MODESTIE
. s. f.
Retenue dans la manière de penser et de parler de soi. Grande, véritable modestie. Modestie sincère. Parler de soi avec modestie. Il est d'une modestie qui l'empêche de tirer parti de ses talents. On n'ose le louer en sa présence, de peur de blesser, de gêner sa modestie. Il a fallu faire violence à sa modestie pour lui décerner cet honneur. Il y a une fausse modestie qui n'est qu'un raffinement de vanité.   Il signifie aussi, Modération. Vivre, agir, se comporter avec modestie. Se renfermer, se tenir dans les bornes de la modestie. Il est d'une grande modestie dans sa dépense, dans sa conduite.   Il se prend aussi quelquefois pour Pudeur, décence. La modestie est le plus bel ornement d'une fille. Ces paroles-là blessent la modestie, choquent la modestie.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • modestie — [ mɔdɛsti ] n. f. • 1355; lat. modestia 1 ♦ Vx Modération. 2 ♦ (XVIIe) Mod. Modération, retenue dans l appréciation de soi même, de ses qualités. ⇒ humilité, réserve, retenue, simplicité. L améthyste, la violette, symboles de modestie. Parler de… …   Encyclopédie Universelle

  • modestie — Modestie. s. f. Vertu de celuy qui est modeste, moderation, retenuë dans les sentiments & dans tout ce qui paroist au dehors. Grande modestie. parler avec modestie. se comporter avec modestie. demeurer dans la modestie. garder la modestie. se… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • modestie — MODESTÍE s.f. Însuşirea de a fi modest (1); lipsă de îngâmfare. – Din lat. modestia, fr. modestie, it. modestia. Trimis de RACAI, 30.09.2003. Sursa: DEX 98  Modestie ≠ aroganţă, fudulie, infatuare, înfumurare, îngâmfare, lăudăroşenie, trufie,… …   Dicționar Român

  • modestie — (mo dè stie) s. f. 1°   Retenue à l aide de laquelle on ne tombe pas dans l excès. Il est d une grande modestie dans sa dépense, dans sa conduite. 2°   Retenue dans la manière de penser et de parler de soi. •   Vous avez raison de supprimer la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MODESTIE — n. f. Retenue dans la manière de penser et de parler de soi. Parler de soi avec modestie. Il est d’une modestie excessive. On n’ose le louer en sa présence, de peur de blesser sa modestie. Il a fallu faire violence à sa modestie pour lui décerner …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Modestie —          DUCLOS (Charles Pinot)     Bio express : Romancier et moraliste français (1704 1772)     «La modestie est le seul éclat qu il soit permis d ajouter à la gloire.»     Source : Considérations sur les mœurs de ce siècle     Mot(s) clé(s) :… …   Dictionnaire des citations politiques

  • Modestie — Humilité L humilité peut signifier plusieurs choses : Le sentiment de ne pas être grand chose, d être petit par rapport au monde qui nous entoure. Une attitude par laquelle on ne se met pas au dessus des choses et des autres et par laquelle… …   Wikipédia en Français

  • Modestie — Provenance. Vient du latin modestus Signifie : modération Se fête le 28 juillet. Histoire. Fille du proconsul romain Quirinus, Modeste est martyrisée à Chartres, dans les premiers siècles, sur l ordre de son père, parce qu elle était chrétienne.… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • Modestie — Mo|des|tie die; <aus gleichbed. lat. modestia zu modestus, vgl. ↑modest> (veraltet) Bescheidenheit, Sittsamkeit …   Das große Fremdwörterbuch

  • modestie — nf. modèsti (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”