MONDAINEMENT
. adv.
D'une manière mondaine.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mondainement — Mondainement. adv. d Une maniere mondaine. S habiller mondainement. vivre mondainement …   Dictionnaire de l'Académie française

  • mondainement — [mɔ̃dɛnmɑ̃] adv. ÉTYM. Fin XIIIe, mundainement; de mondain. ❖ ♦ Littéraire. 1 D une manière mondaine, profane (surtout dans le discours religieux). 2 Conformément aux usages du monde, de la haute société …   Encyclopédie Universelle

  • mondainement — (mon dè ne man) adv. D une manière mondaine. HISTORIQUE    XVe s. •   Celui cueur qui ne se veut elever à Dieu, est comme une beste qui n a point d entendement, et vit mondainement au plaisir de son corps, GERSON dans le Dict. de DOCHEZ..… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mondain — mondain, aine [ mɔ̃dɛ̃, ɛn ] adj. et n. • fin XIIe; lat. ecclés. mundanus « du monde, du siècle » 1 ♦ Relig. Qui appartient au monde, au siècle (opposé à religieux, sacré).⇒ profane. Vie mondaine et vie monastique. ♢ Vx Attaché aux vanités du… …   Encyclopédie Universelle

  • Eugenie de Montijo — Eugénie de Montijo Pour les articles homonymes, voir Impératrice Eugénie. Impératrice Eugénie, par Franz Xaver Winterhalter …   Wikipédia en Français

  • Eugénie De Montijo — Pour les articles homonymes, voir Impératrice Eugénie. Impératrice Eugénie, par Franz Xaver Winterhalter …   Wikipédia en Français

  • Eugénie de Montijo — Pour les articles homonymes, voir Impératrice Eugénie et Palafox. Eugénie de Montijo …   Wikipédia en Français

  • Eugénie de montijo — Pour les articles homonymes, voir Impératrice Eugénie. Impératrice Eugénie, par Franz Xaver Winterhalter …   Wikipédia en Français

  • demandeur — demandeur, euse [ d(ə)mɑ̃dɶr, øz ] n. • 1283; de demander 1 ♦ Vx Personne qui demande qqch., qui demande fréquemment. « La vue d un demandeur lui donne des convulsions [à l Avare] » (Molière). ⇒ quémandeur, solliciteur. ♢ Mod. Demandeur d asile… …   Encyclopédie Universelle

  • monsieur — plur. messieurs [ məsjø, mesjø ] n. m. • 1314; de mon et sieur 1 ♦ Titre donné autrefois aux hommes de condition assez élevée (nobles ou bourgeois). ♢ Spécialt Titre donné aux princes de la famille royale. Absolt (Depuis le XVI e s.) Monsieur …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”