MOINAILLE
. s. f.
T. de mépris dont on se sert pour désigner Les moines en général. Il est familier.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • moinaille — (moi nâ ll , ll mouillées, et non moinâ ye) s. f. Terme de dénigrement dont on se sert pour désigner les moines en général. •   La moinaille et la prêtraille ont été les moteurs des émeutes à Madrid en 1765, GALIANI Lettres, t. II, p. 347.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • -aille — ♦ Élément de substantifs collectifs à valeur péjorative : mangeaille, marmaille. aille élément donnant une valeur péjorative et collective aux substantifs (ex. marmaille, valetaille). ⇒ AILLE, suff. Suff. formateur de subst. fém. à partir d une… …   Encyclopédie Universelle

  • mitre — [ mitr ] n. f. • fin XIIe; lat. mitra, mot gr. « bandeau » I ♦ 1 ♦ Haute coiffure triangulaire de cérémonie portée par les prélats et notamment par les évêques. La mitre et la crosse épiscopales. Recevoir la mitre : être nommé évêque. La mitre et …   Encyclopédie Universelle

  • mitré — mitre [ mitr ] n. f. • fin XIIe; lat. mitra, mot gr. « bandeau » I ♦ 1 ♦ Haute coiffure triangulaire de cérémonie portée par les prélats et notamment par les évêques. La mitre et la crosse épiscopales. Recevoir la mitre : être nommé évêque. La… …   Encyclopédie Universelle

  • moine — [ mwan ] n. m. • XIIe; munies 1080; lat. pop. °monicus, lat. ecclés. monachus, mot gr. « solitaire », de monos « seul » I ♦ Religieux chrétien vivant à l écart du monde, soit seul (⇒ anachorète, ermite), soit le plus souvent en communauté, après… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”