MONNAYER
. v. a.
Convertir un métal en monnaie. On a monnayé de l'argent pour plus d'un million.   Il signifie plus particulièrement, Donner l'empreinte à la monnaie. Ce balancier monnaye tous les jours tant de milliers de pièces d'or.   Il s'emploie aussi absolument. Avant l'invention du balancier, on monnayait au marteau. L'art de monnayer a fait de grands progrès.

MONNAYÉ, ÉE. participe, Argent monnayé, se dit par opposition à Argent ouvragé ou brut. Payer en argent monnayé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • monnayer — [ mɔneje ] v. tr. <conjug. : 8> • déb. XIIe; de monnaie 1 ♦ Techn. Transformer en monnaie (un lingot, un objet de métal). Monnayer de l or (⇒ monétiser) , de la vaisselle d or. Or monnayé. ♢ Frapper (la monnaie) d une empreinte. Absolt… …   Encyclopédie Universelle

  • monnayer — (mo nè ié) v. a.    Il se conjugue comme payer. 1°   Convertir un métal en monnaie. Monnayer des lingots d or. •   [Dans une guerre de protestant à protestant] point de divinités topiques, ni de saints tutélaires à briser ou à monnayer ; point de …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MONNAYER — v. tr. Convertir un métal en monnaie. On a monnayé de l’or, de l’argent pour plus d’un million. Figurément et dans un sens péjoratif, Cet artiste a monnayé son talent. Il signifie, plus particulièrement, Frapper la monnaie d’une empreinte.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • monnayable — [ mɔnɛjabl ] adj. • 1879; de monnayer ♦ Qu on peut monnayer (1o). Métaux monnayables. ♢ Dont on peut tirer de l argent. ⇒ négociable, vendable. Un diplôme monnayable sur le marché du travail. ● monnayable adjectif Qui peut se monnayer : Diplômes… …   Encyclopédie Universelle

  • Janvier 2009 aux États-Unis — Années : 2006 2007 2008  2009  2010 2011 2012 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • MONNAIE — L’étymologie et la linguistique suffisent à rendre quelque peu mystérieuses l’origine et la signification du mot «monnaie». Le terme français provient de ce que la monnaie romaine était frappée dans le temple de Juno Moneta (de monere :… …   Encyclopédie Universelle

  • monnayage — [ mɔnɛjaʒ ] n. m. • monaage 1296; de monnayer ♦ Techn. Fabrication de la monnaie à partir d un métal ou d un alliage monétaire. Faux monnayage : fabrication de fausse monnaie. ● monnayage nom masculin Ensemble des opérations qui transforment des… …   Encyclopédie Universelle

  • négocier — [ negɔsje ] v. <conjug. : 7> • 1370; lat. negotiari I ♦ V. intr. 1 ♦ Vx Faire du négoce, du commerce. ⇒ commercer. 2 ♦ (XVIe) Mod. Mener une négociation. ⇒ discuter. Gouvernement qui négocie avec une puissance étrangère. ⇒ traiter. Absolt …   Encyclopédie Universelle

  • -oyer — ⇒ OYER, suff. Suff. tiré de la dés. lat. izare calquée sur le gr. en lat. vulg. (notamment à l époque chrét.) et entrant dans la constr. de nombreux verbes auxquels il a donné une valeur factitive. A. [La base est un subst.] V. bordoyer (rem. 2 s …   Encyclopédie Universelle

  • monnayeur — [ mɔnɛjɶr ] n. m. • monayeur 1530; monnoyeur 1332; de monnayer 1 ♦ Rare Ouvrier qui travaille à la fabrication de la monnaie de l État. Cour. Faux monnayeur. ⇒ faux monnayeur. 2 ♦ (1980) Appareil permettant de faire automatiquement la monnaie. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”