OBÉISSANCE
. s. f.
Action de celui qui obéit. Un acte d'obéissance. Il a manqué d'obéissance. Vous n'apaiserez votre père que par une prompte obéissance.   Prêter obéissance à un prince, Se soumettre solennellement à sa domination.

OBÉISSANCE, signifie aussi, La disposition à obéir, l'habitude d'obéir, la soumission d'esprit aux ordres des supérieurs. Grande, parfaite, entière obéissance. Obéissance aveugle, servile. Obéissance passive. Obéissance filiale, chrétienne. Faire voeu de pauvreté, de chasteté et d'obéissance. Cet enfant est d'une grande obéissance. J'aime l'obéissance dans les enfants.

Prov., en termes de Dévotion, Obéissance vaut mieux que sacrifice, Rien ne plaît à Dieu autant qu'une entière soumission à ses volontés.

OBÉISSANCE, en parlant Des princes, se prend quelquefois pour Domination, autorité. Vivre sous l'obéissance d'un prince. Les peuples qui sont sous son obéissance. Il a réduit, il a rangé cette province sous son obéissance. Dans tous les pays, dans toutes les terres de son obéissance. Se soustraire à l'obéissance d'un prince. Rentrer dans l'obéissance, sous l'obéissance de son prince.   Être sous l'obéissance de père et de mère, Être soumis à l'autorité légale de son père et de sa mère.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • obéissance — [ ɔbeisɑ̃s ] n. f. • déb. XIVe; « juridiction » 1270; de obéir ♦ Le fait d obéir; action, état d une personne qui obéit. ⇒ soumission, subordination. REM. L obéissance a un caractère plus formel que la soumission. Obéissance des enfants à leurs… …   Encyclopédie Universelle

  • obeïssance — Obeïssance. s. f. v. Action de celuy qui obeït. Grande obeïssance. humble obeïssance. prompte, parfaite, entiere obeïssance. obeïssance aveugle. rendre obeïssance à quelqu un. le fils doit obeïssance à son pere, luy doit honneur & obeïssance. On… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • obeissance — Obeissance, Auscultatio, Morigeratio, Obedientia, Obsequela, Obtemperatio. L amour et obeissance qu on doit à Dieu, pere et mere, et autres prochains parens, Pietas. L obeissance et honneur qui est deu aux magistrats, leur est rendu et fait,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Obeissance — Obéissance L obéissance ou soumission à l autorité est l une des formes de l influence sociale. En psychologie sociale, on parle d obéissance quand une personne adopte un comportement différent parce qu un autre individu, perçu comme une source d …   Wikipédia en Français

  • obéissance — (o bé i san s ) s. f. 1°   Action de celui qui obéit. •   Nous vous rendrons, seigneur, entière obéissance, CORN. Héracl. II, 6. •   Nous demeurons dans l obéissance à leurs décrets, PASC. Prov. XVIII. •   On me contait hier la comédie de ce… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Obéissance —          ALAIN (Émile Auguste Chartier, dit)     Bio express : Philosophe et essayiste français (1868 1951)     «Résistance et obéissance, voilà les deux vertus du citoyen. Par l obéissance il assure l ordre ; par la résistance il assure la… …   Dictionnaire des citations politiques

  • Obéissance — L obéissance (ou soumission à l autorité) est l une des formes de l influence sociale. En psychologie sociale, il est question d obéissance lorsqu un individu adopte un comportement différent parce qu un autre individu, perçu comme une source d… …   Wikipédia en Français

  • OBÉISSANCE — n. f. Action de celui qui obéit. Un acte d’obéissance. Il a manqué d’obéissance. Vous n’apaiserez votre père que par une prompte obéissance. Prêter obéissance à un prince, Se soumettre solennellement à sa domination. OBÉISSANCE signifie aussi… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • obéissance — nf. obè issinsa (Albanais), obèyissinse (Villards Thônes). A1) disposition à obéir : kman nm. (Saxel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Obéissance —    см. Повиновение …   Философский словарь Спонвиля

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”