MIROIR
. s. m.
Glace de verre ou de cristal, qui, étant enduite par derrière avec une feuille d'étain et du mercure, réfléchit l'image des objets qu'on lui présente. Grand miroir. Miroir de toilette, de poche. Miroir de cristal de roche. Bordure de miroir. Glace de miroir. Miroir de Venise. Se regarder dans un miroir. S'ajuster au miroir. Un miroir qui flatte, qui enlaidit, qui n'est pas fidèle. Cette femme est sans cesse devant son miroir. Dès que cette femme arrive quelque part, elle court au miroir.   Il se dit aussi de Tout corps poli qui, ne donnant point passage à la lumière, la réfléchit, et renvoie l'image des objets. Les anciens avaient des miroirs d'airain. Plusieurs des miroirs qui servent aux expériences de catoptrique sont de métal. Ce ruisseau, cette rivière lui offrait le miroir de ses eaux.

MIROIR, se dit, figurément et au sens moral, de Ce qui représente une chose et la met en quelque sorte devant nos yeux. Cet homme est un miroir de vertu, de patience. Le théâtre, la comédie est un miroir où nous nous voyons souvent sans nous reconnaître. La satire présente son miroir aux hommes pour les faire rougir de leurs vices. Les yeux sont le miroir de l'âme. C'est vainement qu'on offre à des hommes prévenus le miroir de la vérité.   Miroir ardent, Sorte de miroir, soit de verre, soit de métal, qui, étant exposé au soleil, en rassemble tellement les rayons dans un point appelé le foyer, qu'il brûle, presque en un moment, ce qui lui est présenté.  En termes de Catoptrique, Miroir convexe, concave, prismatique, pyramidal, parabolique, cylindrique, conique, miroir à facettes, etc., Miroir dont les formes diverses sont indiquées par leurs noms mêmes, et qui altèrent différemment la forme apparente des objets.  OEufs au miroir, OEufs qu'on fait cuire sur un plat enduit de beurre, sans les brouiller, et qu'on nomme aussi OEufs sur le plat.

MIROIR, en termes de Chasse, Instrument monté sur un pivot et garni de petits morceaux de miroir, qui tourne au moyen d'un ressort, et qu'on expose au soleil, pour attirer par son éclat des alouettes et d'autres petits oiseaux. Prendre ou tirer des alouettes au miroir.

MIROIR, en termes de Marine, Le cadre ou cartouche de menuiserie, placé à l'arrière du vaisseau, et chargé des armes du roi, quelquefois aussi de la figure qui donne son nom au vaisseau. Il est vieux en ce sens : on dit aujourd'hui, Tableau.

MIROIR, en termes d'Eaux et Forêts, se dit Des places entaillées sur le tronc d'un arbre, et marquées avec le marteau.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • miroir — [ mirwar ] n. m. • mireor XIIe; de mirer 1 ♦ Objet constitué d une surface polie (d abord de métal, aujourd hui de verre étamé) qui sert à réfléchir la lumière, à refléter l image des personnes et des choses. ⇒ glace. Le tain d un miroir. Se… …   Encyclopédie Universelle

  • miroir — Miroir. s. m. Glace de verre ou de crystal qui estant enduite par derriere avec du vif argent, exprime la ressemblance des objets qu on luy presente. Miroir de Venise. grand miroir. miroir de toilette. miroir de poche. miroir de crystal de roche …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Miroir — Surtout porté dans la Marne et dans le Nord, également présent en Belgique, le nom a pu désigner par métonymie un miroitier, mais il devrait plutôt s agir d un toponyme, peut être avec le sens de tour de guet (ancien français miroir = ouverture… …   Noms de famille

  • Miroir — (spr. Miroar), Berg der Jurakette im franz. Depart. Ain; 4060 Fuß über dem Genfersee …   Pierer's Universal-Lexikon

  • miroir — obs. form of mirror n …   Useful english dictionary

  • Miroir — Pour les articles homonymes, voir Miroir (homonymie).  Pour l’article homophone, voir Mirwart …   Wikipédia en Français

  • miroir — (mi roir) s. m. 1°   Verre étamé, ou métal poli, qui rend la ressemblance des objets qu on lui présente. Se regarder dans un miroir. •   Je ne veux point m amuser à vous dire... que votre teint a une beauté et une fleur qui assure que vous n avez …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MIROIR — n. m. Glace de verre ou de cristal étamée, ou métal poli, où l’on peut regarder son image réfléchie. Miroir de toilette, de poche. Miroir de Venise. Se regarder dans un miroir. Cette femme est sans cesse devant son miroir. Les anciens avaient des …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • miroir — ● n. m. ● 1. ►INTERNET Un seul r en français. site étant ou incluant une copie des fichiers d un autre site, et permettant d avoir accès à ces fichiers alors même que le serveur original est surchargé ou de l autre côté de la planète. Comparer à… …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Miroir — Mi|roir [mi ro̯a:ɐ̯] der; , s <aus gleichbed. fr. miroir zu mirer, vgl. ↑Mirage> (veraltet) Spiegel …   Das große Fremdwörterbuch

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”