MOUVOIR
. v. a.
( Je meus, tu meus, il meut ; nous mouvons, vous mouvez, ils meuvent. Je mouvais. Je mus. Je mouvrai. Meus. Que je meuve. Que nous mouvions. Je mouvrais. Que je musse. Mouvant. Mû. Plusieurs de ces temps ne sont en usage que dans le style didactique.) Remuer, faire aller d'un lieu à un autre, faire changer de place. Mouvoir une chose de sa place. Cent hommes ne sauraient mouvoir cette pierre. Le ressort qui meut toute la machine. On ne saurait expliquer comment l'âme, étant purement spirituelle, peut mouvoir le corps.   Il se dit aussi Des facultés de l'âme et des choses morales, et signifie, Exciter, donner quelque impulsion, faire agir. C'est la passion qui le meut. C'est la colère qui l'a mû à cette action.

Prov., L'objet meut la puissance, La présence de l'objet détermine à l'action.  Mouvoir une querelle, Susciter, faire une querelle. On dit aussi quelquefois, Émouvoir. L'un et l'autre sont peu usités.  En termes de Palais, Tous procès mus et à mouvoir, Tous procès présents et futurs. Pour terminer tous procès mus et à mouvoir.   À ces causes et autres considérations à ce nous mouvant, c'est-à-dire, Nous portant, nous excitant : formule qui s'employait dans les édits du roi.

MOUVOIR, s'emploie aussi avec le pronom personnel. Le pauvre homme ne saurait se mouvoir. Un corps qui se meut en ligne droite.   Elliptiq., Faire mouvoir, Mettre une chose en mouvement, faire qu'elle se meuve. Il s'emploie au sens physique et au sens moral. Voilà le ressort qui fait mouvoir toute la machine. La volonté fait mouvoir les autres facultés .

MÛ, UE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mouvoir — [ muvwar ] v. tr. <conjug. : 27; rare sauf inf., prés. indic. et participes> • muveir déb. XIIe; lat. movere I ♦ V. tr. Littér. ou style soutenu 1 ♦ Mettre en mouvement. ⇒ actionner, animer, ébranler, remuer (cf. Faire fonctionner). Mouvoir …   Encyclopédie Universelle

  • mouvoir — MOUVOIR. v. act. Remuer, faire aller d un lieu à un autre, faire changer de place. Mouvoir une chose de sa place. cent hommes ne sçauroient mouvoir cette pierre. le pauvre homme ne sçauroit se mouvoir. les intelligences qui meuvent les spheres… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • mouvoir — Mouvoir, C est bouger d une place à autre, Mouere. Mouvoir aussi est inciter aucun à faire quelque chose, comme, Les Suisses meus des suasions de Orgetorix, firent leurs preparatifs pour se mettre {{o=mette}} en chemin, His rebus adducti, et… …   Thresor de la langue françoyse

  • mouvoir — (mou voir), je meus, tu meus, il meut, nous mouvons, vous mouvez, ils meuvent ; je mouvais ; je mus ; je mouvrai ; je mouvrais ; meus ; qu il meuve, mouvons, mouvez, qu ils meuvent ; que je meuve, que tu meuves, qu il meuve, que nous mouvions,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MOUVOIR — v. tr. Déplacer, faire aller d’un lieu à un autre, mettre en mouvement. Mouvoir un meuble. Le ressort qui meut toute la machine. SE MOUVOIR signifie spécialement Marcher, se déplacer. Il se meut très difficilement. Un corps qui se meut en ligne… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Mouvoir — Mouvement Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Mouvoir — III гр., (avoir) P.p.: mu 1) Двигать 2) Побуждать, сподвигнуть, стимулировать Présent de l indicatif je meus tu meus il meut nous mouvons vous mouvez ils meuvent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • se mouvoir — ● se mouvoir verbe pronominal Se déplacer, bouger : De gros nuages se meuvent dans le ciel. Il a des difficultés pour se mouvoir. Littéraire. Évoluer, vivre : Se mouvoir dans une atmosphère de mesquineries. ● se mouvoir (synonymes) verbe… …   Encyclopédie Universelle

  • danser — [ dɑ̃se ] v. <conjug. : 1> • dencier v. 1170; p. ê. du frq. °dintjan « se mouvoir de ci de là », ou du lat. pop. °deantiare « faire un mouvement vers l avant », doublet de °abantiare I ♦ V. intr. 1 ♦ Exécuter une danse (⇒fam. gambiller,… …   Encyclopédie Universelle

  • MOUVEMENT — Certes, la conceptualisation du mouvement ne date pas des débuts de la science moderne. Force est de constater, cependant, que la physique moderne est née à propos de la question du mouvement et en réaction, sur ce point précis, contre la… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”