NEZ
. s. m.
Cette partie saillante du visage qui est entre le front et la bouche, et qui est l'organe de l'odorat. Grand, petit nez. Nez aquilin, retroussé, épaté, pointu. Nez de perroquet, de furet. Nez camus, camard. Nez enluminé, bourgeonné, boutonné, gravé. Avoir mal au nez. Il est tombé sur le nez. Il a donné du nez en terre. Il s'est cassé le nez. Il saigne du nez.   Il se dit aussi en parlant De quelques animaux. Le nez d'un chien. Les chiens qui se portent bien ont le nez frais et humide. Ce cheval porte le nez au vent.   Parler, chanter du nez, Parler, chanter d'une manière désagréable, comme si le nez était bouché.  Les phrases figurées et proverbiales qui suivent sont toutes du style familier.

Fig., Saigner du nez, Manquer de résolution, de courage dans l'occasion. Il s'était vanté de faire hardiment cette proposition, mais il a saigné du nez. Il n'a point répondu au défi, il à saigné du nez.

Fig., Ne pas voir plus loin que son nez, que le bout de son nez, Avoir peu de lumières, peu de prévoyance.

Fig., Tirer les vers du nez à quelqu'un, Tirer de lui un secret en le questionnant adroitement.

Fig., Jeter à quelqu'un une chose au nez, La lui reprocher. Il me jette toujours mon âge au nez.

Fig., Mettre son nez, mettre le nez, fourrer son nez où l'on n'a que faire, Se mêler indiscrètement de quelque chose. On dit dans un sens analogue, Mettre son nez partout.

Fig., Mettre le nez dans une affaire, Commencer à l'examiner. À peine eut-il mis le nez dans cette affaire, qu'il vit le point de la difficulté.

Fig., Mettre le nez dans les livres, Commencer à étudier. Il n'a jamais mis le nez dans un livre, Il n'a jamais lu.

Fig., Avoir toujours le nez sur quelque chose, Y être toujours appliqué. Cette femme a toujours le nez sur son ouvrage. Il a toujours le nez sur ses livres. On dit dans le même sens, Ne pas lever le nez de dessus quelque chose. Cette fille est fort laborieuse, elle ne lève pas le nez de dessus son ouvrage.

Fig., Mener quelqu'un par le nez, par le bout du nez, Abuser de l'ascendant qu'on a sur quelqu'un pour lui faire faire tout ce qu'on veut.

Fig., Donner du nez en terre, Échouer dans quelque entreprise. Il espérait faire une grande fortune, mais il a donné du nez en terre. On dit à peu près dans le même sens, Se casser le nez. Il croyait gagner des monts d'or dans cette affaire, il s'y est cassé le nez.

Fig., Avoir toujours quelqu'un sur le nez, à cheval sur le nez, En être perpétuellement occupé d'une manière désagréable.

Prov. et fig., Se couper, s'arracher le nez pour faire dépit à son visage, Faire par dépit contre quelqu'un une chose dont on souffre le premier.

Prov. et fig., Avoir un pied de nez, Avoir la honte de ne pas obtenir un succès dont on s'était flatté. Faire un pied de nez à quelqu'un, Se moquer de lui.

Prov. et fig., Il vaut mieux laisser son enfant morveux, que de lui arracher le nez, Il est de la sagesse de tolérer un petit mal, lorsqu'on risque, en voulant y remédier, d'en causer un plus grand.

Prov. et par exagér., Il est si jeune, que, si on lui tordait le nez, il en sortirait encore du lait, se dit D'un très-jeune homme qui se veut mêler de choses au-dessus de son âge.

Prov., Cela paraît comme le nez au milieu du visage ; et, par ironie, Cela ne paraît pas plus que le nez au milieu du visage, se dit D'une chose qui paraît et qu'on s'efforcerait en vain de cacher.

Prov. et pop., Ce n'est pas pour son nez, La chose dont il s'agit ne lui est pas destinée. On dit ironiquement dans le même sens, C'est pour son nez ; vraiment c'est pour son nez.

NEZ, se dit aussi, familièrement, pour Tout le visage. On voyait autrefois des femmes qui avaient toujours un masque sur le nez. Donner sur le nez à quelqu'un. Mettre le nez à la fenêtre. Il avait bien à faire de venir montrer là son nez. Les ennemis sont resserrés dans leurs lignes, ils n'oseraient montrer le nez. Ils se sont rencontrés nez à nez. Regarder quelqu'un sous le nez. On lui a fermé la porte au nez.

