OPULEMMENT
. adv.
Avec opulence. Ce financier vivait opulemment. Il est peu usité.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • opulemment — [ɔpylamɑ̃] adv. ÉTYM. 1513; de opulent. ❖ ♦ Rare. D une manière opulente, dans l opulence. || Vivre opulemment …   Encyclopédie Universelle

  • opulemment — Opulemment, Opulenter. Vivre opulemment, Adipali victu opimoque gaudere. B …   Thresor de la langue françoyse

  • opulemment — Opulemment. adv. Avec opulence. Il vit opulemment …   Dictionnaire de l'Académie française

  • opulemment — (o pu la man) adv. Avec opulence. HISTORIQUE    XVIe s. •   Opulemment, AMYOT Démétr. 72. •   Opulentement, AMYOT Cam. 26. •   Tous et toutes disnerent avecques luy, tant que deux bons plats et opulamment servis se peurent estendre, CARL. III, 13 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OPULEMMENT — adv. Avec opulence. Vivre opulemment. Il est peu usité …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • opulent — opulent, ente [ ɔpylɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1356; lat. opulentus 1 ♦ Qui est très riche, qui est dans l opulence. ⇒ riche. La « Hongrie, contrée opulente et fertile » (d Alembert). « Son luxe opulent était celui des grands hôtels » (Maupassant). ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • chair — [ ʃɛr ] n. f. • XVe; car 1080; lat. caro, carnis→ carné; acharner I ♦ 1 ♦ Substance molle du corps de l homme ou des animaux, essentiellement constituée des tissus musculaire et conjonctif (opposé à squelette). La chair et les os. Os dépouillés… …   Encyclopédie Universelle

  • titiller — [ titije ] v. tr. <conjug. : 1> • tetiller 1190; rare av. fin XVIIIe ; lat. titillare ♦ Littér. ou plaisant Chatouiller de manière à provoquer une démangeaison légère et agréable. Fig. et fam. Démanger. ⇒ chatouiller. Cette idée me titille… …   Encyclopédie Universelle

  • servir — Servir, Seruire, Asseruire, Deseruire, Inseruire, Subseruire, Ministrare, Famulari. Servir chez aucun, Colere seruitutem apud aliquem. Servir bien Dieu, Religionem colere. Apres Dieu servi, Sacris muneribus perfunctis, ad vitae munera obeunda… …   Thresor de la langue françoyse

  • tenir — à fable, Pro fabula ac nugis habere. Herberay au prologue de Josephe, Dont plusieurs Romans parlent et escrivent si loing de la verité, que toute personne de bon esprit le doit tenir plus à fable qu autrement. Tenir, Tenere. Tenir à perdu, c est… …   Thresor de la langue françoyse

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”