NOUVELLE
. s. f.
Le premier avis qu'on reçoit d'une chose arrivée récemment. Bonne, mauvaise, fâcheuse nouvelle. Vieille nouvelle. Nouvelle importante. C'est une nouvelle toute fraîche. Ce que vous nous dites est une vieille nouvelle. D'où avez-vous appris cette nouvelle ? La confirmation d'une nouvelle. Cette nouvelle ne s'est point confirmée. Cette nouvelle n'a aucun fondement. Cette nouvelle est vraie, est fausse, est sûre, est douteuse, est invraisemblable, est inexacte, est apocryphe. Nouvelle agréable, fâcheuse, triste, alarmante. Une époque fertile en nouvelles. Quelle nouvelle ? Savez-vous quelques nouvelles ? Je ne sais point de nouvelles. Je ne sais pas la moindre nouvelle. Il m'a donné des nouvelles de son voyage, de son expédition, de sa santé. Être curieux de nouvelles. Écrire, porter des nouvelles. J'ai des nouvelles certaines. Il court certaines nouvelles. Il est venu des nouvelles. Faire courir, semer, répandre une nouvelle. De qui tenez-vous cette nouvelle ? Je ne savais point cela, c'est une nouvelle pour moi. Aimer à débiter des nouvelles. Se plaire à inventer, à fabriquer, à forger des nouvelles. On a eu nouvelle de l'arrivée de la flotte. On a eu nouvelle que les ennemis ont été battus. Il n'est resté personne pour venir en dire des nouvelles.   Être à la source des nouvelles, Être au lieu où se passent les choses les plus importantes, et où l'on est le plus tôt instruit des événements.

Fig. et fam., Nouvelles d'antichambre, de basse-cour, nouvelles de l'arbre de Cracovie, Nouvelles fausses, ridicules.  Nouvelles à la main, Espèce de journal manuscrit qu'on distribuait à des abonnés.  Ne faites rien que vous n'ayez de mes nouvelles, que je ne vous aie donné, que vous n'ayez reçu de mes nouvelles, Que je ne vous aie fait savoir quelque chose de nouveau sur l'affaire dont il s'agit.  Par menace, Vous aurez, vous entendrez de mes nouvelles, Je me vengerai de vous.  En plaisantant, Je sais de vos nouvelles, Je sais de vos aventures secrètes, je sais des particularités que vous m'aviez cachées.

Fam., Vous en pouvez dire des nouvelles, Vous êtes mieux instruit de cela que personne. Je puis en dire des nouvelles, Je le sais pertinemment Envoyer savoir des nouvelles de quelqu'un, Envoyer demander quel est l'état de sa santé. Mandez-moi de vos nouvelles, Écrivez-moi, faites-moi savoir l'état où vous vous trouverez, ce que vous ferez. Recevoir des nouvelles de quelqu'un, Recevoir de ses lettres. Il y a longtemps que je n'ai reçu de ses nouvelles.   En termes de Guerre, Envoyer aux nouvelles, Envoyer quelqu'un pour s'instruire de la position, de la force des ennemis.  On ne sait point de nouvelles, on est sans nouvelles de ce pays, de cette armée, On n'en a point reçu de lettres, on ignore ce qui s'y passe.

Fam., N'avoir ni vent ni nouvelles d'une personne, N'en point entendre parler, et ne savoir ce qu'elle est devenue.  Il y a bien des nouvelles, voici bien des nouvelles, on dit de grandes nouvelles, Il est arrivé quelque chose de fort surprenant, de fort extraordinaire, de fort important.

Prov. et absol., Point de nouvelles, se dit Lorsqu'on ne peut obtenir un résultat qu'on attend, la décision d'une affaire, l'exécution d'une promesse, etc. Il me dit souvent qu'il me payera ; mais pour de l'argent, point de nouvelles. On a beau heurter à sa porte, point de nouvelles, Personne n'ouvre.

Prov., Point de nouvelles, bonnes nouvelles, Quand on ne reçoit pas de nouvelles d'une personne, on doit présumer qu'il ne lui est point arrivé de mal.

NOUVELLE, se dit aussi de Certains romans très-courts, de certains récits d'aventures intéressantes ou amusantes. Une jolie nouvelle. Nouvelle italienne, espagnole. Nouvelle historique, tragi-comique. Les Nouvelles de Boccace. Les Nouvelles de la reine Marguerite. Les Nouvelles de Cervantes. Les Nouvelles de Scarron. Les cent Nouvelles nouvelles.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • NOUVELLE — Depuis les nouvelles de la Renaissance, on ne fait que parler des renaissances de la nouvelle: au XIXe, au XXe siècle. Comme si ce genre périodiquement périclitait, ou décédait. Mais l’âge classique pourrait bien se définir: celui, notamment, de… …   Encyclopédie Universelle

  • nouvelle — Nouvelle. s. f. Le premier advis qu on reçoit d une chose arrivée recemment. Bonne nouvelle. mauvaise, fascheuse nouvelle. fraische nouvelle. vieille nouvelle. nouvelle importante. dire une nouvelle. d où avez vous appris cette nouvelle? la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • nouvelle — Nouvelle, Nuntius, Nuntium. Bonne nouvelle, Euangelium, Bonus nuntius. Vous me dictes bonnes nouvelles, Bene hercle denuntias. Nouvelles plaisantes, Lepidum nuntium. Nouvelles incertaines, Dubij rumores. Apporter nouvelle, Nuntium afferre.… …   Thresor de la langue françoyse

  • Nouvelle — (Ореокастро,Греция) Категория отеля: 2 звездочный отель Адрес: 7km Thessaloniki Oraiokastro, Ореока …   Каталог отелей

  • nouvelle — [no͞o vel′] [Fr] [often in italics] adj. 1. new 2. of or characteristic of nouvelle cuisine n. short for NOUVELLE CUISINE …   English World dictionary

  • nouvelle — VAGUE nuvél vag] loc. s. la nouvelle vague, noul val) Trimis de raduborza, 07.05.2008. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • nouvelle — (n.) short fictitious narrative dealing with a single situation or aspect of a character, 1670s, Fr. nouvelle (11c.), lit. new (see NOVEL (Cf. novel) (adj.)) …   Etymology dictionary

  • Nouvelle — Nouvelle, La (spr. nuwéll), Le Port de la N., Hafenstadt für Narbonne im franz. Dep. Aude, an der Mündung des Robinekanals (Kanal von Narbonne) in das Mittelländ. Meer, (1901) 2412 E …   Kleines Konversations-Lexikon

  • nouvelle — nouveau ou, devant une voyelle ou une h muette, nouvel, nouvelle (nou vô ou nou vèl, nouvè l ) adj. 1°   Qui est ou apparaît pour la première fois. •   Qu y a t il de nouveau ? Votre vertu est si connue que, si je n en publie que ce que j en sais …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Nouvelle — Pour les articles homonymes, voir Nouvelle (homonymie). Une nouvelle est un récit court. À l origine de la longueur d un paragraphe, il pouvait de ce fait être publié aussi bien dans les journaux qu en recueil. Apparu à la fin du Moyen Âge, ce… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”