MOI
. Pronom singulier
de la première personne, qui est des deux genres, et dont Nous est le pluriel. Ce mot est un synonyme réel de Je et de Me ; mais non un synonyme grammatical, puisqu'il s'emploie différemment, et que, dans aucun cas, il ne peut être remplacé ni par Je ni par Me.

MOI, employé seul comme réponse, peut être sujet ou régime direct, et tenir lieu d'une phrase entière. Qui veut aller avec lui ? Moi, Je veux bien aller avec lui : dans cet exemple il est sujet. Qui a-t-on voulu désigner ? Moi, On a voulu me désigner : dans cet exemple, il est régime direct.  Il est aussi régime direct après ne que, mis pour seulement. Je ne plains que moi.  Il est encore régime direct dans les phrases où il est ajouté à d'autres mots qui sont régimes directs. Il a renvoyé son frère et moi. Il a mécontenté ses parents et moi.   Il entre aussi dans le sujet de la phrase, lorsqu'il est joint à d'autres mots qui forment le sujet. Son père, sa mère et moi, le lui avons défendu. Mon avocat et moi sommes de cet avis.

MOI, se joint à Je, par apposition et réduplication, pour donner plus d'énergie à la phrase, soit qu'il vienne après le verbe, comme dans ces phrases, Je dis, moi ; je prétends, moi ; soit qu'il précède Je et le verbe, comme dans ces phrases : Moi, je dis. Moi, je prétends. Moi, dont il déchire la réputation, je ne lui ai jamais rendu que de bons offices. Moi, à qui il fait tant de mal, je cherche toutes les occasions de le servir. Moi, ne songeant à rien, j'allai bonnement lui dire ce qui se passait.   Par ellipse, Moi, trahir le meilleur de mes amis ! faire une lâcheté, moi ! etc., Moi, je pourrais trahir le meilleur de mes amis ! je pourrais faire une lâcheté, moi ! MOI, se met de même par apposition devant ou après Me. Voudriez-vous me perdre, moi votre allié ? Moi ! vous me soupçonneriez de vous avoir trahi !   Il se met aussi par apposition avec Nous et Vous, lorsqu'il est accompagné d'un nom ou d'un autre pronom. Vous et moi nous sommes contents de notre sort. Nous irons à la campagne lui et moi. Il est venu nous voir mon frère et moi. Dans ces phrases, Moi et le nom ou pronom qui lui est joint, sont tout ensemble l'apposition et l'explication de Nous.

MOI, joint à un nom ou à un autre pronom, ne doit, d'après les convenances de notre politesse, être placé qu'en second, Vous et moi, un tel et moi ; à moins que le nom auquel il est joint ne soit celui d'une personne très-inférieure : ainsi un père dira, Moi et mon fils ; un maître, Moi et mon domestique.

