MONTRER
. v. a.
Faire voir, exposer aux regards. Il m'a montré sa maison, son appartement, sa bibliothèque, ses tableaux. Montrez-moi ce que vous avez acheté, ce que vous avez écrit. Montrer des animaux à la foire.

Fig. et pop., Montrer son nez quelque part, Se faire voir en quelque endroit : cela ne se dit guère que lorsqu'on y paraît pour peu de temps. Il est venu montrer là son nez un moment, et s'en est retourné. Je n'ai garde d'aller là montrer mon nez. On le dit aussi De ceux qui vont mal à propos en quelque endroit. Qu'avait-il à faire d'aller montrer là son nez ?

Fig. et pop., Montrer les dents à quelqu'un, Lui faire voir qu'on ne le craint point, et qu'on est en état de se bien défendre. Ils voulaient l'attaquer, mais il leur a montré les dents.

Fig. et pop., Montrer les talons, S'enfuir, se retirer de quelque lieu. Hors d'ici, montrez-nous les talons.

Fam., Cet habit montre la corde, Il est si usé, qu'on en voit la trame.

Fig. et fam., Cet homme montre la corde, Il fait voir qu'il en est aux expédients, à ses dernières ressources.

Fig. et fam., Cela montre la corde, C'est une finesse grossière et facile à découvrir.

Fig. et fam., Montrer à quelqu'un son béjaune, Lui faire voir sa sottise, son ineptie. Il faisait l'habile homme, je lui ai montré son béjaune.

MONTRER, signifie aussi, Indiquer. Montrez-moi l'homme dont vous parlez. Montrer quelque chose du doigt. Montrer le chemin à quelqu'un. Je lui ai montré ce qu'il cherchait. Un cadran qui montre l'heure.

Fig., Montrer le chemin aux autres, Faire quelque chose que les autres font ensuite, ou Faire quelque chose à dessein que d'autres le fassent.

Fig., Montrer quelqu'un au doigt, S'en moquer publiquement, s'en moquer comme d'une personne décriée ou ridicule. Partout on le montre au doigt. Il se fait montrer au doigt.

Fam., Montrer la porte à quelqu'un, Faire signe à quelqu'un dont on est mécontent, qu'il ait à sortir de la chambre, de la maison.

MONTRER, signifie quelquefois, Faire voir une affection, un sentiment réel ou simulé. Montrer de la douleur, de la joie, de la tristesse, de la crainte, etc. On dit dans un sens analogue, Montrer un visage gai, un visage triste.   Il signifie aussi, Donner des marques, des preuves de quelque qualité bonne ou mauvaise. Montrer du courage, de la faiblesse, de la sagesse, de la retenue, etc. Montrer son courage, sa piété, etc. Montrer un bon, un mauvais coeur.

MONTRER, signifie encore, Faire connaître, prouver. Je lui montrerai qu'il a tort, qu'il ne devait pas en user ainsi. Je lui montrerai à qui il a affaire. Je lui ai montré que sa proposition est fausse. Je vous ai montré par bonnes raisons que nous devons faire telle chose.

MONTRER, signifie aussi, Enseigner. Montrer la grammaire. Montrer une langue. Montrer le latin, le grec, l'italien, la philosophie, les mathématiques, la musique, le dessin, etc. Montrer à lire, à écrire, à danser, à monter à cheval. Montrer à quelqu'un ce qu'il faut qu'il fasse ; lui montrer son devoir, ses obligations ; lui montrer à vivre. Ce dernier est familier, surtout quand on dit par menace, Je lui montrerai bien à vivre.   Il se prend, absolument, dans le même sens. Ce maître montre fort bien. Il montre à vingt écoliers. Il montre en ville.

