OMBRAGER
. v. a.
Faire de l'ombre, donner de l'ombre. Un grand arbre ombrageait sa chaumière.   Poétiq., Un panache ombrageait sa tête, son front, Il avait un panache sur sa tête.

Fig. et poétiq., Les lauriers ombragent sa tête, son front, se dit D'un capitaine qui a remporté plusieurs victoires, d'un poëte qui a obtenu de grands succès.

OMBRAGÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ombrager — [ ɔ̃braʒe ] v. tr. <conjug. : 3> • 1542; de ombrage 1 ♦ Faire, donner de l ombre à (en parlant des feuillages). Arbres qui ombragent une allée, une terrasse. « Une habitation commode, tout ombragée de platanes » (A. Daudet). 2 ♦ Couvrir,… …   Encyclopédie Universelle

  • ombrager — Ombrager, act. acut. C est faire ombre, Vmbrare, Inumbrare, Opacare, Inopacare …   Thresor de la langue françoyse

  • ombrager — Ombrager. v. a. Faire de l ombre, donner de l ombre. Ce grand arbre ombrageoit tous les environs. On dit fig. d Un Prince victorieux, que Les lauriers ombragent sa teste, ombragent son front …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ombrager — (on bra jé. Le g prend un e devant a et o : ombrageant, ombrageons) v. a. 1°   Faire de l ombre, donner de l ombre. Un grand arbre ombrageait sa chaumière.    Fig. •   Il tombe pour jamais ce cèdre [l empereur Charles VI] dont la tête Défia si… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OMBRAGER — v. tr. Mettre à l’abri des rayons du soleil, en couvrant d’ombre. Cette habitation est bien ombragée. Un large chapeau ombrageait sa tête, Il avait un large chapeau sur la tête …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ombrager — vt. anbrâ <ombrer> (Saxel, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'entr'ombrager — entr ombrager (s ) (an tron bra jé) v. réfl. S ombrager réciproquement. HISTORIQUE    XVIe s. •   [Un bocage] Dont les cheveux par le fer non tondus S entr ombrageoient l un sur l autre espandus, RONS. 642. ÉTYMOLOGIE    Entre, et ombrager …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ombrer — [ ɔ̃bre ] v. tr. <conjug. : 1> • 1622; de l it. ombrare; « marquer d un trait noir » 1555; « mettre à l ombre » XVe; de 1. ombre 1 ♦ Marquer de traits ou de couleurs figurant les ombres, en dessinant ou en peignant. Ombrer un dessin. Terre… …   Encyclopédie Universelle

  • OMBRE — Pour la connaissance symbolique, l’ombre apparaît comme une réalité lourde de toutes les angoisses humaines. Le pays de la mort est éprouvé comme le royaume des ombres. Sans être confondue avec l’âme, l’ombre lui est liée. Aussi, dans de… …   Encyclopédie Universelle

  • ensoleiller — [ ɑ̃sɔleje ] v. tr. <conjug. : 1> • 1852; de en et soleil 1 ♦ Remplir de la lumière du soleil. ♢ P. p. adj. Exposé au soleil. « des bois ombreux, des clairières ensoleillées » (Gautier) . « les terrasses encore ensoleillées » (Camus).… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”