OFFUSQUER
. v. a.
Il signifie, dans quelques phrases, Empêcher d'être vu : Les nuées offusquent le soleil, offusquent le jour. Dans d'autres, il signifie, Empêcher de voir : Ôtez-vous de devant moi, vous m'offusquez la vue. Dans quelques autres, il signifie, Empêcher de voir et d'être vu : Ces arbres offusquent la maison, Ils empêchent qu'on ne voie la maison, et que de la maison on ne voie les environs.

Fig., Les vapeurs du vin offusquent le cerveau, les passions offusquent la raison, etc., Les vapeurs du vin troublent le cerveau, les passions troublent la raison, etc.

OFFUSQUER, signifie aussi, Empêcher de voir en éblouissant, éblouir. Le soleil m'offusque les yeux. Une trop grande clarté offusque.

OFFUSQUER, signifie encore, figurément, Choquer, déplaire, donner de l'ombrage. Qu'est-ce qui vous offusque en cela ? Cet homme l'offusquait depuis longtemps. Cet homme est né jaloux, tout l'offusque. La réputation dont vous jouissez l'offusque et le chagrine. Cet artiste a un rival qui l'offusque.

OFFUSQUÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • offusquer — Offusquer …   Thresor de la langue françoyse

  • offusquer — [ ɔfyske ] v. tr. <conjug. : 1> • XIVe; lat. ecclés. offuscare « obscurcir » ♦ Indisposer (qqn) par des actes ou des propos qui lui déplaisent. ⇒ choquer, froisser, heurter. Il est offusqué d un tel sans gêne. « Les succès de Proust… …   Encyclopédie Universelle

  • offusquer — OFFUSQUER. v. a. Empescher de voir, d estre vû, obscurcir. Les nuées offusquent le Soleil, offusquent le jour. ostez vous de devant moy, vous m offusquez. faites couper ces arbres, ils offusquent vostre maison de ce costé là. ces grands cheveux… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • offusquer — (o fu ské), j offusquais, nous offusquions, vous offusquiez ; que j offusque, que nous offusquions, que vous offusquiez, v. a. 1°   Empêcher l effet soit de la vue, soit de la lumière, soit de l une ou de l autre. Les nuées offusquent le soleil.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OFFUSQUER — v. tr. Empêcher d’être vu. Les nuages offusquent le soleil, offusquent le jour. Il signifie aussi Empêcher de voir en éblouissant, éblouir. Offusquer la vue. Le soleil m’offusque les yeux. Une trop grande clarté offusque. Fig., Les vapeurs du vin …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • offusquer — vt. , fâcher ; intimider : ofuskâ (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'offusquer — ● s offusquer verbe pronominal être offusqué verbe passif Être choqué, vexé : S offusquer de ne pas avoir été invité. ● s offusquer (difficultés) verbe pronominal être offusqué verbe passif Construction S offusquer se construit comme s offenser.… …   Encyclopédie Universelle

  • scandaliser — [ skɑ̃dalize ] v. tr. <conjug. : 1> • scandalizer fin XIIIe; escandaliser 1190; bas lat. scandalizare 1 ♦ Relig. Être un sujet de scandale pour (qqn), inciter au péché. Scandaliser les âmes. Pronom. « Il est bien ridicule de se scandaliser… …   Encyclopédie Universelle

  • offuscation — ⇒OFFUSCATION, subst. fém. Action d offusquer; résultat de cette action. A. [Correspond à offusquer A 1 a] ASTRON., rare. Je serais riche (...) Je pourrais continuer mes calculs sur l offuscation solaire (HUGO, Homme qui rit, t.1, 1869, p.163). B …   Encyclopédie Universelle

  • déplaire — [ deplɛr ] v. tr. <conjug. : 54> • 1160; lat. pop. °displacere, de placere « plaire » I ♦ V. tr. ind. 1 ♦ Ne pas plaire; causer du dégoût, de l aversion (à qqn, à un groupe...). ⇒ dégoûter. Cet aliment me déplaît. ⇒ répugner. Œuvre, style… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”