MONTÉE
. s. f.
Endroit par où l'on monte à une montagne, à un coteau, à une éminence, etc. La montée de ce coteau est fort roide, est extrêmement roide. La montée en est rude, pénible, douce, aisée.   Il se dit, particulièrement, d'Une rampe douce au devant d'un édifice. La montée du Capitole, à Rome, a beaucoup de majesté.   Il signifie quelquefois, L'action de monter. Les chevaux ont ordinairement plus de peine à la descente qu'à la montée.

MONTÉE, se dit encore d'Un petit escalier, dans une maison de pauvres gens. Montée étroite, roide, aisée. Monter, descendre la montée. Nettoyer, balayer une montée.   Il signifie en outre, populairement, Chacune des marches d'un escalier, d'un degré. Prenez garde, il y a là une montée rompue. Il monte, il descend les montées trois à trois, quatre à quatre.   Pop., Faire sauter les montées à quelqu'un, Le chasser honteusement de chez soi, et avec violence. S'il lui arrive de venir encore chez moi, je lui ferai sauter les montées.

MONTÉE, se dit aussi, en Architecture, de La hauteur d'une voûte. Cette voûte surbaissée a pour sa largeur peu de montée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • montée — [ mɔ̃te ] n. f. • fin XIIe; de monter I ♦ Action de monter (I). 1 ♦ Action de grimper, de se hisser quelque part. ⇒ escalade, grimpée. La montée d une côte. Il y a deux kilomètres, deux heures de montée. Être essoufflé par une pénible montée. «… …   Encyclopédie Universelle

  • montée — (montée) s. f. 1°   L action de monter. La descente et la montée.    Terme de fauconnerie. Montée d oiseau, le vol par lequel il s élève. La montée d essor est lorsque l oiseau s élève à perte de vue ; montée par fuite, lorsque la crainte de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • montée — Montée. s. f. Petit escalier. Montée estroite. montée roide. montée aisée. monter la montée. descendre la montée. nettoyer, balayer une montée. Montée, Se prend aussi pour un des degrez, une des marches d une montée. Prenez garde, il y a là une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • MONTÉE — n. f. Action de monter. La montée de cette colline est pénible. La montée au Calvaire. Il désigne aussi l’Endroit par où l’on monte à une montagne, à un coteau, à une éminence, etc. Prenez par la montée, c’est le chemin le plus court. La montée… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Montée — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Montée (phonétique) : dans le domaine phonétique, une montée désigne une diminution de la taille de la cavité buccale. Montée (route) : dans le… …   Wikipédia en Français

  • montée — nf., côte (que l on monte) ; (action de monter), accès à l étage : MONTÂ (Albanais.001, Annecy.003, Cordon.083, Table, Thônes, Villards Thônes), GRINPÂ <grimpée> (001), drai hyô (Arvillard). E. : Ascension, Escalier. A1) montée // pente… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • montée — Une montée, Ascensus. Une montée de maison à degrez, Scalae, Cochlea, Gradatio. Montée roide et mal aisée, Ascensus arduus …   Thresor de la langue françoyse

  • montée — kilimas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. rise; rising vok. Ansteigen, n; Anstieg, m rus. повышение, n pranc. accroissement, m; montée, f …   Fizikos terminų žodynas

  • montée — didėjimas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. rising vok. Anstieg, m rus. нарастание, n; рост, m pranc. accroissement, m; augmentation, f; montée, f …   Fizikos terminų žodynas

  • Montée — nf montagne Morvan …   Glossaire des noms topographiques en France

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”