Fig., Donner sur le nez à quelqu'un, Lui faire éprouver quelque mortification.

Fam., Au nez de quelqu'un, En sa présence et en le bravant. Il lui a soutenu cela à son nez. Il lui a dit des injures à son nez, à son nez et à sa barbe.

Fam., Rire au nez de quelqu'un, Se moquer de lui en face. Il dit des choses si hors de propos, qu'on ne saurait s'empêcher de lui rire au nez.

NEZ, signifie quelquefois, Le sens de l'odorat. Il a bon nez, il sent de loin. Il a le nez fin. Cette odeur est forte, elle prend au nez. Cette moutarde monte au nez. Ce chien a du nez. Les lévriers n'ont point de nez.

Fig. et fam., Avoir bon nez, Avoir de la sagacité, prévoir les choses de loin. Cette entreprise a fort mal tourné, il a eu bon nez de ne pas s'en mêler. Vous avez eu bon nez de nous venir voir, nous avons une heureuse nouvelle à vous apprendre. On dit de même, Avoir le nez fin, avoir du nez.

NEZ, signifie figurément, en termes de Marine, L'éperon, l'avant, la proue d'un vaisseau. On ne l'emploie guère que dans cette phrase, Ce vaisseau est trop sur le nez, Il penche trop en avant.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • nez — [ ne ] n. m. • nes 1080; lat. nasus I ♦ 1 ♦ Partie saillante du visage, située dans son axe, entre le front et la lèvre supérieure, et qui abrite l organe de l odorat (partie antérieure des fosses nasales). ⇒fam. blair, 1. nase, 2. pif, 2. tarin …   Encyclopédie Universelle

  • nez — NEZ. s. m. Cette partie eminente du visage qui est entre le front & la bouche, & qui sert a l odorat. Grand nez. petit nez. nez aquilin. nez retrousse. nez épaté. nez evasé. nez pointu. nez de perroquet. nez de furet. nez camus, camard. nez… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • nez — Nez, m. Nasus. Qui a le nez rebouché contremont, comme les Mores, Resimus, Naso repando, Silus. Qui a grand nez, Nasutus. Oster le nez du visage, Denasare. Un faux nez, Nasus subdititius. Haut nez, c est une phrase en venerie, par laquelle les… …   Thresor de la langue françoyse

  • Nez — may refer to: Nez Perce (disambiguation), tribe of Native Americans Nez (album), music album by Agnes Monica Nezihe Kalkan, Turkish performer (commonly known as Nez in Turkey and in Europe) This disambiguation page lists articles associated with… …   Wikipedia

  • nez — (né ; le z ne se prononce et ne se lie jamais : un né aquilin ; au pluriel, le z se lie : des né zaquilins) s. m. 1°   Partie saillante, pyramidale et triangulaire du visage qui est l organe de l odorat. Le bout du nez, l extrémité libre du nez.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • NEZ — n. m. Partie saillante du visage qui est entre le front et la bouche, et qui est le siège de l’odorat. Nez droit, pointu, aquilin, busqué, retroussé, épaté, camus, camard. Nez d’aigle, de perroquet, de furet. Nez rouge, enluminé, fleuri,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Nez — Pour les articles homonymes, voir Nez (homonymie). Nez …   Wikipédia en Français

  • nez — n.m. Avoir du nez, avoir le nez fin, avoir le nez creux, savoir deviner, être prévoyant, avoir du flair. / Mettre son nez dans les affaires des autres, se mêler indiscrètement de ce qui ne vous regarde pas. / Mettre à quelqu un le nez dans son… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • nez — nm., pif : NÂ (Aillon V., Aix, Albanais.001, Annecy.003, Arvillard.228, Balme Si., Beaufort, Conflans, Cordon.083, Demi Quartier, Giettaz, Leschaux, Montagny Bozel, Morzine, Nonglard, Praz Arly, St Vital, Ste Reine, Samoëns, Saxel.002, Sixt,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • nez —    Le vit; que l’on juge d’après le nez: plus il est fort, mieux il se fait sentir.         Ah! quel né! (bis)    Tout l’ monde en est étonné.    GUINARD.         Belles, jamais ne prenez    Ceux qui n’ont pas un grand nez.    COLLÉ.    «Grand… …   Dictionnaire Érotique moderne

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”