MOI, se construit encore avec les pronoms Ce et Il, dans les phrases suivantes et autres semblables. C'est moi qui vous en réponds. Qui fut bien aise ? ce fut moi. Si c'était moi qui eusse fait cela. C'est de moi qu'il s'agit. C'est à moi qu'il faudra vous adresser. Il n'y eut que lui et moi de cet avis. Il n'y a que moi à qui ces choses-là arrivent.   Après une préposition, il n'y a que le pronom Moi qui puisse exprimer la première personne. Vous servirez-vous de moi ? Il a parlé de moi. Il tient cela de moi. Pense-t-on à moi ? Ils auront besoin de moi. Ils auront affaire à moi. Cela vient de moi. Cela est à moi. C'est un homme à moi, un habit à moi, de l'argent à moi. Cela est pour moi. Je prends cela pour moi. Selon moi, vous avez raison. Vous serez remboursé par moi. Cela roulera sur moi. Tout est contre moi. Venez avec moi.   Il en est de même après une conjonction. Mon frère et moi. Mon frère ou moi. Mon frère aussi bien que moi. Ni mon frère ni moi. Personne que moi. Nul autre que moi.   De moi, après un nom de personne ou un pronom personnel également précédé de la préposition de, se met quelquefois pour Le mien, etc. C'est le sentiment, ce sont les sentiments, c'est l'opinion de mon frère et de moi que je vous exprime.   Quand le verbe est à l'impératif, et que le pronom qu'il régit n'est point suivi du mot en, c'est Moi qu'il faut employer après le verbe, soit comme régime simple, Louez-moi, récompensez-moi ; soit comme régime indirect, où la préposition à est sous-entendue, Rendez-moi compte, dites-moi la vérité ; et alors Moi se joint au verbe par un tiret.  Quelquefois, mais dans le discours familier seulement, il se met par rédondance, et pour donner plus de force à ce qu'on dit. Faites-moi taire ces gens-là. Donnez-leur-moi sur les oreilles.   Dans le même cas, le pronom Moi se met après l'adverbe de lieu y, soit comme régime direct, soit comme régime indirect. Vous allez à l'Opéra, menez-y-moi. Vous allez dans votre voiture, donnez-y-moi une place. (Voyez ME.) Au contraire, l'adverbe y, dans le même sens, se met après le pronom Nous. Menez-nous-y. Donnez-nous-y une place.   À moi. Sorte d'exclamation, pour faire venir promptement quelqu'un auprès de soi. À moi, à moi, soldats !   De vous à moi. Façon de parler dont on se sert pour témoigner à une personne qu'on lui parle avec sincérité, mais qu'on lui demande le secret. de vous à moi, c'est un pauvre homme. De vous à moi, c'est un homme qui ne mérite pas l'opinion qu'on a de lui. De vous à moi, je ne crois pas que la chose réussisse. On dit dans le même sens, Ceci est de vous à moi, ceci de vous à moi.   Quant à moi, pour moi. Autres façons de parler dont on se sert pour marquer plus particulièrement ce qu'on pense. Vous en direz ce qu'il vous plaira ; quant à moi, pour moi, je sais bien ce qui en est.   Quant-à-moi, s'emploie substantivement et comme un seul mot dans les phrases suivantes et autres semblables, où il signifie, Air fier ou réservé. Se tenir sur son quant-à-moi. On lui a dit telle chose, il s'est mis sur son quant-à-moi. Garder son quant-à-moi. Il est familier.

MOI, se prend substantivement, pour signifier, L'attachement de quelqu'un à ce qui lui est personnel. Le moi choque toujours l'amour-propre des autres.   Il se prend aussi, en Philosophie, pour L'individualité métaphysique d'une personne. Malgré le changement continuel de l'individu physique, le même moi subsiste toujours.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MOI — Pour Pascal, le moi était haïssable: formule de moraliste, qui estime que le moi est «injuste», «tyrannique», qu’il se fait «centre du tout». Loin du texte, près des réalités, Paul Valéry commente: «Le moi est haïssable..., mais c’est celui des… …   Encyclopédie Universelle

  • moi — (moi), pronom singulier de la première personne et des deux genres, dont la destination principale est de servir de régime, mais que l usage emploie comme sujet quand on a besoin d une forme qui ne soit pas enclitique, comme le sont je et me ;… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Moi — Pour les articles homonymes, voir Moi (homonymie). En psychanalyse, le Moi est l une des instances de la personnalité, celle qui voudrait se représenter l ensemble de la personne comme unie, et elle peut gérer la vie du non. Pour une description… …   Wikipédia en Français

  • MOI — (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Moi est un pronom personnel et un nom masculin. Concept Moi, concept littéraire. Moi, concept psychanalytique. Patronyme Daniel Arap Moi,… …   Wikipédia en Français

  • Moi — Moi, MOI, or other variations, can refer to: Contents 1 Language 2 People 3 Places …   Wikipedia

  • Moi — ist der Name des früheren kenianischen Präsidenten Daniel arap Moi eines norwegischen Ortes, siehe Moi (Norwegen) eines rumänischen Ortes, siehe Moi (Gorj) einer Sprache in der Republik Kongo, siehe Moi (Bantusprache) einer Sprache in Neuguinea,… …   Deutsch Wikipedia

  • Moi. — (Labiche) Pour les articles homonymes, voir Moi (homonymie). Moi est une comédie en trois actes d Eugène Labiche, représentée pour la première fois à Paris sur le théâtre de la Comédie Française le 21 mars 1864. Collaborateur Édouard Martin.… …   Wikipédia en Français

  • moi — [mwa:] pron spoken me used humorously to disagree with a negative description of yourself ▪ Difficult, moi? …   Dictionary of contemporary English

  • moi — [ mwa ] pronoun MAINLY SPOKEN used for referring to yourself in a humorous way: Don t be sarcastic. Sarcastic, moi? …   Usage of the words and phrases in modern English

  • Moï — (Muong), wilde Stämme in Anam (s. d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Moï — Moï, unabhängige Volksstämme im westl. Annam, Reste der Urbewohner …   Kleines Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”