MONTRER, joint avec le pronom personnel, signifie, Paraître, se faire voir. Il n'a fait que se montrer dans cette compagnie. Le soleil ne s'est point montré d'aujourd'hui. Cet ouvrage serait meilleur, si l'art s'y montrait un peu moins.   Il n'oserait se montrer, se dit De celui que la crainte d'être maltraité, ou la honte, soit de quelque affront qu'il a reçu, soit de quelque mauvaise action qu'il a faite, oblige à se tenir caché. Depuis la sottise qu'il a faite, depuis le malheur qui lui est arrivé, il n'oserait se montrer. On dit dans un sens analogue : Il est bien hardi de se montrer après cela. Comment ose-t-il se montrer ?

Fig., Se montrer homme de courage, se montrer humain, libéral, bon ami, etc., Faire voir par les effets qu'on est tel. Dans le même sens, Se montrer digne de sa fortune, de sa réputation, etc.   Se montrer tel qu'on est, Ne rien affecter, ne rien dissimuler.

Fig., Se bien montrer, se montrer mal, Faire bonne, mauvaise contenance dans les occasions qui exigent de la résolution et de la fermeté. Il s'est bien montré, il s'est mal montré dans cette circonstance. C'est un homme qui, à la guerre, se montre bien dans toutes les occasions. Voici le moment de se montrer.

MONTRÉ, ÉE participe, Avoir été bien montré, mal montré, Avoir eu un bon ou un mauvais maître, en quelque genre de science, d'art ou d'exercice que ce soit. Il avait des dispositions, mais il a été mal montré.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • montrer — [ mɔ̃tre ] v. tr. <conjug. : 1> • mostrer Xe; var. monstrer; lat. monstrare I ♦ (Sens pr.) 1 ♦ Faire voir, mettre devant les yeux. Montrer un objet à qqn. Montrez sa chambre à Monsieur. Vendeur qui montre ses marchandises. ⇒ présenter; 1.… …   Encyclopédie Universelle

  • montrer — (mon tré) v. a. 1°   Faire voir. Il m a montré sa maison, sa bibliothèque, ses tableaux. •   Ç a été dans notre siècle un grand spectacle de voir dans le même temps et dans les mêmes campagnes ces deux hommes [Condé et Turenne].... comme si Dieu …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MONTRER — v. tr. Faire voir, exposer aux regards. Il m’a montré sa maison, son appartement, sa bibliothèque, ses tableaux. Il n’a fait que se montrer dans cette compagnie. Le soleil ne s’est point montré aujourd’hui. Cet ouvrage serait meilleur, si l’art… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • montrer — vt. , présenter, exhiber, faire voir, (ses papiers...) : MONTRÂ (Aix, Albanais.001, Annecy, Arvillard.228, St Nicolas Cha., Saxel, Thônes, Villards Thônes), mou ntrâr (Lanslevillard.286), moutrâ (Balme Si., Cordon, Giettaz, Habère Poche, Notre… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • montrer — [mɔ̃tʀe] (v. 1) Présent : montre, montres, montre, montrons, montrez, montrent ; Futur : montrerai, montreras, montrera, montrerons, montrerez, montreront ; Passé : montrai, montras, montra, montrâmes, montrâtes, montrèrent ; Imparfait : montrais …   French Morphology and Phonetics

  • Montrer le nez, le bout de son nez — ● Montrer le nez, le bout de son nez apparaître, se montrer à peine ; se laisser deviner, transparaître …   Encyclopédie Universelle

  • Montrer les crocs — ● Montrer les crocs se montrer menaçant …   Encyclopédie Universelle

  • Montrer du doigt — ● Montrer du doigt désigner quelqu un ou quelque chose comme un objet digne de moquerie ou de réprobation …   Encyclopédie Universelle

  • Montrer la voie — ● Montrer la voie être le premier à réaliser quelque chose, jouer le rôle de pionnier …   Encyclopédie Universelle

  • Montrer le bout de l'oreille — ● Montrer le bout de l oreille laisser deviner son vrai caractère ou ce qu on voulait tenir caché …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”