MORALISEUR
. s. m.
Celui qui affecte de parler morale. Il ne se dit qu'en plaisanterie. C'est un grand moraliseur, un moraliseur éternel.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • moraliseur — moraliseur, euse [mɔʀalizœʀ, øz] n. ÉTYM. 1611; « celui qui interprète allégoriquement », 1375; de moraliser. ❖ ♦ Vx, péj. Personne qui donne sans cesse des leçons de morale (cf. Marmontel, in Littré). On dit de nos jours moralisateur …   Encyclopédie Universelle

  • moraliseur — (mo ra li zeur) s. m. Celui qui affecte de parler morale. •   Je n aime pas les moraliseurs, MARMONTEL les Hommes à la mode, I, 3. HISTORIQUE    XVIe s. •   Moraliseur, COTGRAVE . ÉTYMOLOGIE    Moraliser …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MORALISEUR, EUSE — n. Celui, celle qui aime à moraliser. Il ne se dit qu’en plaisanterie. C’est un grand moraliseur, un éternel moraliseur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • moraliser — [ mɔralize ] v. <conjug. : 1> • 1375; de moral I ♦ Vieilli Faire des leçons de morale. 1 ♦ V. intr. Faire des réflexions morales dans une intention édifiante. ⇒ prêcher. 2 ♦ V. tr. Instruire ou reprendre (qqn) en lui faisant la morale. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”