectivement, et se dit Des choses exagérées, excessives, qui passent les bornes prescrites par la raison. Une pensée outrée. Des sentiments outrés. Des louanges outrées. Une flatterie outrée. Sa morale est outrée. Le caractère de ce personnage est outré. En ce sens, il se dit quelquefois Des personnes. Cet homme est outré, il est outré en tout.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • outrer — [ utre ] v. tr. <conjug. : 1> • XVe; « dépasser » 1155; de 2. outre 1 ♦ Exagérer, pousser (l expression) au delà des limites raisonnables. Comédien qui outre son jeu. ⇒ forcer. Outrer un effet. ⇒ amplifier, charger, développer. « Le jeune… …   Encyclopédie Universelle

  • outrer — Outrer. v. a. Porter les choses au delà de la juste raison. Les Stoïciens ont outré la morale. Ces maximes sont bonnes, mais il ne faut pas les outrer. outrer une pensée, un sentiment, une comparaison. On dit, Outrer un cheval, pour dire, Le… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • outrer — (ou tré) v. a. 1°   Porter les choses au delà de la mesure. •   On se divertit à voir outrer cette mode jusqu à la folie, SÉV. 29. •   Vous avez outré les beaux sentiments, SÉV. 215. •   Ne croyez jamais rien de bon de ceux qui outrent la vertu,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OUTRER — v. tr. Porter les choses au delà de la juste raison. Outrer une pensée, un sentiment, une comparaison. Outrer la mode. Il ne faut rien outrer. Outrer un cheval, Le pousser au delà de ses forces. Mener un cheval si longtemps au galop, c’est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • outrer — vt. => Révolter …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • exagérer — [ ɛgzaʒere ] v. tr. <conjug. : 6> • 1535; lat. exaggerare « entasser » 1 ♦ Parler de (qqch.) en présentant comme plus grand, plus important que dans la réalité. ⇒ agrandir, amplifier, développer, enfler, forcer, grossir. Exagérer l étendue… …   Encyclopédie Universelle

  • УТРИРОВАТЬ — (нем. outriren, от лат. ultra чрез, по ту сторону). Преувеличивать, не знать меры в чем либо, вдаваться в крайности. Словарь иностранных слов, вошедших в состав русского языка. Чудинов А.Н., 1910. УТРИРОВАТЬ карикатурно преувеличивать в речи, в… …   Словарь иностранных слов русского языка

  • charger — [ ʃarʒe ] v. tr. <conjug. : 3> • chargier 1080; bas lat. °carricare, de carrus « char » I ♦ 1 ♦ Mettre sur (un homme, un animal, un véhicule, un bâtiment) un certain poids d objets à transporter. Charger une voiture, un cheval, une… …   Encyclopédie Universelle

  • modérer — [ mɔdere ] v. tr. <conjug. : 6> • 1361; lat. moderare, de modus « mesure » 1 ♦ Diminuer l intensité de (un phénomène, un sentiment), réduire à une juste mesure (ce qui est excessif). ⇒ adoucir, diminuer, mitiger, pondérer, réprimer ,… …   Encyclopédie Universelle

  • EXAGÉRER — v. a. Outrer, louer ou décrier à l excès les choses dont on parle. Exagérer une victoire, l importance d une action, l énormité d un crime. C est un homme qui exagère toujours les choses, soit en bien, soit en mal. Vous exagérez trop les défauts… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”