OUÏR
. v. a.
( J'ois, tu ois, il oit ; nous oyons, vous oyez, ils oient. J'oyais. J'ouïs. J'oirai. J'oirais. Que j'oie ou que j'oye. Que j'ouïsse. Oyant. Ouï. On ne se sert aujourd'hui presque jamais de ce verbe qu'à l'infinitif, et aux temps formés du participe Ouï et du verbe Avoir. ) Entendre, recevoir les sons par l'oreille. Avez-vous ouï ce grand bruit ? Je l'ai ouï prêcher. J'ai ouï tous les bons prédicateurs. Si on l'eût ouï parler. Avez-vous ouï dire cette nouvelle ? Il est las de vous ouïr causer, d'ouïr tous vos caquets. Ouïr en confession. Ouïr la messe, Assister à la messe.  Il signifie aussi, Donner audience, écouter, prêter attention. Le prince n'a pas voulu ouïr leurs députés. Un juge doit ouïr les deux parties. Il se fera bien ouïr. On l'a condamné sans l'ouïr.   Il signifie aussi quelquefois, Écouter favorablement, exaucer. Seigneur, daignez ouïr nos voeux. Daignez ouïr les prières de votre peuple. Il vieillit dans toutes ces acceptions.  En termes de Procédure, Ouïr des témoins, Recevoir leurs dépositions. On a fait ouïr tant de témoins. Les témoins ont été ouïs.   Il est assigné pour être ouï, se disait, en Matière criminelle, D'un prévenu assigné pour répondre en personne devant le juge. Décret d'assigné pour être ouï, Ordonnance judiciaire en vertu de laquelle un prévenu était assigné à comparaître en personne.

OUÏ, OUÏE. participe, En termes de Procédure : Ouï le rapport d'un tel. Ouï le procureur du roi en ses conclusions. Un jugement rendu parties ouïes.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ouïr — ouïr …   Dictionnaire des rimes

  • ouïr — [ wir ] v. tr. <conjug. : j ois, nous oyons; j oyais; j ouïs; j ouïrai (vx j orrai, j oirai); que j oie, que nous oyions; que j ouïsse; oyant ouï; surtout inf. et p. p.> • oïrXIIe; audir Xe; lat. audire ♦ Vx ou plaisant ⇒ entendre, écouter …   Encyclopédie Universelle

  • ouir — Ouir, ab Audire, au versa in ou, Picardis Auir, Audire, Accipere, In aures recipere. Ouir attentivement, Arrigere aures. Ouir diligemment, Curam auribus accommodare. N ouir gueres cler, Auribus audire parum. Qui n oit pas fort cler, Captus… …   Thresor de la langue françoyse

  • ouir — OUIR. v. a. Entendre, Recevoir les sons par l oreille. Il n a guere d usage qu à l Infinitif, au Preterit, & aux temps formez du participe. Avez vous oüy ce grand bruit? Je l ay oüy prescher. J ay oüy tous les bons Predicateurs. J oüis hier un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ouir- — in comb.: see over …   Useful english dictionary

  • ouïr — (ou ir. Des grammaires disent que ce mot a une demi aspiration ; cela est contre l usage qui élide l é devant ouïr : l ouïr), j ois, tu ois, il oit, nous oyons, vous oyez, ils oient ; j oyais, nous oyions ; j ouïs, nous ouïmes ; j oirai, nous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OUÏR — v. tr. Ancien verbe qui signifiait Entendre et qui n’est plus guère usité que dans l’expression Ouï dire et dans quelques formules de Procédure. Ouïr des témoins, Recevoir leurs dépositions. On a fait ouïr tant de témoins. Les témoins ont été… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ouir — vt. => Entendre …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ouir — …   Useful english dictionary

  • entr'ouïr — (an trou ir) v. a. N entendre qu à demi. J entr ouïs sa voix. HISTORIQUE    XVe s. •   La dame, qui avoit l oeil et l oreille toujours à son ami, l entrouit d aventure, LOUIS XI Nouv. LXXII.    XVIe s. •   La bassesse de ses fenestres donnant… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”