MOUDRE
. v. a.
( Je mouds, tu mouds, il moud ; nous moulons. Je moulais. Je moulus. Je moudrai. Que je moule. Que je moulusse. Moulant. Moulu. ) Broyer, mettre en poudre par le moyen du moulin. Moudre du blé, du froment, du riz, des fèves, etc. Moudre du café. Faire moudre un setier de blé.   Il s'emploie quelquefois absolument. Le moulin n'a pas assez d'eau, il ne peut moudre que six mois de l'année. Ce moulin moud trop gros, ne moud pas assez fin.

Fig., Moudre un homme de coups, Le battre violemment. On l'a moulu de coups, tout moulu de coups.

Prov. et fig., Il n'est que d'être à son blé moudre, Il n'y a rien de tel, pour qu'une affaire réussisse, que de la suivre, de la surveiller soi-même.

MOULU, UE. participe, Or moulu, Or réduit en très-petites parties, et dont on se sert quelquefois pour dorer des métaux.

Fig., Avoir le corps tout moulu, être tout moulu, Sentir des douleurs par tout le corps, pour avoir couru la poste, ou pour avoir couché sur la dure, ou pour avoir enduré quelque autre fatigue.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • moudre — [ mudr ] v. tr. <conjug. : 47; rare, sauf moudre, moudrai(s), et moulu, ue> • moldre XIIe; lat. molere « tourner la meule » 1 ♦ Broyer (des grains) avec une meule. ⇒ écraser, pulvériser; mouture. Moudre du poivre, du café. ⇒ moulu. Moulin… …   Encyclopédie Universelle

  • moudre — Moudre. v. act. Broyer, mettre, en poudre par le moyen de la meule. Moudre du bled, du froment, &c. du ris, des feves, &c. faire moudre un septier de bled. Il se dit quelquefois absolument, pour moudre du bled. Ce moulin n a pas assez d eau, il… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • moudre — (mou dr ), je mouds, tu mouds, il moud, nous moulons, vous moulez, ils moulent ; je moulais ; je moudrai ; je moudrais ; je moulus ; mouds, qu il moule, moulons, moulez, qu ils moulent ; que je moule, que nous moulions, que vous mouliez ; que je… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MOUDRE — v. tr. Broyer, mettre en poudre par le moyen du moulin. Moudre du blé, du café, du poivre. Faire moudre un sac de blé. Absolument, Le moulin n’a pas assez d’eau, il ne peut moudre que six mois de l’année. Ce moulin à café moud trop gros, ne moud… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • moudre — vt. (du café, du blé...) ; fatiguer extrêmement : mawdre (Morzine), meudre (Albanais.001, Annecy.003b), meûdre (003a, Balme Si., Saxel.002, Thonon.036), moudre (Cordon.083), mudre (Thônes.004, Villards Thônes.028), C.1. E. : Fatigué, Mouture. A1) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • moudre — v.t. En moudre, pédaler ferme (cyclisme). / Se livrer à la prostitution (prost.) …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • moudre —    Faire l’acte vénérien.        Et moulait au moulin de la dame toujours très bien, sans y faire couler l’eau.    BRANTÔME.        Et en jouant et passant le temps ensemble commencèrent à moudre fort et ferme.    P. DE LARIVEY …   Dictionnaire Érotique moderne

  • moudre — moudon, moudre obs. ff. muezzin, moulder …   Useful english dictionary

  • moudre —    Je moulus , je moulois , j ai moulu , je moudrai , que je moule , que je moulusse …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • Moudre — III гр., (avoir) P.p.: moulu 1) Растворять, разлагать 2) Расформировывать, распускать Pment de l indicatif je mouds tu mouds il moud nous moulons vous moulez ils moulent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”