MOQUER
(SE). v. pron.
Se railler de quelqu'un ou de quelque chose, en rire, en faire un sujet de plaisanterie ou de dérision. On s'est moqué de lui. On s'est moqué de son habit, de sa danse. Cette femme s'est moquée de vous.   Il signifie aussi, Mépriser, braver, témoigner par ses actions, par ses paroles, qu'on ne fait nul cas de quelqu'un ou de quelque chose, qu'on ne s'en inquiète point. C'est un homme qui se moque du blâme, qui se moque de l'opinion publique, qui se moque de tout. Il s'est moqué des remontrances qu'on lui a faites, de tous les avis qu'on lui a donnés. C'est se moquer du monde, c'est se moquer des gens que d'agir ainsi, de parler de la sorte. Je me moque de lui, je ne le crains point. Je me moque de cela, je ne crains rien. Je m'en moque.   Il se prend quelquefois absolument, et signifie alors, Ne pas parler, ne pas agir sérieusement. Quand je dis cela, vous voyez bien que je me moque. C'est se moquer que de surfaire comme vous faites. C'est se moquer que de prétendre telle chose, de soutenir une telle proposition. Vous vous moquez, je pense.   Par civilité, Vous vous moquez de moi, vous vous moquez, Vous me traitez avec trop de cérémonie, vous poussez trop loin la politesse. Vous vous moquez, je ne passerai pas avant vous. Vous vous moquez de vouloir me reconduire.

Prov. et fig., La pelle se moque du fourgon , se dit Lorsqu'une personne se moque d'une autre qui aurait autant de sujet de se moquer d'elle.

Prov. et fig., Il ne faut pas se moquer des chiens qu'on ne soit hors du village, Il faut se mettre à l'abri du danger avant de se vanter qu'on le méprise.

MOQUER, s'emploie quelquefois avec le verbe Faire. Si vous en usez comme cela, vous vous ferez moquer de vous, et absolument, vous vous ferez moquer.   Il s'emploie aussi au participe avec le verbe Être. Il fut moqué de tout le monde.   Ce verbe est familier dans toutes ses acceptions.

MOQUÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • moquer — [ mɔke ] v. tr. <conjug. : 1> • 1180; o. i., p. ê. onomat I ♦ Littér. Tourner en ridicule, traiter comme un objet de dérision ou de plaisanterie (surtout p. p.).⇒ railler, ridiculiser. « Il se vit bafoué, Berné, sifflé, moqué, joué » (La… …   Encyclopédie Universelle

  • moquer — MOQUER, se moquer. verb. n. p. Se railler de quelqu un ou de quelque chose. On s est moqué de luy. on s est moqué de son habit, de sa danse. il se fait moquer de luy par tout. Il signifie aussi, Ne point faire cas de quelqu un, de quelque chose,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • moquer — Moquer, Cerchez Mocquer …   Thresor de la langue françoyse

  • moquer — (SE) (de), vp. , gouailler, railler, persifler ; (en plus à Arvillard) s exclamer sur un ton moqueur : S(E) MOKÂ (DE) (Albanais.001, Annecy.003, Arvillard,228, Bellevaux, Genève.022, Jarrier, Morzine, Peisey, Reyvroz.218, Saxel.002, Thônes.004),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • moquer — (v. 1) Présent : moque, moques, moque, moquons, moquez, moquent ; Futur : moquerai, moqueras, moquera, moquerons, moquerez, moqueront ; Passé : moquai, moquas, moqua, moquâmes, moquâtes, moquèrent ; Imparfait : moquais, moquais, moquait, moquions …   French Morphology and Phonetics

  • MOQUER (SE) — v. pron. Se railler de quelqu’un ou de quelque chose, en rire, en faire un sujet de plaisanterie ou de dérision. On s’est moqué de lui. On s’est moqué de son costume. Cette femme s’est moquée de vous. Il signifie aussi Mépriser, braver, témoigner …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • se moquer — moquer (se) (mo ké) v. réfl. 1°   Tourner en ridicule quelqu un. •   On ne rit point du ridicule des gens qu on ne connaît point ; voilà pourquoi M. de Mazarin disait qu il ne se moquait jamais que de ses parents et de ses amis, VOLT. Lett. Mme… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • se moquer — ● se moquer verbe pronominal Tourner quelqu un, quelque chose en ridicule, s amuser d eux : Se moquer d un ami étourdi. Ne faire nul cas de quelque chose, de quelqu un, ne pas s en soucier, y être indifférent : Se moquer du qu en dira t on. Je me …   Encyclopédie Universelle

  • s'entre-moquer — entre moquer (s ) (an tre mo ké) v. réfl. Se moquer l un de l autre. HISTORIQUE    XVIe s. •   S entremocquer, COTGRAVE . ÉTYMOLOGIE    Entre, et moquer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Se moquer éperdument de — ● Se moquer éperdument de se moquer totalement de quelqu un, de quelque chose …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”