MINE
. s. f.
L'air qui résulte de la conformation extérieure de la personne, et principalement du visage. Bonne, mauvaise, méchante mine. Grande, petite mine. Mine fière. Mine insolente. Mine basse, ignoble. Il n'a pas de mine. Il a la mine fausse, trompeuse, hypocrite. Cette femme a une jolie mine. Il a la mine guerrière, la mine d'un homme de guerre, la mine patibulaire, toute la mine d'un pendard, d'un vaurien. Il fait triste mine. On se trompe souvent à la mine. Il ne faut pas toujours juger des gens à la mine, par la mine, sur la mine. On connaît, on voit à sa mine que c'est un méchant sujet.   Homme, femme de bonne mine, Homme, femme d'une figure agréable, d'un extérieur avantageux Homme de mauvaise mine, Homme mal vêtu, dont l'habillement et l'extérieur peuvent exciter des inquiétudes.

Fam., Payer de mine, Avoir un bel extérieur, mais peu de mérite. Il paye de mine, mais au fond c'est un sot. Il se dit quelquefois D'une personne qui est malade, mais qui conserve l'apparence de la santé. Je paye de mine, mais je ne me porte pas bien.   Avoir une bonne mine, une mauvaise mine, bonne mine, mauvaise mine, Avoir l'apparence d'une bonne, d'une mauvaise santé.  Avoir une bonne mine, une mauvaise mine, signifie quelquefois, Avoir l'apparence d'un bon, d'un mauvais caractère.

Fam., Avoir la mine d'être riche, d'être un peu fou, etc., en avoir toute la mine, Paraître tel.

Fam., Avoir la mine d'avoir fait, de vouloir faire une chose, Avoir un air, un maintien qui le fait conjecturer. Vous avez la mine, vous m'avez bien la mine d'avoir passé la nuit au bal. On le dit figurément Lorsque, par la connaissance qu'on a des habitudes, du caractère, de l'esprit d'un homme, on juge qu'il a fait ou qu'il fera telle chose. Il a bien la mine de se peu soucier de ce qui pourra arriver.

Fam., Porter la mine de, Avoir l'air de. Cela ne se dit guère qu'en mauvaise part. Il porte la mine d'un fripon.

MINE, signifie aussi, La contenance que l'on prend, l'air qu'on se donne, dans une intention quelconque. Faire bonne mine, mauvaise mine. Il a pris cette mine riante, cette mine sévère que vous lui connaissez. Il a pris sa mine agréable. Affecter une mine grave. Toute sa vertu consiste en mines et en paroles.   Faire mine de quelque chose, En faire semblant. Il fait mine d'en être content. Il a fait mine de vouloir s'en aller, de vouloir se retirer Faire bonne mine, mauvaise mine à quelqu'un, Lui faire un bon, un mauvais accueil.

Fam., Faire triste mine, grise mine, froide mine à quelqu'un, Lui faire mauvais visage, le recevoir froidement.

Fam., Faire la mine à quelqu'un, Lui témoigner qu'on est mécontent de lui. Qu'a-t-il donc à nous faire la mine ? Il nous fait la mine.

Fam., Il fait une laide mine, Il fait une vilaine grimace.

Fam. et absol., Faire la mine, Faire la grimace.

Prov. et fig., Faire bonne mine à mauvais jeu, Dissimuler adroitement, et cacher le mécontentement qu'on a, le mauvais état où l'on est.

MINE, se dit, familièrement, de Certains mouvements du visage, de certains gestes qui ne sont pas naturels ; et alors on l'emploie surtout au pluriel. Faut-il tant faire de mines et de façons ? À quoi bon toutes ces mines ? Cette femme fait bien des mines.   Faire des mines à quelqu'un, Lui faire des signes pour lui faire entendre une chose qu'on ne peut pas ou qu'on ne veut pas lui dire autrement. J'ai eu beau lui faire des mines, il ne m'a pas compris.   Faire des mines à quelqu'un, signifie aussi, L'agacer par des regards affectés, par des mouvements de visage particuliers. Cet homme fait des mines à toutes les femmes. Avez-vous vu les mines qu'elle lui a faites ?

MINE, se dit aussi de La bonne ou mauvaise apparence de quelque chose. Un mets qui a bonne mine, qui a mauvaise mine.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • miné — miné …   Dictionnaire des rimes

  • mine — 1. (mi n ) s. f. 1°   Apparence de la personne et principalement du visage. •   Que sa façon est brave et sa mine assurée !, MALH. II, 12. •   Ma foi ! les beaux habits servent bien à la mine, RÉGNIER Sat. XIII. •   Un homme qui fût homme et de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Mine — «Mine» Sencillo de Taylor Swift del álbum Speak Now Publicación 4 de agosto de 2010 Formato Descarga digital, Single Grabación 2010 Género(s) …   Wikipedia Español

  • Mine — or mines can refer to: Land mine, an anti tank and anti personnel weapon Naval mine, an explosive device placed in water to destroy ships or submarines Mining, extraction of mineral resources from the ground Mine can also refer to: A possessive… …   Wikipedia

  • Mine — Mine, n. [F., fr. LL. mina. See {Mine}, v. i.] [1913 Webster] 1. A subterranean cavity or passage; especially: (a) A pit or excavation in the earth, from which metallic ores, precious stones, coal, or other mineral substances are taken by… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • mine — Mine, f. penac. Signifie ores une espece de mesure de choses arides, contenant deux minots, et est la moitié du sextier, et la vingtquatriesme partie du muyd, la mesure de laquelle justifiée au poids doit peser, au regard du bled, cent dix livres …   Thresor de la langue françoyse

  • Mine — (m[imac]n), pron. & a. [OE. min, fr. AS. m[=i]n; akin to D. mijn, OS., OFries., & OHG. m[=i]n, G. mein, Sw. & Dan. min, Icel. minn, Goth. meins my, mine, meina of me, and E. me. [root]187. See {Me}, and cf. {My}.] Belonging to me; my. Used as a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Mine — (v. lat. mina „Erzader“) bezeichnet: ein Bergwerk militärische Stollen, welche durch Mineure unter gegnerische Stellungen gegraben wurden, um diese zu zerstören, siehe Minenkrieg einen Sprengkörper, der im Gelände oder Wasser als Sperre verlegt… …   Deutsch Wikipedia

  • mine — mine1 [mīn] pron. [ME min < OE, gen. sing of ic, I, akin to Ger mein: for base see ME] that or those belonging to me: the possessive form of I2, used without a following noun, often after of [that book is mine; mine are better; he is a friend… …   English World dictionary

  • mine — historically an alternative to my in uses such as mine ease and O lady mine! and still used occasionally in this way in jocular use (e.g. mine host), is in general use limited to its role as a pronoun, either after of (a friend of mine) or after… …   Modern English usage

  • Mine — Mine, v. i. [F. miner, L. minare to drive animals, in LL. also, to lead, conduct, dig a mine (cf. E. lode, and lead to conduct), akin to L. minari to threaten; cf. Sp. mina mine, conduit, subterraneous canal, a spring or source of water, It. mina …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”