NAÏF
, ÏVE. adj.
Naturel, ingénu, sans fard, sans apprêt, sans artifice. Une beauté naïve. Les grâces naïves de l'enfance. Une réponse simple et naïve. Des manières naïves et agréables. Un ton naïf et doux. Il a quelque chose de naïf dans l'humeur, dans l'esprit. Une pensée naïve.   Il signifie aussi, Qui retrace simplement la vérité, qui imite la nature sans laisser paraître d'artifice, ni d'effort. Faire une description, une relation, une peinture naïve de quelque chose. Expression naïve. Il y a dans ce tableau des airs de tête bien naïfs. Il y a quelque chose de naïf dans tout ce que ce peintre compose. L'attitude, la pose de cette statue est naïve.

NAÏF, se dit aussi Des personnes, et signifie, Qui dit sa pensée sans détour, ingénument. C'est l'homme du monde le plus naïf. Une personne franche et naïve.   Il se prend quelquefois en mauvaise part, et signifie, Qui dit, par un excès de simplicité, ce qu'il aurait intérêt à cacher. C'est un homme naïf dont vous tirerez tout ce que vous voudrez.   Il se dit aussi Des choses, dans un sens analogue. Un amour-propre naïf. Une vanité naïve. Il lui est échappé une réponse bien naïve. Cela est naïf.

NAÏF, s'emploie substantivement pour signifier, Le genre naïf dans les arts et en littérature. Le naïf, en peinture, distingue les ouvrages de l'école flamande. Le naïf, en littérature, n'est pas le bas et le trivial.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • naïf — naïf …   Dictionnaire des rimes

  • naïf — naïf, naïve [ naif, naiv ] adj. • 1155; lat. nativus I ♦ 1 ♦ Vx ou littér. Originaire, natif. « saisir notre esprit dans son état naïf et comme à ses débuts » (Paulhan). 2 ♦ (XVIe) Vieilli Qui représente bien la chose telle qu elle est. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • naïf — naïf, ive (na ïf, i v . Au pluriel, qu il écrivait naïfz, le XVIe siècle prononçait na ï, sans f, J. PELLETIER, dans LIVET, la Gramm. franç. p. 148) adj. 1°   Natif (vieilli en ce sens). •   Une couleur de roses... avait... Rehaussé de son teint… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • naif — naíf o naif 1. ‘[Arte o artista] que se expresa con ingenuidad deliberada, imitando la sensibilidad infantil’. Es adaptación gráfica de la voz francesa naïf (‘ingenuo’). Tiene dos acentuaciones válidas: la forma con hiato naíf [na íf] refleja la… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • naíf — o naif 1. ‘[Arte o artista] que se expresa con ingenuidad deliberada, imitando la sensibilidad infantil’. Es adaptación gráfica de la voz francesa naïf (‘ingenuo’). Tiene dos acentuaciones válidas: la forma con hiato naíf [na íf] refleja la… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • naif — Naif, [na]ive. adj. Naturel, sans fard, sans artifice. Une beauté naive. les couleurs naives de son teint. En ce sens il n a guere d usage qu en Poësie. Il signifie aussi, Qui represente bien la verité, qui imite bien la nature. Faire une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Naif — Naïf Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • naif — naíf o naif (Del fr. naïf, ingenuo). 1. m. Estilo pictórico caracterizado por la deliberada ingenuidad, tanto en la representación de la realidad como en los colores empleados. 2. adj. Perteneciente o relativo al naíf …   Diccionario de la lengua española

  • naíf — o naif (Del fr. naïf, ingenuo). 1. m. Estilo pictórico caracterizado por la deliberada ingenuidad, tanto en la representación de la realidad como en los colores empleados. 2. adj. Perteneciente o relativo al naíf …   Diccionario de la lengua española

  • naïf — → naíf o naif …   Diccionario panhispánico de dudas

  • naif — (adj.) 1590s, from Fr. naïf, lit. naive (see NAIVE (Cf. naive)). As a noun, first attested 1893, from French, where O.Fr. naif also meant native inhabitant; simpleton, natural fool …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”