MURMURE
. s. m.
Bruit sourd et confus de plusieurs personnes qui parlent en même temps, ou qui font entendre des sons inarticulés en signe d'improbation ou d'approbation. Quel murmure est-ce que j'entends ? Il s'éleva dans l'auditoire un murmure flatteur. Murmure d'approbation, d'improbation .  Il signifie aussi, Le bruit et les plaintes que font des personnes mécontentes. Dans ce sens, il s'emploie surtout au pluriel. Le nouvel impôt a excité de grands murmures. Il s'est élevé beaucoup de murmures contre cette disposition. Il faut tâcher d'apaiser les murmures du peuple, sans vouloir les étouffer. Tous ces murmures aboutiront à quelque chose de fâcheux.   Il se dit quelquefois de La plainte sourde d'une seule personne. Il apprit sa disgrâce sans se permettre la moindre plainte, le moindre murmure.

Fig., Le murmure du coeur, le murmure des passions, Le mouvement secret des passions contraintes ou contrariées. Il eut bien de la peine à étouffer les murmures de son coeur. La voix de la raison étouffa en lui les murmures de l'amour. On dit dans le même sens, Les murmures du sang, les murmures de la vanité. Ces expressions appartiennent au style soutenu.

MURMURE, se dit aussi Du bruit que font les eaux en coulant, ou les vents quand ils agitent doucement les feuilles des arbres, etc. Le murmure des eaux. Le doux murmure des fontaines, des ruisseaux. Le murmure des zéphyrs.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • murmure — [ myrmyr ] n. m. • XIIe; lat. murmur « grondement », onomat.; changt de sens en fr. à cause de la prononc. du u, d ab. [ u ] , puis [ y ] I ♦ 1 ♦ Bruit sourd, léger et continu de voix humaines. ⇒ bourdonnement, chuchotement, susurrement. Rires et …   Encyclopédie Universelle

  • murmure — MURMURE. s. m. Bruit sourd & confus de plusieurs personnes qui parlent en mesme temps. Il se prend ordinairement pour le bruit & les plaintes que font des personnes mal contentes. Il s eleva un murmure general contre cette proposition. quel… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Murmure — (phonétique)  Pour la revue précédemment nommée « Murmure », voir Mrmr. Le murmure est un des phénomènes phonétiques affectant le mode d articulation des consonnes occlusives sonores Il est noté à l aide du signe diactritique …   Wikipédia en Français

  • murmure — Murmure, m. penac. Admurmuratio, Murmur. Murmure et grondement de soldats, Fremitus militum. Liuius lib. 22 …   Thresor de la langue françoyse

  • murmuré — murmuré, ée (mur mu ré, rée) part. passé de murmurer. Dit à voix basse. Des paroles murmurées dans l oreille …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • murmuré — s. m. [Etnografia] Instrumento musical de indígenas brasileiros, formado de ossos humanos. = MUREMURÉ   ‣ Etimologia: tupi muremu re …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • múrmure — s. m. 1. Murmúrio. 2. Ruído das ondas ou da água corrente.   ‣ Etimologia: latim murmur, uris …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • murmure — obs. form of murmur n. and v …   Useful english dictionary

  • murmure — (mur mu r ) s. m. 1°   Bruit léger des eaux, des vents, etc. •   À peine parlions nous qu un murmure confus, Sortant du fond de l antre, expliquait leur refus, CORN. Oedipe, I, 6. •   Une fontaine y faisait un doux murmure, FÉN. Tél. IV. •   Le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MURMURE — n. m. Bruit de voix sourd et confus. Un murmure se fit entendre. Il s’éleva dans l’auditoire un murmure flatteur. Murmure d’approbation, d’admiration. Il désigne aussi le Bruit et les plaintes que font des personnes mécontentes. Dans ce sens, il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”